Basket
banniere_internet_aeroport.jpg
banniere_internet_aeroport.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
Vincent Collet_Tenerife

Vincent Collet : « Nous avions le bon état d'esprit »

En conférence de presse d’après match, le coach de la SIG Strasbourg et l’un des principaux artisans de la victoire du soir, Erving Walker, ne cachaient pas leur satisfaction suite à cette victoire.

A commencer par Erving Walker qui n’a pas hésité à mettre en avant le travail fait par son coach en amont de ce match: « Nous avons joué contre une très bonne équipe de Tenerife qui montre une belle discipline dans son jeu. Nous savions que ce serait un beau challenge pour nous. Le coach nous avait prévenus  que ce serait un vrai combat et que la victoire passerait par la défense. Maintenant nous devons encore travailler pour être encore meilleur ».

De son côté Vincent Collet était lui aussi heureux de cette victoire. Mais le coach de la SIG Strasbourg a tenu aussi à mettre en avant les efforts de ses joueurs face à l’une des meilleures équipes de la compétition actuellement : « Nous sommes heureux d’être venu gagner ici. Nous avions observé Tenerife depuis le début de la saison et nous savions de quoi ils étaient capables. En BCL c’était comme s'il y avait eux tout en haut et les autres... Nous nous étions préparés à ce que rien ne leur soit facile. Avant ce match, j’avais insisté avec mes joueurs sur le fait qu’il faudrait jouer le meilleur match possible mais surtout qu'il fallait les ralentir. Nous n’aurions eu aucune chance sans intensité. Après trois matches de BCL, ils étaient à 125 d’évaluation en moyenne en tirant à plus de 50% à trois points donc, pour exister, il était très important d’être vraiment très agressif particulièrement sur les shooteurs. » Quoiqu’il en soit le coach de la SIG Strasbourg gardait, comme à son habitude, les pieds sur terre et tenait aussi à rappeler qu' « il y a encore du travail. Je suis arrivé, il y a peu mais étape après étape nous allons essayer d’être meilleur en attaque. Ce soir nous avons encore manqué des choses mais nous avions le bon état esprit. Enfin, il faut signaler que nous avons bénéficié des blessures de Tenerife. Ils n’étaient pas au complet. Je pense surtout à Devin White qui est un vrai booster pour eux, et ce soir il leur a manqué, surtout dans la créativité. Cela nous a procuré un réel avantage… »

A Tenerife, l’ancien Strasbourgeois Tim Abromaitis, ne faisait pas de langue de bois et reconnaissait que son équipe avait fait « un match décevant. Ils sont venus en mettant beaucoup d’agressivité et ont réussi à contrôler le rebond. Ils ont fait du bon travail pour nous stopper. C’est notre première défaite en BCL, nous aurons d’autres matches difficiles donc nous aurons l’occasion de nous rattraper ». Quant au coach, Txus Vidorreta, il a surtout voulu souligner le travail de Vincent Collet qu'il connaît fort bien pour être l'assistant de Scariolo en équipe nationale : « C’était un match physique. Strasbourg est une bonne équipe, il ne faut pas oublier qu’ils étaient finalistes de l’Eurocup la saison dernière. Collet est à la tête de cette équipe depuis plusieurs années. Il n’était pas là au début de la compétition, mais maintenant qu’il est revenu, l’équipe est totalement différente. Ils jouent beaucoup mieux depuis trois matches car il a su corriger ce qui n’allait pas. Ce soir nous avons voulu mettre la même intensité qu’eux mais c’était impossible pour nous. Mais je veux féliciter mes joueurs qui n’ont jamais abandonné et qui ont réussi à rester dans le match et arracher la prolongation. Hélas, ce soir nous avions trop d’absents à cause des blessures et c’était trop difficile de jouer notre basket ».