Basket
aeroport_strasbourg_1500x450_left.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_right.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
sig_strasbourg_cholet_erving_walker2.jpg

La neuvième, comme une symphonie...

A l’exception d’un trou d’air dans le troisième quart, la SIG Strasbourg n’a jamais été inquiétée par Cholet et a enchaîné par un 9e succès d’affilée en ProA, le 13e à domicile : 85-68. Pour avoir fait les efforts défensifs au bon moment, les Strasbourgeois, avec 6 joueurs à plus de 10 d'évaluation, ont même pu s’offrir un festival dans la dernière période…

La donne

Difficile de ne pas imaginer un 9e succès de suite pour la SIG Strasbourg face à un mal classé. Mais Cholet n’a plus le même visage depuis trois semaines et l’arrivée de Marcus Williams. Dans leur salle, réputée imprenable, les Strasbourgeois sont décidés à poursuivre leur série.
Premier quart temps : sérieux et impliqués
Si les premières tentatives échouent, des deux côtés, Jaiteh trouve le cercle et les deux équipes ne se lâchent pas (7-7, 5e’), Williams répliquant derrière l’arc à Slaughter. La SIG fait le premier break, par Ntilikina et Howard (12-7) alors que Cholet souffre. Howard et Murphy sont venus relayer Travis et Jaiteh à l’intérieur, Leloup et Walker font souffler Lacombe et Slaughter. A 17-10 (8e’), Philippe Hervé est contraint de prendre un temps mort et l’entrée de Ben Dewar (8 points de rang) change le visage des Choletais. Mais la SIG, sérieuse et appliquée, fait la course en tête : 23-15. Évaluation : 31 à 16.
Deuxième quart temps : toujours aussi solides…
Lacombe et Walker font gonfler l’écart en moins d’une minute (27-15) mais en peu de temps, Rhett, Noël et Bell qui inscrit déjà le 5e primé choletais, rappliquent à 29-23 (15e’), obligeant Collet à prendre un temps mort. Deux « bombinettes » de Walker plus loin, c’est son homologue qui arrête le match : 35-23. L’écart grimpe même à 15 points (39-24 à la 17e’) grâce à l’impact de Matt Howard – 7 rebonds déjà, tous… offensifs ! – mais les visiteurs terminent mieux la mi-temps et pointent à neuf longueurs : 41-32. Évaluation : 21 à 20 (total : 52 à 36)
Troisième quart temps : renversement de situation inattendu !
Howard héritait d’une 3e faute après 45 secondes de jeu alors que la maladresse de Murphy coûtait cher. Certes, il n’y avait pas encore péril en la demeure quand Ntilikina passait la défense choletaise en revue (43-34), mais l’attaque alsacienne peinait. Et Cholet avançait, s’appuyant sur son adresse à trois points (10 sur 18 à la 30e’) : 43-39, 45-42 au temps mort de Collet puis… 45-46 (27e’). Marcus Williams venait de scorer à 6,75m, la faute de Ntilikina en prime ! Heureusement, Travis, bien servi par Slaughter, puis Jaiteh, remettaient la SIG à l’endroit : 52-48 (29e’). Qu’importe, Cholet avait repris confiance à l’image de ce primé à la fin de la période : 54-53. Évaluation : 15 à 24 (total : 67 à 60).
Quatrième quart temps : Travis s’occupe de tout…
Le compteur à zéro quand Cholet avait pris l’avantage (45-46), Roméo Travis allait être l’homme du dernier quart temps. 15 points sur les 19 inscrits par son équipe entre la 27e et la 34e’ ! Un 14-0 pour début la dernière période et Cholet était dans les cordes : 68-53 ! La neuvième était dans la poche, et elle pouvait même s’achever comme une symphonie avec une passe décisive de Beyhurst pour Cortale et deux lancers-francs du jeune meneur des espoirs, ses premiers en ProA… Évaluation : 35 à 5 (total : 112 à 65).
Jean-Claude Frey
 

Le match en vitesse

SIG STRASBOURG – CHOLET 85-68. Rhenus Sport. 6 130 spectateurs. Arbitres : MM. Difallah, Kerisit et Boubert.
Les périodes : 23-15, 18-17 (mi-temps : 41-32), 13-21 (54-53), 31-15.
 
 
Articles liés: 
Toutes les actualités