Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
sig sluc nancy_aj slaughter

Sérieux attendu à Nancy !

En déplacement chez le dernier de ProA, et voisin, Nancy, les SIGmen n’auront pas d’autre choix que de faire respecter la hiérarchie. Mais méfiance malgré tout afin de ne pas tomber dans le piège du ‘‘match facile’’…

Le moins que l’on puisse dire c’est que le SLUC Nancy est aujourd’hui mal-en-point. Dernier de ProA avec seulement quatre victoires, les joueurs de Gregor Beugnot sont clairement dans le dur. Et des joueurs justement, le SLUC en a déjà épuisés un sacré stock. En effet, cinq mois après le début du championnat, seulement quatre joueurs présents actuellement ont connus la préparation de début de saison : Marc Trasolini, Alejandro Urtasun, Dario Hunt et Benjamin Sene. Et pourtant, il est arrivé par moment au SLUC de répondre présent. Tout le monde a encore en mémoire les victoires contre Monaco et Chalon… avant que le départ de Gregory Vargas plonge le club dans la difficulté. Mais depuis ils ont retrouvé un meneur de jeu … Qui n’est pas un premier venu. Bien que déjà âgé, Demond Mallet (38ans), est un joueur expérimenté passé, entre autres, par la Maccabi Tel-Aviv et qui signait encore à Badalone la saison dernière des bons matches en apportant régulièrement (9,5pts et 1,5pds).

Ces Nancéens sont peut-être derniers mais cela n’a pas empêché coach Collet de les scooter comme n’importe quelle équipe. Ainsi, comme base de travail, il a revu le match des Cougars face à Paris, la victoire face au CCRB et également la défaite face à Pau. Un match très intéressant pour Vincent Collet et ses joueurs car lors de celui-ci les Nancéens menaient de 4pts à 4’ du terme avant de s’écrouler… « Mais avant cela ils ont dominé tout le match. Nous avons beaucoup travaillé à partir de ce match afin de montrer aux joueurs qu’il ne faut pas s’arrêter au classement » glisse-t-il lorsque l’on évoque la préparation de ce derby. Il est certain que cette rencontre s’apparente très clairement au match piège par excellence : « tu peux avoir tendance à te dire que c’est un match que tu n’as pas le droit de perdre… Or dans le sport ça n’existe pas ! Cela fait partie de notre travail : le ‘‘zéro risque’’ ou le ‘‘zéro chance’’ n’existe pas ! Il y a toujours des fenêtres. Nous, la seule chose que l’on peut faire, c’est de, par notre attitude, réduire la fenêtre de Nancy ». On le sent le coach de la SIG Strasbourg n’entend pas du tout prendre ce match à la légère. Lucide il conclut d’ailleurs d’une façon claire et limpide : « s’ils ont battu Monaco et Chalon, c’est qu’ils peuvent battre Strasbourg ! ».

Méfiance et sérieux donc pour ce match qui a été préparé méticuleusement. « Nous avons vraiment bien travaillé. Je suis plutôt content de la semaine d’entraînement mais même cela n’est pas une garantie. C’est le caractère sacré du match qui va être déterminant. Bien s’entraîner c’est une chose, mais il faudra encore élever son niveau demain soir ». En effet, car au-delà du classement le SLUC a des armes pour peser sur ce match. Bien que le club lorrain laisse planer le doute quant à la participation de l’ancien Strasbourgeois Brion Rush qui est la principale menace, il faudra aussi se méfier de l’Espagnol Alejandro Urtasun par exemple : « un bon attaquant, assez agressif, bon shooteur mais pas seulement… il est capable de prendre les intervalles. Il est vraiment dangereux ». A l’intérieur le binôme Marc Trasolini et Dario Hunt promet du travail à Romeo Travis et consorts dans la peinture. Vincent Collet abonde en ce sens en précisant que « Trasolini est le joueur le plus complet de l’équipe. Il fait une saison plutôt correct ». Il faut aussi ajouter à ces deux-là le très massif Elton Brown qui, même s’il n’est plus aussi tranchant que par le passé, peut sortir de sa boîte.
 

sig sluc nancy_matt howard

Matt Howard fera son retour lors de ce match face à Nancy

De plus, pour franchir un palier d’ici la fin de saison, la SIG Strasbourg a aussi besoin de montrer un autre visage hors de ses bases. En effet, avec simplement deux victoires au compteur loin de l’Alsace les SIGmen doivent clairement montrer autre chose pour espérer nourrir quelques ambitions en fin de saison. « Il faut qu’on aille chercher cette victoire car nous avons un déficit très important loin du Rhenus. Pour le moment ce n’est pas ici que nous avons gâché. Le problème c’est que, pour être une bonne équipe, il ne faut pas seulement gagner chez soi il faut aussi gagner à l’extérieur… En particulier contre les équipes mal classées. Mais pour l’instant on ne l’a pas fait. Deux victoires à l’extérieur ce n’est pas suffisant ! ».

Enfin pour ce match l’équipe pourra compter (enfin) sur le retour de son guerrier Matt Howard. Parallèlement à cela, Paul Lacombe, très en forme en ce moment, sera bien présent lui aussi, malgré un coup reçu cette semaine à l’entraînement qui l’a obligé à rester au repos. Mais celui-ci ne remet en aucun cas en question sa participation, lui qui en a vu des biens pires… En revanche Pape Sy qui se remet de son infiltration est quant à lui bien forfait. Malgré tout, les SIGmen présent sur le parquet de Gentilly seront attendus au tournant pour montrer le sérieux et l’intensité nécessaires pour ramener une victoire obligatoire…

Franklin Tellier