Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
sig antibes murphy5
Actualités J23 LNB 2016/17 : Antibes - SIG Présentation Résumé Statistiques Photos

Question d’attitude

La SIG Strasbourg a tous les moyens de s’imposer à Antibes (ce vendredi à 20h30 à l’Azur Arena). A condition d’y mettre les bons ingrédients, notamment en défense. Et de savoir exporter ce qu’elle produit depuis quelque temps à domicile.

Jusqu’ici, cette saison, tous les candidats aux playoffs ont gagné chez les Sharks. A l’exception de Limoges, battu en décembre et qui vient de se rapprocher du top8. Autant dire qu’on n’ose à peine imaginer un revers strasbourgeois pour une équipe qui semble enfin dans la bonne spirale après trois succès de rang, dont un à l’extérieur. « Ce n’est pas un tournant mais c’est un match très important, lance Vincent Collet. Nous avons la possibilité de continuer une série et après une alternance de hauts et de bas, une victoire permettrait d’avoir d’autres ambitions, une autre vision de l’avenir ».
Howard espéré contre Chalon
Car le coach de la SIG  le sait mieux que quiconque pour l’avoir expérimenté : « Pour être une bonne équipe, il faut faire des séries… » Reste qu’il se veut malgré tout prudent même si les voyants sont au vert : « J’ai été échaudé cette saison et avec mon équipe je suis méfiant… » Avant de positiver : « Il faut exporter ce qu’on a fait la semaine dernière à domicile. Notre emprise défensive sur Pau a été déterminante et pour gagner à l’extérieur, c’est la base… »
C’est donc sur l’attitude qu’il attend ses hommes. Comme ils l’avaient démontré pendant les 30 premières minutes à Nancy. D’autant qu’ils seront encore privés de Matt Howard que le coach espère retrouver pour affronter Chalon, dans dix jours.
Antibes vient de s’offrir Monaco
Et puis il y a l’adversaire. « Ils ont fait une bonne première partie de saison avant de s’endormir un peu. Il leur faut des victoires pour se rassurer et vont jouer sans complexe. Même si Tre Simmons et Kenny Gaines sont blessés. Il faudra limiter le rayonnement de Tim Blue, avoir le solide Chris Otule à l’œil dans un secteur intérieur où on a du mal, et se méfier de Solomon qui reste toujours un danger. Quant à Cordinier, il montre le bout du nez depuis quelques semaines ». Enfin, Chris Jones, vu à Paris-Levallois la saison dernière, arrive ce vendredi pour remplacer Sharaud Curry, parti il y a peu de temps, mais ne sera pas encore qualifié.
Si Antibes a des statistiques défensives semblables à celles des Strasbourgeois, laissant son adversaire à 43,7% de réussite – 43% pour ceux de la SIG – les Azuréens sont en revanche davantage en souffrance en attaque où ils scorent huit points de moins, par match, que les Alsaciens. « Mais leurs limites offensives, on les voit moins à domicile où ils marquent 74,5 points en moyenne contre 66 à l’extérieur ». Surtout, Vincent Collet a regardé avec beaucoup d’intérêt la récente victoire des hommes d’Espinosa contre… Monaco. « Menés de 12 points en début de 4e quart temps, ils sont devenus fous à l’image de Bourdillon pour se qualifier en demi-finale de Coupe de France (NDLR : les Sharks iront défier Nanterre en début de semaine prochaine pour rallier Bercy et affronter Le Mans en finale) ». Un résultat qui sonne comme un avertissement.
Qu’importe, le message est passé en fin d’entraînement : tout dépendra de l’attitude des Strasbourgeois. « Il n’y a plus de cadeaux à faire. On a déjà tout donné ! » a scandé le coach. Ses joueurs n’ont pas oublié le succès de l’aller (85-74) pour ce qui était alors, le 29 octobre, un nouveau départ dans leur saison avec un nouveau coach sur le banc de touche. Un certain Vincent Collet…
J.C.F.