Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
avellino SIG
Actualités Mam Jaiteh : « il faut qu’on se fasse mal ! »

Mam Jaiteh : « il faut qu’on se fasse mal ! »

Demain à 20h30 (match en direct sur Canal+ Multisports) la SIG Strasbourg disputera son deuxième match de Basketball Champions League face aux Italiens d’Avellino. Dans une ambiance qui promet d’être chaude, ce match, chez l’un des co-favoris du groupe, s’annonce tout aussi difficile qu’important…

Avant Pau-Lacq-Orthez, Paul Lacombe avait prévenu : ce déplacement dans le Béarn devait servir à progresser et gagner, pour avant tout, sortir de la spirale négative dans laquelle l’équipe était plongée. Hélas, le résultat sur le terrain tout le monde le connait. Mais comme les coaches de la SIG Strasbourg l’ont souligné à la fin de la rencontre, il y avait un peu de mieux mais, quoi qu’il en soit, il est certain que ce n’était clairement pas suffisant. Si l’équipe veut retrouver le chemin de la victoire, il faudra que les SIGmen imposent aux joueurs d’Avellino une défense dure et intense pendant 40 minutes. Commencer fort mais finir encore plus fort : voilà la ligne de conduite que les Strasbourgeois doivent suivre pour retrouver leur jeu et se remettre à l’endroit. Une chose dont le pivot de la SIG Strasbourg Mam Jaiteh a conscience : « On est à la recherche de la victoire qui sera le déclic. Mais malgré la défaite de dimanche nous avançons dans notre collectif. Mais une chose est certaine nous ne pouvons plus donner de paniers faciles... Ce n’est plus possible. A nous de jouer dur, de répondre présent et de casser le rythme de notre adversaire. Nous en avons parlé… »

2sig leportel mam jaiteh

Mam Jaiteh : "c'est la collectif qui nous sauvera"

On ne peut qu’abonder dans le sens de Mam car il va sans dire que les absences sur les replis défensifs comme il a été vu ces derniers matches ne peuvent plus être d’actualité pour espérer revenir d’Italie avec une victoire. Couper le jeu d’une équipe italienne bien en place en ce début de saison sera une priorité demain soir. Les SIGmen l’ont d’ailleurs constaté en examinant le jeu des Italiens. « Ils bougent très bien le ballon, la priorité sera de casser le jeu rapide qu’ils apprécient. Mais pour y arriver, il sera important de s’aider les uns les autres. Chacun est responsable de son travail en défense mais c’est un avant tout un meilleur travail d’équipe défensivement que nous allons mettre en place », annonce-t-il.

Offensivement, il faut aussi que les SIGmen montrent plus de mobilité. En effet, avec des athlètes comme Joe Ragland ou le très expérimenté international italien Marco Cusin et ses 76 matches avec la « Squadra Azzura », il faudra que le ballon circule pour déstabiliser le bloc défensif d’Avellino. Ne pas avoir des joueurs figés et trouver plus de continuité dans son jeu, voilà un des axes de travail et de discussion au sein du staff avec les joueurs actuellement pour monter le curseur : « Il faut que l’on fasse plus vivre la balle en attaque. Nous sommes une équipe avec de fortes individualités mais c’est par le collectif que nous sommes meilleurs. C’est le collectif qui nous sauvera… ».

Arrivé très tôt en Italie, les SIGmen ont eu le temps de réaliser plusieurs entraînements dans la belle petite salle d’Avellino et de prendre leurs marques. Inutile de dire que c’est aussi une bonne chose d’avoir pris la décision de s’envoler pour Avellino dès le lundi sans repasser par Strasbourg. Mam souligne aussi ce point et met en avant le dialogue qu’il y a eu au sein de l’équipe : « Nous avons eu le temps de prendre nos repères. Ça ne garantit en rien le résultat mais c’est toujours de bon augure pour préparer un match important. Nous sommes motivés. Il faut que l’on se fasse mal pour battre cette équipe constituée de joueurs expérimentés et enfin lancer notre saison ». Le message est fort ; place maintenant au terrain pour montrer le potentiel indéniable de cette équipe et enfin engranger les victoires.

F. T.