Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
sig_pau_aj_slaughter.jpg
Actualités playoffs2017_SIG Strasbourg - Pau-Lacq-Orthez Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

Pau-Orthez est venu la chercher !

Pour avoir manqué la bagatelle de... 20 lancers-francs dans le match, la SIG Strasbourg s'est compliqué la tâche et a été surprise par une solide équipe de Pau-Orthez en tête pendant toute la partie. Deux prolongations n'ont pas permis aux Strasbourgeois d'inverser la tendance : 92-102. Les voilà au pied du mur, mercredi, lors de la deuxième manche de ces quarts de finale...

 

La donne

Dans une série en trois manches, la première est capitale. La SIG Strasbourg connaît les données du problème mais avec des Palois auteurs d’une saison remarquable, le danger est réel…

Premier quart temps : mise en route poussive
Pau démarrait mieux (0-5, 4-9, 4e’) et l’attaque strasbourgeoise était plutôt palôte. Les Béarnais n’étaient pas exceptionnels (5 sur 13 aux tirs) mais la SIG n’y arrivait pas (2 sur 11). Cooper pouvait même souffler sur le banc (9-15, 8e’), ses coéquipiers assurant parfaitement. Seul Slaughter (8 points dans la période) trouvait la faille : 17-24. Évaluation : 19 à 30.
Deuxième quart temps : l’énorme adresse paloise
Cooper discret jusque là, inscrivait son premier point sur… une faute technique de Leloup, avant de « planter » un missile à 9m au buzzer de la possession : 19-28 (11e’) ! Les Strasbourgeois s’accrochaient pourtant (24-28, 13e’), grâce à l’activité de Lacombe. Mais les Palois étaient possédés à l’image de ce 2 sur 2 derrière l’arc de Bokolo. Et comme Pinero (6 sur 7 à la pause, 18 points à la mi-temps) et Cox trouvaient eux aussi la mire, l’EBPLO affichait un énorme 9 sur 18 derrière l’arc après 20 minutes. En six minutes, ils n’avaient inscrit que des paniers primés et trois lancers-francs. Quand Koffi fut servi à son tour sous le cercle, les hommes de Collet, malgré un Slaughter de feu (15 pts à 5 sur 7 dont 4 sur 6 à 6,75m) furent contraints à courir après le score : 26-37, 31-46 et 41-53 à la pause. Aïe ! Évaluation : 21 à 37 (total : 40 à 67).
Troisième quart temps : la défense fait son œuvre mais les lancers-francs…
Pau sera encore le premier en action (43-58, 22e’) et Cooper est furieux lorsqu’il doit sortir, son coach cherchant visiblement à le ménager pour la suite de la série… Malgré le match de mammouth de Slaughter, les Strasbourgeois restent à distance mais c’est l’arrière de la SIG qui relance le match (55-62) sur son 6e primé. Hélas, Travis laisse le 8e et le 9e point en route sur la ligne de réparation et sur le rebond offensif, la faute de Sy donne deux points en cadeau à Cox ! À la fin de la période, tout reste pourtant jouable : 58-64. Même si le 3 sur 10 aux lancers-francs dans le quart temps pèse lourd… Évaluation : 25 à 9 (total : 65 à 76).
Quatrième quart temps : le retour, enfin...
Le combat est de plus en plus âpre. 2-2 dans la période après… cinq minutes ! Les défenses prennent certes le pas mais les deux attaques s’enlisent… Cox fait mal dans le petit périmètre (60-70), mais Slaughter, bien aidé par Walker – le duo marquera 41 points dans le temps réglementaire ! – font se dresser le Rhenus : 68-72, puis 73 partout. A 75 partout, Walker manquera même le tir de la gagne ! Évaluation : 17 à 8 (total : 82 à 84).
Première prolongation : une balle dans le pied !
Lacombe quittera vite ses coéquipiers pour cinq fautes, Pinero les siens. Et Leloup placera la SIG en tête pour la toute première fois du match : 77-76 (41e’). Elle pourra même croire avoir mis une main sur l’enjeu à 81-78, mais Leloup manquait sous le cercle, Cox scorait à trois points, Slaughter commettait une faute offensive ! Et le chassé-croisé devint haletant. Mais avec cinq nouveaux lancers manqués (17 au total !), les Strasbourgeois s’étaient tiré une balle dans le pied. La dernière égalisation (85-85) laissera cinq secondes à Pau-Orthez mais Cox manquait la cible au buzzer ! Évaluation : 10 à 9 (total : 92 à 93).
Deuxième prolongation : Pau se met à l'abri
Le scénario des cinq minutes supplémentaires ressemblera, hélas, au reste du match. Des lancers-francs laissés en chemin pendant que les Palois faisaient un sans faute (7 sur 7, 24 sur 28 au total) condamneront les Strasbourgeois à réussir un exploit mercredi en Béarn. En seront-ils capables? Évaluation : 1 à 21 (total : 93 à 114)

Le match en vitesse

SIG STRASBOURG – PAU-ORTHEZ 92-102 ap. 2 prol. Rhenus Sport. 5 814 spectateurs. Arbitres : MM. Chambon, Kerisit et Peyridieu.
Les périodes : 17-24, 24-29 (mi-temps : 41-53), 17-11 (58-64), 17-11 (75-75), 10-10 (85-85), 7-17.

LE TABLEAU DES PLAYOFFS

bracket_playoffs_v2.jpg

 

Articles liés: 
sig_pau_ntilikina.jpg
Pro A

​Partir du bon pied

Dans une série de quarts de finale en trois manches, la première est capitale. Contre...
Toutes les actualités