Basket
banniere_internet_aeroport.jpg
banniere_internet_aeroport.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
q2-vincent_collet_sig_avellino.jpg

Vincent Collet : « Il faudra être encore meilleur »

Mission accomplie pour les Strasbourgeois. Non seulement ils ont vaincu Avellino (63-57), mais de plus ils ont pris le panier-average comme ils l’avaient fait la semaine dernière contre Utena. La suite de la compétition se présente plutôt bien…

Vincent Collet, perfectionniste comme à son habitude, voyait déjà plus loin : « Je suis très content non seulement de la victoire mais aussi d’avoir pris le panier-average. Mais il faut continuer à avancer, et les deux prochains matches de Champions League seront déterminants pour les positions finales. Ce sera très difficile contre Ostende où il est difficile de gagner et forcément contre Ténérife. Mais on fera le maximum pour offrir une finale à notre public contre les Espagnols ». NDLR : le 3 janvier au Rhenus.

Pas surpris par le scénario du match, le coach alsacien s’est montré critique vis-à-vis de son attaque : « Je suis content de notre production défensive, beaucoup moins de notre production offensive. C’était aussi bien en énergie qu’en organisation, on a été défensivement là. On y a mis beaucoup de cœur mais malheureusement, on n’a pas converti de l’autre côté. Nous avions 16 points d’avance à la mi-temps et pourtant on ne jouait pas bien. On a manqué de construction, on n’a pas su contourner leur défense et on a trop cherché des solutions individuelles. C’était une partie de maladresse par la grâce de la qualité défensive des deux équipes mais il faut que nous fassions mieux. Surtout par rapport au match qui se profile dimanche. C’est l’objectif des prochains jours après le repos bien mérité de demain… Monaco a aussi gagné chichement à Domzale (NDLR : 59-63) contre une équipe pas exceptionnelle. La trêve sera bienvenue pour les équipes qui jouent sur les deux tableaux. Notre équipe a de la moelle et a mis beaucoup d’énergie mais si on en veut plus, il faudra être meilleur dans les trois prochains matches : à Monaco, à Ostende et plus encore à Chalon qui est probablement la meilleure équipe du moment ».

Slaughter : « On a gagné en défense, on avait travaillé dur pour ça »

A.J. Slaughter, meilleur marqueur strasbourgeois avec 14 points, se félicitait de la victoire : « On savait que ce serait difficile. Avellino est une bonne équipe, athlétique et ce match était très important pour le contrôle du groupe. On a gagné en défense ce soir, on avait travaillé dur pour ça ». A la question de savoir si l’équipe avait laissé beaucoup de gomme avant de se rendre à Monaco, il a répondu sans détour : « On sera au repos demain (jeudi) et on reviendra à la salle vendredi. C’est court entre deux matches. Monaco est une équipe très athlétique qui joue aussi avec beaucoup d’intensité. Ce sera un gros challenge de les défier chez eux ».

Côté italien, l’entraîneur, Stefano Sacripanti reconnaissait les difficultés que son équipe avait rencontrées : « On a joué avec une bonne attitude pendant 40 minutes mais dans les 20 premières minutes notre attaque a raté beaucoup de tirs faciles. On n’avait marqué que 20 points à la mi-temps. L’intensité de la défense de Strasbourg y était pour beaucoup. Nous n’avons pas trouvé de solutions en attaque mais quand notre agressivité s’est améliorée, après la pause, on a pris de meilleurs tirs et gagné les deux derniers quarts temps. La deuxième période, avec seulement 8 points marqués nous a coûté cher. La SIG joue un très bon basket, on le savait. C’était bien sûr un match important pour le classement final mais il était important pour nous aussi pour progresser, jouer à ce haut niveau. On est désolé d’avoir perdu mais c’est une bonne leçon pour nous pour continuer à progresser ».

Leni Randolph, quant à lui, faisait le constant suivant : « Nous étions menés largement à la mi-temps et nous nous sommes parlé dans les vestiaires. On a mis plus d’intensité, fait de bons stops, joué plus agressif et on a bien remonté. On s’attendait à un match difficile contre cette équipe. C’était déjà serré chez nous, à l’aller… »

Articles liés: 
q3_jeremy_leloup_sig_avellino.jpg
Coupes d’Europe

Vaillants, jusqu'au bout !

Longtemps dominatrice, la SIG Strasbourg a souffert jusqu'au bout pour renverser...
Avellino - SIG_Walker_Ragland
Coupes d’Europe

Un premier tournant...

 Le duel entre Erving Walker et Joe Ragland sera l'une des clés du match. (Photo...
Toutes les actualités