Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
mam jaiteh gravleines
Actualités J7 LNB 2016/17 : Gravelines - SIG Présentation Résumé Statistiques Photos

Défaite sur le fil à Gravelines

En ouverture de ce match les espoirs de la SIG Strasbourg avaient montré la voie. En effet lors d’un match globalement maîtrisé, Olivier Cortale (24pts, 9rbs, 4pds) et sa bande s’étaient imposés 70-82. Peu de temps après, ce sont donc les pros qui défiaient le BCM Gravelines dans sa salle mais le résultat fut différent avec une courte défaite 73-72. Rageant...

Les Nordistes ouvraient le score mais c’étaient les SIGmen qui débutaient le mieux le match. Sous l’impulsion d’un AJ Slaughter tranchant et d’un Pape Sy qui retrouvait son ancienne salle, la SIG Strasbourg menait 5-10 après 3’30. Le coach du BCM prenait alors un temps mort pour remettre de l’ordre dans ses troupes. Choix payant car même si les Alsaciens continuaient la course en tête, les locaux retrouvaient un peu de mordant (9-12, 5’). Vincent Collet choisissait alors ce moment pour faire tourner son effectif, ce qui ne retirait rien à la spectaculaire efficacité de son équipe. En effet, en bouclant le quart temps à 80% de réussite (!) les SIGmen montraient un très beau jeu d’attaque. Mais Gibson et Cobbs portaient leur équipe pour les ramener à égalité à la Fin du premier quart-temps: 18-18.

Le début du deuxième quart temps montrait surtout une hausse du niveau d’intensité des locaux. Mais à ce petit jeu, le guerrier de la SIG Strasbourg, Matt Howard, y trouvait son compte. Provoquant trois fautes consécutives, il se faisait justice sur la ligne des lancers dans la foulée. Et comme un exemple ses coéquipiers se mettaient au diapason en infligeant dans la foulée un cinglant 3-13 en 2’30 pour creuser l’écart: 26-33, 15’. Mais Gravelines ne lâchait pas et l’inévitable Gibson (11pts à la mi-temps) rapprochait les siens peu avant la pause (33-36, 18’).Et à l’issue de 20 minutes qui voyaient Strasbourg imposer sa loi dans la peinture (19 rebonds à 9) et proposer un jeu varié en attaque (six joueurs à 5pts et plus) ce sont les SIGmen qui rejoignaient les vestiaires en tête. Mi-temps : 35-38.

Le retour sur le parquet voyait les artificiers de la SIG Strasbourg prendre feu. Lacombe à 7m50, Murphy et Slaughter (après une très jolie feinte) plantaient derrière l’arc pour prendre le large: 40-49 (23’). Suivait alors un mano a mano voyant les deux équipes se rendre coup pour coup durant 2’30 mais, pénalisés par les fautes qui pleuvaient sur leurs têtes, les SIGmen laissaient filer leur avance. Et sur un 2+1 de Hesson, le BCM mettait le pression sur la SIG et revenait même à égalité 53-53 à la 27’. Mais la pression, le jeune Ntilikina n’en avait que faire ! Plein d’audace (et de classe) il prenait ses responsabilités et faisait sortir Cobbs de son short pour marquer deux beaux paniers pour redonner un léger avantage à son équipe… Avantage que les rouges et blancs conservaient jusqu’à la fin du troisième quart-temps: 55-59.

Le dernier acte débutait par un petit récital de ce diable de Gibson qui égalisait pour les siens (59-59, 31’30). Jaiteh tentait de verrouiller le cercle mais l’inévitable Gibson donnait au match une toute autre tournure en redonnant les commandes de la partie aux locaux à 5’ du terme 63-62. Une avance qui passait même à 3 points dans la foulée obligeant coach Collet à prendre un temps mort. Mais, à la suite de celui-ci, la SIG Strasbourg encaissait une action à 5pts lorsque Cobbs plantait un triple au moment même où Pietrus provoquait une faute sous le cercle et de convertir ses deux lancers (70-64, 36’30). Jérémy entretenait l’espoir avec un panier à trois points à 3’14 de la fin (70-67) puis Walker à huit secondes du buzzer (72-69) et même à 1 seconde du terme mais, à l’issue d’un dernier quart qui leur a échappé, les SIGmen perdaient sur le fil 73-72.

F.T.

Le match en vitesse

BCM GRAVELINES – SIG STRASBOURG 73-72. Sportica. Arbitres : MM. Bissang, Bretagne et Peyridieu.

Les périodes : 18-18, 17-20 (mi-temps : 35-38), 20-21 (55-59), 18-13.

 Les statistiques du match -> ici

Espoirs : BCM Gravelines – SIG Strasbourg 70-82 / Les statistiques du match -> ici