Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
sig antibes slaugthter
Actualités J6 LNB 2016/17 : SIG - Antibes Présentation Résumé Statistiques Photos Vidéos

Le succès tant attendu

La SIG Strasbourg a remporté son deuxième succès en ProA. Un succès attendu, contre Antibes privé de Tim Blue, avec la manière et dans un Rhenus... fort bien garni, venu saluer le retour de Vincent Collet. Mardi, en Basketball Champions League, il faudra encore hausser le niveau...

La donne

Lanterne rouge avec Nancy après le succès de Hyères-Toulon la veille, la SIG Strasbourg avait un besoin impératif de victoire. Le retour (triomphal) de Vincent Collet devait y contribuer mais davantage encore l’absence de Tim Blue (2e évaluation de ProA avec 22,2 de moyenne). Touché aux côtes à l’entraînement, l’Américain n’avait pas fait le déplacement.

Premier quart temps : la cavalerie légère se met au galop

Inutile d’insister sur l’accueil réservé à Vincent Collet avant le coup d’envoi. Il fut… énorme ! Signe de confiance absolue, le coach de la SIG Strasbourg débutait avec… les cinq recrues, ceux qu’il connaissait pas ou peu : Erving Walker, A.J. Slaughter, Pape Sy, Eric Murphy et Mam Jaiteh. Si Tre Simmons ouvrait la marque, Slaughter et Murphy – un dunk énorme ! – donnaient le ton (7-2) même si les Antibois résistaient (16-15, 7e’), avec Gaines et Simmons. Mais les fautes pleuvaient sur les Sharks (9 dans la période et deux joueurs à trois fautes) et les Strasbourgeois, agressifs des deux côtés du terrain, s’envolaient : 24-17 puis 30-21. Slaughter (14pts, 14 d’évaluation) était énorme mais tous s’étaient mis au diapason, le retour de Howard sous le cercle ne passant pas inaperçu non plus. Évaluation : 38-20.

Deuxième quart temps : vitesse et agressivité

Sur leur lancée, protégeant très bien leur panier (les Sharks n’inscriront qu’un panier en 4’40’’), les joueurs de la SIG enfonçaient le clou avec un bon Lacombe (42-24, 16e’) avant de gérer leur avance, Walker et Slaughter (19 pts pour le duo) se montrant très partageurs (4 passes chacun, 13 au total). Jaiteh, lui aussi, semblait avoir franchi un palier… Évaluation : 27-7 (total : 65-27).

Troisième quart temps : Antibes se rebiffe

Avec un Paul Lacombe toujours aussi efficace (22 d'évaluation au final), la SIG maintenait le tempo (56-37, 23e’) et semblait à l’abri d’un retour. Même si tout n’était toujours pas parfait. Par la faute aussi d’une bonne équipe d’Antibes, où Otule était performant sous le cercle, Tre Simmons dans tous les bons coups alors que le vieux Will Solomon ne sentait plus ses jambes de 38 ans. Ainsi, l’équipe d’Espinosa, habilement passée en défense de zone, s’offrait une évaluation de 29 dans la période, davantage que dans toute la première mi-temps ! Et rappliquait à une dizaine de points (65-55). Évaluation : 17-29 (total : 82-56).

Quatrième quart temps : le Rhenus se régale

Lacombe, encore lui, et Howard, appuyaient aussitôt sur l’accélérateur pour écarter la dernière menace (69-55) alors qu’Antibes perdait Cordinier (5 fautes en 10 minutes), 10 minutes après que Diarra eut déjà rejoint le banc pour les mêmes raisons ! Walker ne croquait pas, Slaughter (22 points, 24 d'évaluation) régalait le Rhenus malgré l’abattage d’Otule, une vraie bonne pioche. La SIG décrochait le succès tant attendu (85-74) mais il reste du pain sur la planche pour Vincent Collet. Évaluation : 19-21 (total : 101-77).

Le match en vitesse

SIG STRASBOURG – SHARKS ANTIBES Rhenus Sport. 5 787 spectateurs. Arbitres : MM. Viator, Creton et Boubert.

Les périodes : 30-21, 19-12 (mi-temps : 49-33), 16-22 (65-55), 20-19.

Les statistiques