Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
SAISON 2018 / 2019
rendez-vous dimanche 30 septembre pour le premier match au Rhenus
20160922_conf de presse rentrée
Actualités Une rentrée prometteuse

Une rentrée prometteuse

Au lendemain de la présentation des équipes au public, la SIG Strasbourg a tenu une conférence de presse de rentrée pour balayer l’actualité du club. Peu auparavant, le président Martial Bellon s’est confié à SIGTV pour évoquer tous ces sujets. A suivre ci-dessous…

Henrik Dettmann, le nouveau coach finlandais, Jérémy Leloup, le capitaine et Martial Bellon, le président, ont répondu sans détours, ce jeudi matin, en présence de Jérôme Rosenstiehl, manager général, dans les salons de l’hôtel Mercure/Palais des Congrès à Strasbourg, aux questions de la presse écrite et radio-télévisée. Mots choisis…

Henrik Dettmann : « Rattrapés par la réalité »

Henrik Dettmann : « L’objectif est de poursuivre la philosophie mise en place par la SIG Strasbourg. Ce club est très bien structuré et nous souhaitons continuer à le faire grandir. Notre premier souci, lors du recrutement, était de choisir des gens bien car c’est plus facile de travailler avec eux. Ensuite, je souhaitais qu’ils aient des habilités pour le jeu rapide et qu’ils sachent s’adapter rapidement à l’adversaire ». A propos du niveau de jeu actuel de l’équipe : « J’ai été très surpris par le niveau de jeu développé lors du tournoi Pro Stars après le peu de temps de préparation que nous avons eu. Le retour à la réalité a été plus dur, mardi à Lille ! » A propos d’un éventuel renfort : « Vous avez vu ce qu’il s’est passé mardi avec trois nouveaux joueurs sur le parquet. D’abord, il faut stabiliser l’équipe… On sait quel type de joueur on veut, alors on reste attentif au marché, et quand on aura trouvé le joueur qu’on recherche, on fera ce qu’il faut… »

Jérémy Leloup : « Être dans les quatre premiers »

Visiblement satisfait des changements de l’intersaison, avec un peu de nouveauté, Jérémy Leloup ne se cache pas : « Nous avons toujours l’ambition sportive d’être dans les quatre premiers pour aborder les playoffs le mieux placé. Et cela aidera aussi à la réalisation du projet d’Arena. Notre style de jeu sera plus ouvert, toujours aussi athlétique, et on shootera plus vite… »

Martial Bellon : « Des problèmes de riches… »

Martial Bellon : « Notre ambition est de nous rapprocher du jeu européen qui est de plus en plus rapide. Le recrutement de Walker et Slaughter a été fait dans ce sens ». Sur les finances. « Notre budget s’est arrêté à 8,1 millions d’euros la saison dernière. C’est historique. Nous nous rapprochons des dix millions visés pour 2020. Nous étions partis avec 3,5 millions en 2010 ». A propos des résultats sportifs et des ambitions : « Nous avons des problèmes de riches. Bien sûr que j’ai passé un mauvais été, dominé par la frustration, mais beaucoup nous envient d’avoir disputé quatre finales de suite. C’est énorme. Et nous restons, sur les quatre dernières saisons, de loin la meilleure équipe française… » (NDLR : 93 victoires en saison régulière soit 72,7% contre 77 au Mans et à Nanterre (60%), 75 à l’ASVEL et Chalon, 73 à Limoges et Gravelines).

Regardez ci-dessous l’interview de Martial Bellon