Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
sig_chalons_reims_jeremy_leloup.jpg
Actualités J25 LNB 2016/17 : Châlons Reims - SIG Présentation Résumé Statistiques Photos

Le match de tous les dangers

La belle série de la SIG Strasbourg (six victoires dont cinq en ProA) va-t-elle se poursuivre à Châlons-en-Champagne ? La logique du classement, les prestations récentes de l’équipe strasbourgeoise, plaident en faveur de cette hypothèse. Mais Vincent Collet est bien plus mesuré, voire méfiant… Et attend de ses joueurs un démenti formel sur le parquet !

Avant les dernières échéances, pourtant autrement plus périlleuses, il avait une confiance certaine, une sérénité qui n’était pas de façade. Collet avait vu des « morts de faim » s’entraîner avant Pau, avant Nancy, avant Chalon. « J’espère me tromper mais je redoute une forme de décompression ». Une phrase lâchée à l’issue du dernier entraînement de la semaine qui n’a rien d’anodin, la situation l’ayant déjà poussé à hausser le ton lors de la séance vidéo qui ouvrait la journée de jeudi. D’autant plus que Châlons/Reims est une équipe, parmi celles du bas de tableau, qui attaque très bien.
La progression évidente dans l’engagement, l’enchaînement des victoires, et aussi la valeur de l’adversaire, incitent le coach à la plus grande prudence… « Châlons/Reims a beaucoup plus de talent qu’Antibes par exemple, pour nous poser des problèmes. Et une qualité de jeu qui vient du coach, avec 19 passes en moyenne. Les Champenois pointent à 47% d’adresse (NDLR : 3e de ProA derrière la SIG avec 48,15% et Chalon, 47,90), tout juste derrière nous. Et c’est encore accentué chez eux. En revanche, en défense, ils encaissent 84,5 points et sont derniers, nous 72,7. Mais c’est aussi parce qu’ils ont subi de lourdes défaites à l’extérieur… C’est clairement une équipe à deux visages », ajoute Collet. Il vaut donc mieux oublier les 106 points marqués à l’aller pour 78 encaissés et ne pas aller en Champagne la fleur au fusil, pétri de certitudes. Sous peine de tomber de haut.
La montée en puissance de Matt Howard
Après une mauvaise série de six défaites en sept matches, dont cinq tout de même à l’extérieur dans un calendrier délicat, les Châlonnais ont renoué avec le succès contre Le Portel (77-68) avec un Nicolas de Jong impressionnant (21 points après les 27 réussis contre Hyères-Toulon). « Il a de très bonnes mains. Mais ils peuvent aussi compter sur Steven Smith, un très bon 4 offensif, sur Mark Payne, très complet et très créatif, sur Tyler Cain qui a du ballon plein les mains », insiste le technicien de la SIG. Et lors de ce succès face aux Portelois, mais aussi contre Monaco ou Nanterre, Collet a constaté « qu’ils s’adaptaient très bien aux systèmes défensifs que leur proposaient leurs adversaires ».
Il faudra donc de la vaillance, de l’engagement, éviter une rechute qui serait préjudiciable avant de recevoir les Parisiens. « A ce titre, la montée en puissance de Matt Howard est une bonne nouvelle », se félicite le coach. Masi il faudra que les autres se hissent à nouveau à son niveau pour que les efforts collectifs constatés ces derniers temps ne soient pas un feu de paille. Et c’est bien ce qui inspire la méfiance de Vincent Collet.
L’occasion est trop belle de poursuivre sur cette lancée qui dure en ProA depuis le 11 février à Limoges, lors d’une défaite qui avait douché les promesses entrevues face au Mans. « Ce match est un tournant et j’en appelle à la vigilance. Pour faire une série très longue, il faut une équipe très exigeante. On a évolué mais on est à nouveau face à nos faiblesses », conclut Collet. Puisse-t-il être entendu…
J.C.F.
Articles liés: 
Toutes les actualités