Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
flag_sig_strasbourg_et_son_histoire.jpg
Actualités A Illkirch, deux coqs sous les flocons...

A Illkirch, deux coqs sous les flocons...

Il neige à gros flocons ce dimanche de fin février 1959. Le terrain en plein air du Cercle à Illkirch est glissant, les supporters ont déployé leur parapluie. L’événement est de taille : la Sportive Illkirch Graffenstaden (première appellation de la SIG), qui venait d’accéder en Excellence (2° niveau national) reçoit l’AS Denain-Voltaire, un ténor, en Huitièmes de finale de la Coupe de France.

jerome_christ_sig_vintage.jpg
          Jérôme Christ tente de s'opposer au tir de Jean Degros

C’est sa véritable entrée dans la cour des grands.

Deux futures figures du basket français sont face à face et se livrent un duel acharné : Jean Degros, à gauche, fait déjà valoir sa patte redoutable. Il a 19 ans. Il est défendu, à droite, n°8, par le jeune talent alsacien qui porte son équipe à bout de bras : Jérôme Christ, 20 ans. Deux jeunes coqs entrés en Equipe de France quelques semaines plus tôt.
A l’aise dans ces conditions de jeu difficiles, la SIG signera un authentique exploit et se qualifiera. En quarts de finale, l’équipe avec son trident magique (les frères Jérôme et Xavier Christ, René Zimmer) affrontera l’Etoile de Charleville et sa star Jean-Paul Beugnot (né à Schiltigheim) au hall Wilson, près de la gare de Strasbourg le 5 avril.
Le quart de finaliste de la Coupe d’Europe et tenant de la Coupe de France aura le dernier mot, mais la SIG s’est définitivement fait un nom au plan national.