Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
sig_le_mans_matt_howard.jpg
Actualités J24 LNB 2016/17 : SIG Strasbourg - Chalon Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Chalon, un nouveau dauphin au Rhenus

Il y a deux semaines tout juste, la SIG Strasbourg s’attaquait au dauphin de la ProA, Pau-Orthez, pour le faire tomber de son piédestal. En voilà un autre avec Chalon, ce dimanche (18h30, en direct sur La Chaîne23), à qui les Strasbourgeois veulent faire subir le même sort. Mais les Bourguignons sont vraiment coriaces cette saison…

Cela fait plus de sept ans – depuis le 20 mars 2010 – que Jean-Denys Choulet n’a plus mené son équipe à la victoire sur le parquet du Rhenus. C’était avec Roanne. Avec Chalon, qu’il coache depuis 2013, le coach de l’Élan, attachant mais fort en gueule, reste même sur huit revers de rang, dont deux en playoffs. Et certaines défaites ont même eu un goût amer…
S’occuper du cas Fall
Cette saison, il dispose d’un effectif et d’un collectif qui font l’admiration des observateurs attentifs de la ProA. Dont fait forcément partie Vincent Collet. « Leur deuxième place les rend particulièrement dangereux car elle a tous les avantages, lance le coach strasbourgeois. C’est un de leurs objectifs de la conserver. Elle permet d’avoir l’avantage du terrain jusqu’en finale et de ne pas être dans le tableau de Monaco… »
Depuis la défaite subie au Colisée, lors du match aller (81-74), à la veille de Noël, les données ont un peu changé. Surtout pour les Alsaciens. « On sortait d’une semaine difficile, on n’était pas très stable. On avait perdu à Monaco le dimanche, joué à Ostende le mercredi pour aller directement jouer à Chalon le vendredi. Et on avait subi… », poursuit Collet. « Même si on est revenu à trois points de façon improbable après avoir été menés de 17 ».
La SIG avait subi notamment la défense de Fall et été peu inspirée en attaque, comme en témoigne le faible pourcentage d’adresse. « Chalon nous avait imposé ce qu’il impose à beaucoup de monde. Il faudra être plus intelligent par rapport à la présence de Moustapha Fall, savoir le provoquer, mais aussi le contourner ». Le géant bourguignon, meilleure évaluation française de la ProA (19,35), seulement devancé par D.J. Cooper, est une force de dissuasion impressionnante… « Chalon est sur une très bonne dynamique. Ils sont qualifiés en demi-finale de la FIBA Europe Cup et ont été éliminés en Coupe de France en demi-finale au Mans sur le coup du sort qui a frappé Cameron Clark », précise encore le technicien de la SIG.
Plus globalement, il concède que « Chalon fait une saison encore meilleure que la précédente où il avait fini quatrième, et me semble encore supérieur, particulièrement en défense. Ce qui rend l’Élan redoutable à l’extérieur… »
Le retour attendu de Matt Howard
Ce face-à-face entre les deux équipes les plus adroites de la ProA – 48,11% pour la SIG, 47,93% pour Chalon – promet beaucoup. Avec une équipe qui progresse depuis qu’elle s’entraîne des semaines pleines, Collet espère bien trouver les clés du succès. « Mais ce sera compliqué. Avec Fall, le pivot, Roberson, le meneur, et Clark, le poste 4, meilleur marqueur du championnat, Chalon s’appuie sur un trio magique, trois joueurs dominants à leur poste. Leur seul point faible, c’est peut-être un banc un peu moins fourni que d’autres. A nous de jouer avec beaucoup d’intensité des deux côtés du terrain mais maintenir une cadence très élevée qui pourrait nous être favorable. C’est d’ailleurs dans ce domaine qu’on a progressé ».
Choulet aussi, qui connaît particulièrement bien Walker et Slaughter pour les avoir coachés à l'Élan, doit avoir sa petite idée sur la manière d'aborder la SIG. Enfin, si Chalon pourrait avoir la tête à Ostende, où il disputera mercredi sa demi-finale européenne, la SIG Strasbourg alignera pour sa part un effectif au complet. Elle retrouvera Erving Walker, justement, qui a manqué deux jours d’entraînement pour un aller-retour aux Etats-Unis, et elle se réjouit aussi et surtout de disposer à nouveau de Matt Howard. « Il sera sur le banc et on espère qu’il pourra nous apporter sa contribution après deux mois sans jouer. Il a fait sa première séance complète vendredi mais il ne faut pas attendre des miracles. Il apportera à coup sûr de l’énergie ».
Et il en faudra pour mettre ces diables de Chalonnais à la raison dans une salle surchauffée qui a pris désormais la bonne habitude de faire le plein. L'adversaire n'étant pas étranger à ce taux de remplissage...
J.C.F.
Une minute de silence sera observée avant le coup d’envoi en mémoire de René Zimmer, ancien joueur et dirigeant de la SIG, décédé en début de semaine.

Les chiffres du match

infographie_sig-vs-chalon_long.jpg
 

 
 

Articles liés: 
Toutes les actualités