Basket
pub_banniere_boutique_en_ligne.jpg
pub_banniere_boutique_en_ligne_v2.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
limoges_sig_strasbourg_aj_slaughter2.jpg
Actualités J19 LNB 2016/17 : Limoges - SIG Présentation Résumé Statistiques Photos

Défaite de la SIG Strasbourg à Limoges...

Avant le départ pour Limoges Vincent Collet avait demandé à ses joueurs une réaction significative après la déconvenue de Salonique. Malheureusement la défaite survenue à Limoges (83-76) n’a pas été du meilleur effet malgré de belles choses montrées, mais hélas pas suffisantes, voyant ainsi l’adversaire du soir revenir sur les talons de la SIG Strasbourg au classement…

La SIG Strasbourg débutait la rencontre avec un cinq majeur inédit. En effet, Frank Ntilikina et Paul Lacombe étaient préférés à Erving Walker et Pape Sy. Un choix payant puisque le collectif alsacien était bien en place en ce début de match. Montrant un bien meilleur visage, la SIG Strasbourg, à l’image de Ntilikina qui convertissait un 2+1 avant de contrer avec autorité en défense, répondait présente (6-9, 3’). Mais les joueurs du CSP ne manquaient pas d’adresse et donnaient du fil à retordre au fil des minutes. Mam Jaiteh opportuniste en attaque (12pts dans le quart) aidait bien les siens mais Limoges s’accrochait pour finir un premier quart sur les talons d’une SIG Strasbourg dont l’adresse frôlait l’insolence (11/14 au global). Fin du premier quart : 23-27 (évaluation 24-39).

Cette adresse était toujours au rendez-vous en début du 2ème acte, à l’image d’Erving Walker qui plantait en catch-and-shoot une banderille en déséquilibre, appelant le coach du CSP à un temps mort pour tenter de remobiliser ses troupes (23-32, 12’). Une option payante puisque les locaux passaient un 10-2 au strasbourgeois en 3’ juste derrière, pour recoller totalement au score : 33-34, 15’. Et celui-ci ne cessait même de gonfler devant l’adresse irréelle à 3pts des locaux, 8/10 après 17’, qui prenait encore plus d’importance après un 3pts de Woods à zéro degré pour refaire passer les siens devant à 3’ de la pause : 41-38, 17’. Ce 2ième quart réveillait par ailleurs le public qui poussait fort les siens et même si Slaughter se démenait pour son équipe (9pts, 3rbs, 3pds à la pause), c’est bien le CSP qui rejoignait les vestiaires en tête à la pause. Mi-temps : 45-42 (évaluation 51-53).

Le retour sur le parquet était synonyme de la mise en place de barbelés par la défense alsacienne. Et comme de l’autre côté du terrain les rouges s’appliquaient, le score se voyait totalement inversé en peu de temps. Pire même pour les locaux, l’intensité retrouvée en défense par la SIG Strasbourg voyait le CSP ne pas scorer pendant 4’ ; 45-50, 24’. Mais le public faisait office une nouvelle fois de 6ème homme et poussait les siens à revenir dans le match. Et sur trois lancers-francs de Prepelic les locaux reprenaient même l’avantage : 56-55, 28’. Et dans un mano-à-mano défensif riche en intensité et en engagement, les deux équipes bouclaient ce quart quasiment dos à dos. Fin du troisième quart temps : 58-57 (évaluation 61-69).

Le début des 10 dernières minutes était hélas totalement inverse aux 10 premières du quart précédent. A l’arrêt, la SIG Strasbourg se voyait subir l’orage limougeaud. Si bien qu’à 5’ du terme les locaux affichaient un matelas qui commençait à devenir confortable : 66-59, 35’. Et cette avance prenait même des airs d’irrémédiable écart après un primé de Bremer qui ponctuait un cinglant 14-2 (72-62, 36’). Walker et Slaughter tentaient de jouer les pompiers de service et rapprochaient par deux fois la SIG Strasbourg à trois longueurs (74-71, 38’13 et 77-74, 38’40) mais rien n’y fera, la SIG Strasbourg s’inclinait une nouvelle fois à l’issue d’un dernier quart durant lequel le CSP avait asphyxié la SIG… Score final : 83-76 (évaluation 92-85).

Une bien mauvaise affaire pour les joueurs de Vincent Collet en vue de la course pour les playoffs c’est certain. Mais un résultat qui ne doit pas hypothéquer les perspectives très proches et décisives de la SIG Strasbourg… Inutile de dire que dès lundi coach Collet mettra tout en œuvre pour remobiliser ses hommes et trouvera les mots et les actions nécessaires au renouveau obligatoire de son équipe.
 

Franklin Tellier
 

LE MATCH EN VITESSE

CSP Limoges – SIG Strasbourg : 83-76. Palais des sports de Beaublanc. Les arbitres : MM Chambon, Antiphon et Lubienski. Les périodes : 23-27, 22-15 (45-42), 13-15 (58-57), 83-76.

LES ESPOIRS

En ouverture des Pro’, les espoirs de la SIG Strasbourg se sont inclinés sur le score de 71-64. Partis ce matin à 4h30 de Strasbourg en bus couchette pour rejoindre Limoges, les coéquipiers d’un Olivier Cortale pourtant omniprésent dans ce match (20pts, 15rbs, 6 fautes provoquées) ont accusés la fatigue d’un si long road trip. Malgré tout, les jeunes de Lauriane Dolt se sont battus et ont même recollés à 4pts à 2min du terme. Mais l’adresse à 3pts des locaux en fin de rencontre a fait la différence (9/18 à 3pts). Cette défaite est la 9ième en 19 rencontres, ce qui place aujourd’hui les espoirs de la SIG Strasbourg en 8ème position du championnat.
Les statistiques de cette rencontre -> ici