Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
SAISON 2018 / 2019
Achetez vos places PMR sur notre plateforme Yoolabox
Walker tenerife

Une victoire référence !

On promettait l'enfer et un match d'une intensité rare aux SIGmen en déplacement à Tenerife et le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils ont été servis. Mais au terme d'une rencontre âpre, physique et surtout après prolongation la SIG Strasbourg remporte une magnifique victoire 66-70! 

Le début de match était marqué par un festival de Carl English qui scorait les huit premiers points de son équipe pour prendre les commandes (8-5, 4’). Mais les SIGmen montraient du mordant et répondaient présent dans l’agressivité. Matt Howard et Erik Murphy montraient la voie en attaque et surtout c’est l’ensemble des joueurs qui haussaient le curseur en défense. Des efforts payant puisqu’en 3’40 Strasbourg passait un cinglant 2-11 : 10-16, 8’. Un bon passage des Alsaciens obligeant le coach de Tenerife à prendre son 1er temps mort et d’élever le ton. Mais rien n’y fait, l’agressivité est strasbourgeoise et, à l’issue d’un premier quart temps maîtrisé, la SIG Strasbourg menait 12-20.

Hélas le deuxième quart n’allait pas du tout être du même acabit. Des pertes de balles et du relâchement de la part de Strasbourg étaient sanctionnés par le beau jeu espagnol. En effet, en quatre minutes, Tenerife montrait pourquoi ils étaient si dominant en ACB et en BCL en infligent un 10-0 pour repasser devant: 22-20, 14’. Heureusement Erik Murphy jouait les pompiers de service en stoppant le tout à trois points. Mais, à l’issue d’un 2ème quart temps nettement moins appliqué, les SIGmen ne scorant que six points en 10 minutes, c’était bien les locaux qui rejoignaient le vestiaire en tête. Mi-temps : 27-26. Un score en sa défaveur mais il fallait mettre au crédit de la SIG Strasbourg de beaux efforts en défense durant les 20 premières minutes et une présence intéressante aux rebonds.

Le retour sur le parquet était encore et toujours synonyme de grosses défenses. Si bien qu’après 3’30 l’écart n’évoluait guère: 31-30, 23’30. Quelques minutes plus tard Jérémy Leloup scorait (enfin) derrière l’arc alors que l’adresse à trois points fuyait les SIGmen (3/14 à ce moment du match) pour maintenir le cap, mais chaque panier action était un véritable combat ! Mais Erik Murphy sortait un grand match ce soir des deux côtés du terrain et notamment en attaque. Et, sur un primé de sa part à 20 secondes du terme les deux équipes arrivaient à la fin du troisième quart-temps à égalités 42-42.

AJ Slaughter_Tenerife

AJ Slaughter est sorti de sa boîte au meilleur moment

La SIG, répondait présente et faisait tout pour se donner les chances de réaliser un bel exploit. Une performance mise en avant à la 33’ lorsque Paul Lacombe redonnait l’avantage aux siens: 47-48. Hélas Tenerife retrouvait de l’adresse et plantait sept points en 1’30 pour reprendre le large: 54-50, 35’. Mais la SIG Strasbourg comptait dans ses rangs des joueurs capables de sortir de leur boîte à tout instant. Ainsi, après un triple de Walker, AJ Slaughter marquait son premier panier du match au meilleur moment pour reprendre les commandes 54-56: 2’48 à jouer dans une atmosphère irrespirable... Mais qu’importe, Erving Walker prenait le match à son compte. Après deux lancers francs il plantait à deux points pour donner quatre longueurs d’avance aux siens à 46’’ du terme: 56-60. Alors que l’on aurait pu croire que le plus dur était fait, la pression se faisait sentir et tout aller très vite. Ainsi, sur une interception de San Miguel, Tenerife réalisait un come-back pour poussait les protagonistes en prolongations: incroyable ! Fin du temps réglementaire 60-60.

Débuté alors 5' absolument incroyable de par son scenario. Tenerife prenait la meilleure entame en menant de quatre points après 50’’ (64-60) mais Murphy ramenait l’équipe avant que Howard ne provoque une faute et se fasse justice sur la ligne pour reprendre l’avantage 64-65. Bogris abandonnait un lancer  en chemin mais égalisait, avant que Slaughter, tel un assassin silencieux, ne récidive à 3pts! Dans la crispation la plus totale Murphy manquait deux lancers qui auriaient pu donner 5pts d'avance à la SIG mais de l'autre côté San Miguel en oubliait un lui aussi en route: 66-68 et 16'' à jouer... IRRESPIRABLE! Symbole du renouveau, peu de temps après, une belle défense de la SIG Strasbourg provoquait la perte de balle de Tenerife et Walker finissait le travail aux lancers francs avant que toute l'équipe n'exulte de joie! Score final: 66-70. Une première victoire à l’extérieur cette saison pour la SIG Strasbourg...MAIS QUELLE VICTOIRE!

F. T.

Le match en vitesse :

IBEROSTAR TENERIFE – SIG STRASBOURG 66-70. Pabellon Santiago Martin. Arbitres : MM. Martolini, Maliszewski et Madinger.

Les périodes : 12-20, 15-6 (mi-temps : 27-26), 15-16 (42-42), 18-18 (fin du temps réglementaire 60-60), 6-10.