Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
Frank_Ntilikina champion d'Europe.jpg
Actualités ​Champion d’Europe !

​Champion d’Europe !

La France et un énorme Frank Ntilikina ont survolé l’Euro U18 et décroché la médaille d’or à Samsun (Turquie). Le Strasbourgeois a été désigné MVP de la compétition.

MVP de l'Euro, Frank Ntilikina rçoit son trophée.

Deux ans et demi après le titre remporté avec les U16, Frank Ntilikina s’est offert le plus beau des cadeaux de Noël. Au terme d’une finale où il a pris le match à son compte lorsque les Lituaniens sont devenus très dangereux, le jeune meneur de la SIG, auteur de 31 points à 11 sur 16 avec un somptueux 7 sur 10 à trois points, déjà étincelant la veille contre l’Italie (38 d’évaluation) a été nommé dans le cinq majeur de la compétition avec son coéquipier Sekou Doumbouya, puis MVP de l’Euro ! Une belle récompense, totalement incontestable qui lui permet de rejoindre... Tony Parker (2000) et Nicolas Batum (2006). Excusez du peu ! Et voilà les Bleuets qualifiés d'office pour le Mondial U19 qui aura lieu au Caire début juillet 2017.
Dès le début, la France a pris les devants (20-12 après 10’), mais dans la deuxième période, les Lituaniens, portés par Kulboka (28 points et 8 sur 15 à trois points) ont fait jeu égal pour atteindre la pause avec le même écart : 36-28. De plus en plus pressants et… adroits, les joueurs baltes se rapprocheront de plus en plus : 53-50 à la fin du 3e  quart temps puis 58-56 à la 34e’ et même 60-59 (36e). Estimant sans doute que la plaisanterie avait assez duré, Frank Ntilikina, déjà solide jusque là, avec un "primé" au buzzer des deuxième et troisième quart temps (!), a alors pleinement justifié sa flatteuse réputation. Sous l’œil des nombreux scouts NBA présents en Turquie, il allait marquer les 13 points français consécutivement en trois minutes pour redonner 10 points d’avance aux Bleus (73-63). Trois sur trois derrière l’arc dont l’un du bord de touche (!), deux sur deux aux lancers francs et un « cross » dont son vis-à-vis se souviendra longtemps. Pour faire la fine bouche, on pourra tout au plus regretter ses six balles perdues qui n’ont finalement pas porté à conséquence…

Contre l'Italie, le meneur des Bleus s'est offert cinq interceptions, l'une conclue par un énorme dunk en contre-attaque.

La France n’avait dès lors plus qu’à assurer, s’imposant 75-68, avant de fêter comme il se doit cette formidable médaille d’or. Frank Ntilikina, porté en triomphe par ses coéquipiers, sera de retour au Rhenus lundi pour le match de ProA contre Dijon et le public ne manquera pas de lui faire l’ovation qu’il mérite. La génération 1998 vient de rejoindre celle de 1988, double championne d'Europe U16 et U18. Parmi ces Bleus-là, figuraient Antoine Diot, Edwin Jackson, Nicolas Batum, Alexis Ajinça, Adrien Moerman et Ludovic Vaty... Prometteur, non ?
Pour la 3e place, l’Italie a battu l’Allemagne de Mushidi sur un score quasiment identique (74-68).