Basket
banniere_internet_aeroport.jpg
banniere_internet_aeroport.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
sig sluc Erik Murphy2
Actualités J10 LNB 2016/17 : SIG - Nancy Présentation Résumé Statistiques Photos

Pas de cadeau

En ce premier dimanche de l’Avent, la SIG Strasbourg n’a pas fait le moindre cadeau à son voisin du SLUC Nancy (106-75) dont l’entraîneur devrait être démis dès ce lundi. Avec ce 3e succès de rang, la SIG grimpe à la 5e place.

La donne

Face à une équipe de Nancy dos au mur, privé de surcroît de Ebi Ere et d'Urtasun et dont le coach était plus que menacé - le président Barbé a annoncé dès la fin du match la fin de la collaboration d'Alain Weisz -, la SIG Strasbourg voulait s’offrir un 3e succès de rang en ProA et fixer sa position dans le top 8.

Premier quart temps : Travis et Slaughter donnent le ton

Pour donner un maximum d’intensité à sa défense et ne pas rater l’entame, Collet avait lancé Travis dans le cinq. Bien lui en prit. L’Américain était saignant (9 points dans la période), mais Slaughter, en équilibriste, lui emboîtait le pas. Et après sept minutes, le duo avait scoré 18 des 20 points de la SIG alors que Nancy était déjà dans les cordes : 20-9 ! Dario Hunt (7 points de rang) rendait la pilule à peine moins amère (24-18), un impeccable Howard fixant le score à la fin du quart : 26-18. Évaluation : 33 à 14.

Deuxième quart temps : Nancy s’effondre

La SIG ne relâchait pas la pression. Et Sutton, après avoir refusé de quitter le terrain à la 3e’ à la demande de son coach qui demandait un changement (!), se retrouvait à trois fautes… Howard toujours (8 sur 8 sur la ligne), mais aussi Frank Ntilikina et Jérémy Leloup faisaient subir le martyre aux Lorrains, passant un 11-0 puis un 22-2 en moins de sept minutes : 46-20 ! Visiblement résignés, ayant lâché leur coach, les joueurs du SLUC regardaient les Strasbourgeois dérouler leur collectif, provoquer des fautes et dominer le rebond. Et à la mi-temps, après un passage à 60-25, le sort du match était scellé malgré le primé de Trasolini : 60-28. Évaluation : 53 à -5 (total : 79 à 13).

Troisième quart temps : All star game au Rhenus

On se doutait bien que la partie n’allait plus avoir le même piment. Trasolini, McFadden et Sutton tentaient de limiter la casse, la SIG se contentait de maintenir l’écart autour de 30 points : 68-38, 75-42, 86-55. Les deux équipes sacrifiaient à l’attaque et le public pouvait se régaler. Walker, longtemps discret, s’était montré à son tour… Évaluation : 33 à 32 (total : 112 à 45)

Quatrième quart temps : Bon anniversaire, Mam !

La fin de match était identique au troisième quart. Nancy (1 sur 7 à trois points avant la pause) trouvait quelques positions, par Sene notamment, mais Leloup, Murphy et Mam Jaiteh, qui inscrira le 100e point sur un lancer franc pour fêter au mieux son 22e anniversaire.  Avec 29 passes (dont 12 pour le seul Paul Lacombe) et 143 d'évaluation, les Strasbourgeois n'ont pas fait dans le détail. Bref, une soirée réussie… La SIG Strasbourg arrivera lancée à… Nanterre lundi prochain ! Évaluation : 31 à 20 (total : 143 à 65).

Le match en vitesse

SIG STRASBOURG – SLUC NANCY 106-75. Rhenus Sport. 5 125 spectateurs. Arbitres : MM. Rosso, Thepenier et Oliot.

Les périodes : 26-18, 34-10 (mi-temps : 60-28), 26-27 (86-55), 20-20.

Les statistiques