Basket
banniere_internet_aeroport.jpg
banniere_internet_aeroport.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
antibes_sig_romeo_travis.jpg
Actualités J23 LNB 2016/17 : Antibes - SIG Présentation Résumé Statistiques Photos

La série continue malgré quelques frayeurs

La SIG Strasbourg s’est imposée à Antibes (72-81). Une bonne chose de faite. Mais après un super deuxième quart temps, elle a été longtemps en danger pour avoir vu parfois resurgir les vieux démons…

La donne

Sur une belle série de quatre victoires de suite, dont trois en ProA, la SIG Strasbourg doit confirmer son allant à Antibes. Pour regarder de plus en plus vers le haut. Mais gare aux soubresauts qui ont déjà émaillé sa saison…
Premier quart temps : entame poussive
Peu concentrés, perdant trois ballons en peu de temps, les Strasbourgeois lancent idéalement… les Antibois : 10-3 (4e’). Empruntés en attaque, à l’image d’un Paul Lacombe méconnaissable, d’un Slaughter très discret, ils reviennent à 14-12 (7e’) malgré les maladresses de Travis, Jaiteh et Slaughter (4 sur 13 à deux points dans la période !). Mais c’est l’entrée d’Erving Walker qui va totalement changer la donne… Avec huit points de suite, il permet aux hommes de Collet de boucler le quart temps avec un (très) court avantage : 16-17. Évaluation : 20 à 19.
Deuxième quart temps : l’adresse fait la différence
Walker continue avec un troisième primé sur trois tentatives. Ntilikina et Leloup (2 sur 2 chacun) lui emboîtent le pas et le trio affiche un énorme 7 sur 8 derrière l’arc. La SIG prend le large (21-28 puis 23-34, 16e’) car Antibes est très maladroit. L’adresse s’est inversée (46% à 37 dans la première période, 30% contre 57 dans la seconde) même si à deux points (7 sur 20) et aux lancers-francs (6 sur 12) – un syndrome ? – les Strasbourgeois n’assurent pas vraiment. En revanche, ils sont actifs et présents en défense et l’écart est maintenu à la pause (31-41) malgré le déchet de Jaiteh près du cercle. Évaluation : 15 à 31 (total : 35 à 50).
Troisième quart temps : les vieux démons…
Alors qu’elle avait fait ce qu’il faut pour se rassurer, la SIG allait jouer le 3e quart temps à l’envers. Deuxièmes et troisièmes chances obtenues grâce à une énorme domination au rebond offensif (13 prises à 2), mais manquées, et Antibes se rapprochait à 40-43 sur un 9-0 avant d’égaliser à 52 partout par Cordinier. Slaughter sauvait la mise juste avant le gong : 52-54. Évaluation : 28 à 9 (total : 63 à 59).
Quatrième quart temps : Leloup sonne la révolte
Pire encore, Tim Blue, derrière l’arc, replaçait les Azuréens en tête dès l’entame de la dernière étape : 55-54 ! La SIG avait choisi de se compliquer la tâche… Leloup, en bon capitaine, sonnait la révolte d’un panier à trois points (il finira à… 4 sur 4 pour la meilleure évaluation, 20) puis d’un dunk concluant une interception : 55-61. Et après le temps mort d’Espinosa, Slaughter passait un « and one » pour signer le 0-10 alsacien (55-64, 34e’). Cette fois, le plus dur semblait fait, mais deux minutes plus tard, tout était à refaire ! Les Sharks avait recollé à 62-64 ! Il fallut tout l’engagement de Leloup et de Lacombe, pourtant loin de ses récentes performances, l’abattage de Travis, un Walker (13 points mais aussi 8 passes) plus en conformité avec sa valeur, pour sauver la mise : 64-69, 66-75 et finalement 72-81. Ouf ! Évaluation : 20 à 35 (total : 83 à 94).

Le match en vitesse

SHARKS ANTIBES – SIG STRASBOURG Azur Arena. Arbitres : MM. Bardera, Creton et Murillon.
Les périodes : 16-17, 15-24 (mi-temps : 31-41), 21-13 (52-54), 20-27.