Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
matt_howard_sig_mornar.jpg
Actualités Débriefing et perspectives avec Matt Howard

Débriefing et perspectives avec Matt Howard

A l’issue d’un mois de décembre éprouvant les SIGmen ont conclu celui-ci par une victoire à domicile contre Dijon. Suite à ce match l’équipe a eu quatre jours de repos pour recharger un peu les batteries.

De retour au Rhenus ce samedi 31 décembre, les Strasbourgeois n’ont guère eu le temps de palabrer sur leur (court) repos de noël. En effet, la prochaine échéance arrive à grands pas avec la venue de Tenerife mardi 3 janvier à 20h30. Normalement très discret Matt Howard a accepté de se confier sur la saison en cours avant de parler de l’avenir et notamment de ce match qui, de son propre aveu, ressemble bien à une finale mais dont le résultat n’assurera rien de définitif non plus…

Franklin Tellier : C’était la première vraie petite trêve depuis le début de saison. Je pense que ça t’a fait du bien ?
Matt Howard : C’était très important pour tout le monde de pouvoir un peu couper. Nous avons fait beaucoup de longs voyages, notamment trois déplacements où nous avons joué trois matches de suite à l’extérieur. Ce genre de situation est toujours dur à gérer. Ça m’a fait du bien de couper un peu pour me changer les idées et laisser les jambes un peu au repos.
F.T : Plus globalement ça fait du bien à l’équipe avec des joueurs qui n’ont pas tous coupés cet été ?
M. H : C’est certain ! Des gars comme AJ avec la Pologne, Erik avec la Finlande ou encore Romeo avec la Macédoine ont joué cet été et ne se sont pas vraiment reposés. Pour eux, comme pour tout le monde, ça fait du bien de couper un peu. Les petites douleurs de certains s’expliquent aussi à cause ça. Maintenant, malgré cette pause, une chose est certaine, l’équipe est heureuse de revenir à la salle et de se concentrer sur le prochain match qui sera très important !
F.T : Juste avant de parler de Tenerife, petit retour sur 2016. Comment juges-tu votre saison jusque maintenant ?
M.H : Ce n’était pas facile. Personnellement je n’ai pas réussi à aider l’équipe autant que j’aurais aimé le faire. Nous n’avions pas Romeo au début et par conséquent nous étions un de moins à l’intérieur. J’aurais voulu apporter plus dès le début. En plus, le fait qu’AJ n’arrive que deux jours avant la reprise ne nous a pas aidé. Il y a plusieurs choses qui expliquent notre mauvais départ, mais une chose est certaine, nous n’étions pas au complet et depuis que nous le sommes nous jouons de mieux en mieux et cela fait aussi la différence. En plus, il ne faut oublier qu’en ProA nous avons joué toutes les meilleures équipes chez elles : Monaco, Nanterre, Chalon, Pau, Le Mans, Gravelines et bientôt Paris aussi ! Le calendrier n’est pas du tout une excuse mais ce n’est pas simple non plus…

sig_dijon_matt_howard.jpg

Matt Howard: "nous voulons beaucoup de victoires"

F.T : La prochaine échéance à venir est donc Tenerife. Vous avez trois jours pour vous concentrer sur ce match qui sera un peu la petite finale du groupe…
M. H : (il coupe) Ça y ressemble mais il ne faut oublier qu’il y a aussi deux équipes qui sont aussi juste à un match derrière nous. D’accord, nous avons le panier average sur eux, mais si nous ne sommes qu’à une victoire de la première place nous sommes aussi à une défaite de potentiellement retomber dans le milieu du classement. Donc bien évidemment nous devons gagner mais il y aura encore trois matches après Tenerife donc rien n’est fait même en cas de victoire.
F.T : Après ce match vous aurez d’ailleurs une seconde pause, donc inutile de calculer...
M.H : C’est une situation spéciale à appréhender. Un match très important pour la suite de la saison qui arrive après une pause et qui se situe juste avant une autre... Je pense qu’il faut voir plus loin. De toute façon je ne peux pas croire que les gars ne se donneront pas à 100% pour ce match. Quoi qu’il en soit, les quelques jours de repos qui suivront nous permettront de couper encore un peu mais surtout de revenir encore plus motivés pour la suite de la saison… surtout si nous l’emportons mardi soir.
F.T : Pour finir, qu’est-ce que l’on peut te souhaiter à toi et à l’équipe pour l’année 2017 ?
M.H : La fin de saison dernière fut difficile avec des petites blessures au pire moment, durant les playoffs. Donc, être de mieux en mieux au fil de la saison pour arriver à 100% quand les vrais matches décisifs arriveront, voilà ce que je peux me souhaiter. Mais c’est ce que l’équipe toute entière se souhaite. Nous voulons beaucoup de victoires donc à nous d’être prêts et à 100% au meilleur moment de la saison…