Basket
pub_banniere_boutique_en_ligne.jpg
pub_banniere_boutique_en_ligne_v2.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
sig_monaco_vincent_collet.jpg

Collet : « Être prêt pour la bataille de lundi »

La SIG Strasbourg a eu la répétition générale qu’elle attendait ! Servie par l’intensité monégasque, elle a fait ce qu’elle a pu (85-92) et devra s’appuyer sur la bonne deuxième mi-temps, au cours de laquelle elle a tenu tête à la Roca Team.

Vincent Collet admettait volontiers la supériorité du leader : « Bravo à Monaco pour cette belle victoire. Ils ont montré pourquoi ils ont été dominateurs toute la saison. L’entame a été celle d’une grande équipe, sûre de ce qu’elle fait, portée par une grande réussite qui les a rarement quittés. Car leur pourcentage à trois points (NDLR : 15 sur 26, 58%) est hors normes. Ça reste un match intéressant. On a saisi l’opportunité de les jouer dans une rencontre sans enjeu qui nous a permis de préparer le mieux possible la série contre Pau. Si par bonheur on devait à nouveau les rencontrer, ça montre le chemin qu’il reste à parcourir. La deuxième mi-temps a été meilleure que la première. Un certain nombre de choses qu’on s’était dites n’ont pas été respectées à l’entame et on l’a mieux fait par la suite. On ressemblait moins à une équipe de benjamins qu’avant… C’est ce que j’attendais et c’est une bonne nouvelle. La bataille contre Pau va être rude. Il faut se mettre tout de suite dans la tête que ça n’aura rien à voir avec la série de l’an passé. Pau est aussi fort que nous, au moins, et il faudra être bon pour aller en demi-finale et ce, dès lundi… Et gagner deux matches sur trois… A nous d’aborder le premier rendez-vous le mieux possible. Quand tu joues contre plus fort que toi, comme ce soir, tu ne peux que progresser. La salle était au rendez-vous, une fois de plus. Ils ne doivent pas être découragés par ce qu’ils ont vu, au contraire. Il faudra qu’ils se sentent mobilisés, comme nous aussi. C’était la vérité d’un match qui nous montre à quel point Monaco est une forte équipe. Personnellement, je n’ai pas attendu ce soir pour le savoir. Mais c’est bien pour les joueurs de l’avoir vérifié d’un peu plus près. Cela nous permettra de bien lancer notre campagne de playoffs ».
 
 
Mouhammadou Jaiteh relevait que son équipe n’avait pas eu l’attitude idéale dès l’entame : « Nous étions prévenus. Monaco est une équipe super intense, on l’avait vécu à l’aller. On pensait avoir progressé et on ne s’est pas donné les moyens en première mi-temps. On a su réagir par la suite et c’est plutôt positif. On a constaté qu’on pouvait lutter avec eux dans ce domaine et c’est ce qu’il faut retenir, plutôt que le résultat. C’est le meilleur match qu’on pouvait avoir avant les playoffs. Quand on arrive à garder une certaine régularité sur les bonnes choses qu’on a faites, ils ont été moins intouchables… J’espère pouvoir apporter énormément dans ces playoffs, surtout offensivement ».
 
Zvezdan Mitrovic, le coach monégasque, estimait que « cela n’avait rien d’un match amical, alors qu’il n’y avait pas la moindre pression. Mais c’était du haut niveau avec une belle adresse, beaucoup de points malgré de belles défenses. Je pense que les spectateurs et même les fans ont apprécié ce match avec beaucoup de paniers à trois points, de dunks. On a pu jouer relax en évitant simplement les blessures… Strasbourg a beaucoup mieux joué en deuxième mi-temps mais on a contrôlé le match jusqu’au bout et on a mérité ce succès. On finit la saison régulière à la première place et c’est une bonne performance pour nous. Nous voilà face à l’ASVEL, le champion en titre. Quand on voit le roster, c’est un des meilleurs dans la ligue. Il faudra de toute façon jouer tout le monde et battre les meilleures équipes. L’ASVEL sait jouer les playoffs, les finales, et j’espère qu’on aura appris quelque chose de notre échec de l’an dernier en demi-finale. Et qu’on se reverra à Strasbourg en demi-finale ».
 
Bangaly Fofana, de retour à la maison, avait apprécié l’ovation du Rhenus. « J’ai été vraiment bien accueilli. Ça fait plaisir. Dans le match, on a eu une belle adresse, avec beaucoup d’intensité. On savait que la SIG allait revenir et c’était important de maîtriser la fin de match dans la perspective des playoffs. On a un vrai effectif pour mettre beaucoup d’intensité et c’est une habitude pour nous. On peut jouer comme ça à chaque fois. Une belle série se prépare contre Villeurbanne. A nous de profiter de l’avantage du terrain. On doit montrer qu’on est les plus forts… »
Articles liés: 
Toutes les actualités