Basket
merci_3_bandeau_site_.jpg
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
jeremy leloup8 gries sig
Actualités J1 LNB 2016/17 : Le Mans - SIG Présentation Résumé Statistiques

La SIG Strasbourg manque le coche

Il s’en est fallu de peu pour que la SIG Strasbourg revienne d’Antarès avec une victoire en poche.  Au terme d’une fin de match de folie, Erving Walker (15 points) et ses coéquipiers se sont inclinés (73-71) face à des Manceaux qui ont su retrouver leur adresse au bon moment.

Cette première rencontre de la saison de ProA avait pourtant démarré sur une bonne note, A.J Slaughter marquant d’entrée de jeu les premiers points du match. Mais la tendance s’inversait rapidement, les SIGmen encaissant un douloureux 8-0 en 3’ (16-6). La belle entrée en jeu de Paul Lacombe  laissait entrevoir un sursaut strasbourgeois (8-4, 5e’). Mais les trop nombreuses maladresses aux tirs (3/11 à 2pts) et la passivité de la défense (12-4 au rebond) ne laissaient aucune chance aux hommes de Dettmann (18-10 à la fin du Q1). Le second quart - temps démarrait tout aussi fort pour les Manceaux, avec une série implacable, 11-2 en 4 minutes. A la moitié du 3ème quart-temps, les trois paniers marqués coup sur coup par Mam Jaiteh permettaient à la SIG Strasbourg de garder la tête hors de l’eau (31-18, 15e'). La suite n’était pas plus réjouissante, Pearson assommant même les Strasbourgois avec un shoot à trois points  au buzzer (40-24 à la mi-temps).

Le réveil des Strasbourgeois

Au retour des vestiaires, c’est un tout autre visage qu’ont montré les Strasbourgeois, à l’image du tir primé d’A.J Slaughter. Un shoot ô combien important puisqu’il actait une belle série en cours des SIGmen, (10-0 en 3’) et les ramenait à 6 points seulement du MSB (40-34, 22e'). Les actions s’enchaînaient et l’adresse était à nouveau au rendez-vous du côté de Strasbourg. Ainsi, Pape Sy sur un dunk rageur ajoutait deux points au compteur et les Strasbourgeois revenaient à hauteur des Manceaux, (48-48, 29e’). Bien que menés au score (51-48), la SIG Strasbourg remportait le Q3, 24-11.

Le dernier quart-temps sonnait le retour de l’efficacité à trois points des Erik Murphy, Jérémy Leloup et Frank Ntilikina qui n’y allaient pas de main morte. Le jeune meneur alsacien permettant même à la SIG Strasbourg de prendre l’avantage (64-65, 37e'). Séduisants en attaque et plus sérieux en défense, on commençait à croire à nouveau aux chances des SIGmen dans ce match. Mais Le Mans n’avait pas dit son dernier mot. Refroidissant même les ardeurs des Strasbourgeois en leur infligeant un 7-0 à 1’20 de la fin du match (71-68). Au terme d’un incroyable suspense, tenter l’impossible ne suffit pas aux Strasbourgeois pour s’imposer. Mais comme l’a si bien dit Paul Lacombe au micro de SFR Sport 2 : « Le Mans mérite sa victoire. On a eu une très belle réaction en deuxième mi-temps. De belles choses qu’il faudra montrer tout au long de la saison ».

C’est donc sur cette note d’optimisme que les Strasbourgeois retrouveront le chemin de l’entraînement, afin de préparer au mieux le choc qui les attend dimanche prochain…face à l’ASVEL, au Rhenus.

Le match en vitesse

LE MANS – SIG STRASBOURG 73-71. Antarès.

Les périodes : 18-10, 22-14 (mi-temps : 40-24), 11-24 (51-48), 22-23.

Les statistiques