Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
_S4I2618

Henrik Dettmann : « Notre meilleur match »

Le coup est passé si près mais la SIG a encore échoué près du but (72-69). S’il y a eu du mieux dans le jeu, les erreurs dans le money time ont coûté cher… Lors de la conférence de presse (audible sur You Tube contrairement à celle d’Utena), Henrik Dettmann et A.J. Slaughter ont apporté leur commentaire.

Henrik Dettmann estimait que « c’était le meilleur match depuis le début de saison pour son équipe, le plus complet en tout cas et on a pu exploiter notre défense. Il y a évidemment des choses sur lesquelles on doit progresser mais ce match montre que l’équipe sait réagir. Cette période est difficile pour le moral… » Sur les éléments qui ont fait basculer le match, il a ajouté que « [son] équipe manquait singulièrement d’expérience par rapport à la formation italienne qui a davantage l’habitude jouer ensemble ».

Quant à A.J. Slaughter (22 points et 6 sur 9 à trois points), interrogé sur les gros tirs qu’il a inscrit, il se contenta de dire que « j’essaie surtout d’aider mon équipe et de faire de mon mieux pour elle. Ce soir, c’était par les tirs à trois points et par l’agressivité ».

Côté italien, on n’affichait pas d’euphorie particulière. Stefano Sacripanti, le coach, avouait ne pas trop savoir « à quel scénario s’attendre dans cette compétition et on a été surpris par l’intensité de Strasbourg. Heureusement, mon équipe a bien réagi en deuxième mi-temps en étant beaucoup plus agressive en défense et je suis ravi que nous ayons gagné ce match. Mon équipe est jeune et elle a besoin de s’affirmer encore ». Quant à L. Randolph (24 points à 81,8% et 3 sur 3 derrière l’arc), il avouait que « dans cette saison qui s’annonce très longue, ce bon début donne confiance et montre que la façon dont on travaille à l’entraînement paie ».