Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
Avellino - SIG_Walker_Ragland

Un premier tournant...

 Le duel entre Erving Walker et Joe Ragland sera l'une des clés du match. (Photo BCL)

Pour la 9e journée de la Basket Champions League, la SIG Strasbourg accueille (mercredi à 20h30, en direct sur Canal+ Multisports) les Italiens d’Avellino qui la précèdent. Le moment de poursuivre la remontée vers le sommet, en attendant la venue de Ténérife début 2017. Mais attention, les Transalpins sont de sacrés clients. Et ce choc n’a pas été désigné au hasard « Game of the week » – « Match de la semaine » – par la BCL…

C’était il y a moins de deux mois. Le sort de Henrik Dettmann était scellé depuis la veille, Vincent Collet venait de donner son accord pour un retour salvateur. Et au terme d’un match pourtant prometteur, la SIG Strasbourg s’était inclinée de peu (72-69) après avoir mené de 15 points au milieu du 3e quart temps. Ce mercredi soir, l’équation sera toute autre… Certains songent déjà à lorgner vers la première place. « Commençons par nous préoccuper de la deuxième », annonce d’emblée Vincent Collet qui sait qu’un succès de quatre points y suffirait. Mais il sait aussi, pour avoir visionné quelques rencontres des Italiens, aussi bien en BCL (contre Utena, Zagreb ou Ténérife) qu’en Lega A (Cantu ou Venise), que la tâche sera ardue…

« Les plus forts de tous ceux qui sont venus au Rhenus »

Paul Lacombe tire par dessus Kyrylo Fesenko lors du match aller en Italie.

 

« C’est une équipe bien organisée qui joue soit en contre attaque, soit sur demi-terrain, qui n’abuse pas de la transition. Elle tient bien la balle, aidée par la grande qualité de son axe 1-5 », poursuit le coach. Les noms suivent dans la foulée : Joe Ragland, une des stars de la compétition (6e marqueur, 9e passeur, 2e à l’évaluation) et Kyrylo Fesenko, vu de façon éphémère à Monaco lors des derniers playoffs, d’une part, Marques Green, passé par Roanne et Nancy, vieux routier du championnat italien et Marco Cusin, pivot international, d’autre part. « C’est vraiment du solide, beaucoup plus fort que ce qu’on a vu ces derniers temps dans la compétition ».

Le ton est donné. Rien ne sera aisé. De plus, la similarité des statistiques des deux équipes (voir infographie ci-dessous) n’a pas échappé au technicien alsacien. Ni les quatre victoires (en quatre matches) remportées à l’extérieur. Seules défaites, celles concédées contre Ostende (72-77) et Ténérife (75-76). Un peu comme Utena, arrivé la semaine passée dans la même situation.

Pour Collet, Avellino, c’est un sinon deux crans au-dessus des Lituaniens. « Ils jouent de façon construite, patiente, et ont beaucoup de talent. Thomas est un vrai poste 3-4 qui peut poster en 3, jouer de sa vitesse contre Romeo Travis notamment en poste 4. Leunen et Zerini, les postes 4, sont des métronomes du tir qui tournent à 45% à trois points. Sans oublier les deux pivots de grande taille, au style différent ». Quelles solutions son équipe peut-elle alors trouver pour s’opposer à tant de qualités ? « Défendre plus dur que ce qu’ils ont rencontré jusqu’ici ».

Plus de responsabilités pour Walker et Lacombe

Mais la SIG devra aussi composer sans Frank Ntilikina, parti avec l’équipe de France U18, et absent lors des quatre prochains matches. « Ce n’est pas une affaire, mais c’est comme ça. Cela donnera plus de responsabilités à Erving Walker qui souffre du tendon d’Achille (NDLR : il a été dispensé d’entraînement lundi après-midi) mais c’est surtout Paul Lacombe, plutôt qu’A.J. Slaughter, qui sera placé en second meneur ».

L’abattage et l’énergie du « blond » Strasbourgeois ne seront pas de trop pour freiner – peut-on le stopper ? – Joe Ragland, le danger n°1 d’Avellino. Et tous les Strasbourgeois, pour rester invaincus au Rhenus en BCL, sur la lancée de leurs dernières sorties et d’une série en cours de neuf victoires en dix matches, dont cinq consécutives, devront être à l’unisson pour ne pas subir, avant d’aller sur le Rocher, un fâcheux coup d’arrêt.

J.C.F.
 

Les statistiques comparées
capture-decran-2016-12-13-a-18.55.26.png
 
Le programme de la 9e journée
classement_j9_bcl_v2.jpg