Basket
banniere_internet_aeroport.jpg
banniere_internet_aeroport.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
eric_bartecheky.jpg
Actualités Eric Bartecheky (Pau) : « On s’attend à un match très compliqué »

Eric Bartecheky (Pau) : « On s’attend à un match très compliqué »

A 48 heures de son match au Rhenus contre la SIG Strasbourg (dimanche à 18h30), Eric Bartecheky, l’entraîneur palois, s’est confié à sigstrasbourg.fr. Il n’a pas oublié que sa première expérience de coach professionnel, il l’a connue il y a dix ans en Alsace, à Mulhouse, alors en ProB.

- Avec les pépins que vous avez connus récemment, le limogeage de J.K. Edwards et les blessures à la Leaders Cup d’Eric Okobo et Léopold Cavalière, vous aviez de quoi craindre vos dernières rencontres. Or vous êtes allés vous imposer à Villeurbanne avant de dominer Hyères-Toulon. Cela vous a-t-il surpris ?
- Non, pas vraiment. Mais je suis satisfait de ces résultats, bien sûr. Et surtout d’avoir gagné à l’ASVEL car les Villeurbannais affichaient un très bon niveau de jeu à ce moment-là.
- C’est rassurant pour le coach d’avoir une équipe qui réagit aussi bien aux coups durs ?
- Je suis toujours sur la retenue dans ce domaine. On ne sait jamais si ça va durer. Rien n’est jamais acquis. Mais sur le coup, c’est vrai que mes joueurs ont fait preuve de belles ressources mentales.
- Quelle importance revêt à vos yeux ce choc à Strasbourg ?
- J’ai l’habitude de dire que le match qui vient est toujours plus important que celui d’avant. On les prend les uns après les autres et on verra bien…
- Strasbourg peut-il jouer un rôle d’arbitre en recevant coup sur coup les deux « Élan », Pau et Chalon ?
- Pour moi, Strasbourg n’est pas un arbitre. C’est une équipe qui joue bien, de mieux en mieux depuis le retour de Vincent Collet et qui reste sur neuf victoires de suite à domicile. Ils sont en course pour les playoffs et vont remonter au classement. Si les positions étaient inverses, la SIG deuxième et nous sixièmes, cela n’aurait rien d’incohérent. On s’attend à un match très compliqué.
- A l’aller, Pau-Orthez s’était imposé sur la fin en profitant des 18 rebonds offensifs pris en l’absence de Matt Howard. Ce secteur sera-t-il à nouveau la clé du match ?
- Strasbourg a d’autres arguments. A l’aller, le contexte était différent, c’était un autre coach. Là, ils sont bons un peu partout, dans tous les secteurs de jeu, et il faudra être capable de les stopper. Strasbourg a aussi une organisation collective bien en place et une défense pas facile à contourner. Mais on va essayer…
Propos recueillis par J.C.F.