Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
UTENA SIG2
Actualités Pleins feux sur Utena

Pleins feux sur Utena

La coupe d’Europe est de retour... Mais la SIGArmy va devoir patienter pour découvrir les joutes européennes au Rhenus. En effet, pour son premier match de Basketball Champions League, la SIG Strasbourg est en déplacement en Lituanie dans la ville d' Utena pour affronter la « Juventus ».

Située à 100km au nord de la capitale Vilnius, Utena n’est pas la ville la plus connue du pays. Mais les fans lituaniens connaissent cette paisible bourgade pour son club, et aussi comme étant la ville de naissance de l’un des basketteurs locaux les plus en vue ces dernières années, le joueur des Toronto Raptors : Jonas Valenciunas. Le géant n’a cependant jamais joué à Utena. Les dirigeants ont vite fait grimper ce club fondé en 1999. Champion de 4ème division en 2005, puis promu en 2ème division en 2009 et enfin dans l’élite en 2010, la Juventus a connu une ascension rapide. Même s’il est difficile de trouver sa place derrière des mastodontes comme le Zalgiris Kaunas et Lietuvos Rytas, Utena a progressé en participant aux différents niveaux de la Ligue Baltique depuis 2010. Mais la saison qui faisait véritablement décoller le club fut 2014/15 en finissant 3ème du championnat de Lituanie et de la ligue Baltique. De bons résultats qui donnaient alors un accès à l’Eurocup la saison dernière… Une invitation qu’ils refusaient au profit de la FIBA Europe Cup. Auteurs de bons résultats pour leur première apparition sur la scène européenne, les Lituaniens avaient perdu en 8ème de finale face au Cibona Zagreb. La fin de saison fût hélas pour eux un dur retour sur terre avec une élimination en demi-finale des playoffs en championnat face au Zalgiris avant de s’incliner une seconde fois lors de la série pour la 3ème place contre Rytas.

jamar diggs

Jamar Diggs, le métronome de l'équipe

Cette équipe a dans ses rangs quelques joueurs qui méritent l’attention des SIGmen sous peine de revenir bredouille de ce premier déplacement européen. Le roster s’articule autour d’un noyau dur de joueurs locaux, neuf Lituaniens, et de trois étrangers dont deux rookies. Parmi ces deux, un est un peu plus en retrait et moins utilisé par le coach : Spencer Parker. Fraichement sorti de Bowling green collège, il ne joue que 10min en moyenne mais cet ailier est un athlète longiligne au shoot fiable même s’il n’a pas été en réussite lors du tour de qualification contre Porto. Le second rookie est le Canadien Aaron Best. Lui, en revanche, a beaucoup plus de responsabilités. Avec 25min de temps de jeu en moyenne, il a la confiance du coach et le lui rend bien en réalisant quelques « cartons ». Mais il a aussi montré ses limites lorsque l’adversité montait d’un cran comme en témoigne par exemple un vilain -9 d’évaluation il y a trois semaines contre Kaunas. Le dernier est le meneur Jamar Diggs. Ce globetrotter de 27 ans est passé dans de nombreuses ligues mineures (Roumanie, Chypre, Pologne et Kosovo) et est le joueur ayant le plus gros temps de jeu de l’équipe. Chose peu banale, il est le meilleur rebondeur de son équipe avec 6 prises en moyenne. Quoiqu’il en soit c’est un parfait gestionnaire (5,2pds) mais surtout il est le joueur ayant le plus de ticket shoot donc prudence !

Vytautas Sulskis

Vytautas Sulskis: un défenseur de premier ordre

Aux côtés de ces trois-là, le Lituanien Arminas Urbutis n’est pas un inconnu en France. En effet, lui qui a lancé sa carrière à Cantu en 2009, évoluait en Nationale 1 à Blois les deux dernières saisons. Ce poste 4/5 est le meilleur marqueur de l’équipe. Il nécessitera une attention particulière (notamment sur pick-and-roll) car il sait très bien lire les défenses adverses. Redoutablement efficace dans la peinture, il profite de son physique pour être aussi un bon défenseur. Incontestablement un travail à temps plein pour les intérieurs de la SIG Strasbourg ! Autre titulaire indiscutable, Vytautas Sulskis. Ce nom ne vous dit sûrement rien mais un élément situe l’individu. Il a été élu meilleur défenseur du championnat lituanien par Eurobasket.com la saison passée. Quand on connait le niveau de certains joueurs… Cet arrière est typiquement un joueur dont les statistiques ne révèlent pas le potentiel, même si, avec 12,2 points de moyenne, il est certain qu’il a plusieurs cordes à son arc. Autre membre récurrent du cinq majeur, le pivot, formé au Zalgiris, Vaidas Cepukaitis a de bonnes mains (61% à 2pts) et est un bon défenseur. Il profite de sa grande envergure de bras pour être une arme de dissuasion dans la raquette. Il ne tiendra qu’à Mam Jaiteh de lui montrer qui est le patron. Enfin parmi les autres joueurs, signalons Gytis Sirutavicius qui est un ailier dans la plus pure tradition locale. Vainqueur du concours à 3pts du All Star Game lituanien en 2007, ce monomaniaque du shoot prend 90% de ses tirs au-delà des 6m75.

Bien évidemment ce premier rendez-vous européen n’est pas insurmontable pour la SIG Strasbourg, mais une victoire passera donc par du sérieux et de l’application de la part des SIGmen. Coup d’envoi dans 48 heures !

Franklin Tellier