Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
2_vincent_collet_sig_nancy.jpg

Vincent Collet : "nous progressons"

En conférence de presse, après cette victoire, Vincent Collet affichait un sentiment partagé entre la satisfaction de revenir avec la victoire mais aussi la déception d'avoir perdu (encore une fois) son meilleur guerrier Matt Howard sorti sur blessure...

Vincent Collet : « Je retiens déjà la victoire car ce n’est jamais négligeable. Nous savions que Nancy allait essayer de réagir par rapport à ses deux dernières prestations et je pense que ça a été le cas à l’image de leur dernier quart où ils se sont accrochés… Durant trois quarts temps, défensivement, c’était plutôt bien. Cela confirme ce qu’on a fait lors des derniers matches. Il faut que l’on s’appuie là-dessus car je pense que lorsque l’on trouvera d’avantage d’adresse cela nous permettra d’être à un autre niveau encore. Concernant le dernier quart, est-ce que s’est lié à notre relâchement ou au baroud d’honneur des Nancéens ? Je pense que c’est un peu des deux. Ils se sont mis à marquer des gros tirs et de notre côté nous avons commencé à faire de petites erreurs, plus, surtout, des lancers-francs abandonnés, ce qui a été très pénalisant à ce moment du match. On sait quelle importance cela peut avoir… On ne peut pas dire non plus que nous avons encore une grande sérénité. Tous les paramètres qui ont fait que, lors de matches à l'extérieur qu’on contrôlait et qui nous ont échappés, sont encore réapparus dans le dernier quart temps. Nous ne sommes pas encore complétement guéris. Une chose est certaine, nous allons recommencer dès la semaine prochaine à travailler pour continuer à faire de mieux en mieux. Mais je trouve que, malgré tout, nous progressons. Nous travaillons avec humilité pour faire le mieux possible pour remédier à nos faiblesses.
Mais surtout la mauvaise nouvelle du soir est la rechute de Matt Howard. C’est une très mauvaise nouvelle même. Nous avions pris le temps pour qu’il revienne, nous ne nous n’étions pas précipités… Il a senti une douleur violente. Sa cheville n’a pas tournée mais nous verrons bien lors du diagnostic si c’est très sérieux ou pas. Une chose est sûre, le malheureux, ce n’est pas sa saison… »

 

De son côté le meneur Frank Ntilikina, auteur d'un excellent match (15pts, 5rbs et 20 d'évaluation), tenait surtout à mettre en avant le fait que l'équipe devait apprendre de ce dernier quart durant lequel elle s'est relâchée...

Frank Ntilikina : « On a su contrôler le rythme du match. Nous avions à cœur de rentrer dans la rencontre avec une intensité particulière et ça nous a réussi. Je pense que la physionomie du dernier quart-temps est liée à un relâchement de notre part. Nous avons peut-être pensé que le match était déjà terminé et qu’ils n’auraient pas ce genre de réaction. Mais il faut que l’on apprenne de ce match. Ils jouaient à la maison et tout basketteur professionnel à une fierté il ne faut pas l’oublier. A nous de le retenir et de développer un instinct de tueur ! Globalement nos derniers matches montrent que nous progressons mais il faut que l’on continue à grandir ensemble et à s’entraîner pour combler nos faiblesses. On sait que les équipes du haut de tableau ont une certaine discipline que nous n’avons pas pour le moment. Mais nous y travaillons et elle commence à venir. Nous verrons bien en fin de saison si nous sommes capables de rivaliser avec ces équipes… »
F.T.