Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
erik_murphy2.jpg
Actualités Playoffs2017_Chalon-SIG Strasbourg épisode#1 Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

Cauchemardesque

Totalement submergée en début de rencontre (25-6 après 10 minutes), la SIG Strasbourg a été largement dominée par Chalon dans l’épisode 1 de la finale : 89-75. Plus grave, elle a perdu Paul Lacombe et Erik Murphy. Il faudra un autre état d’esprit jeudi pour espérer quelque chose…

La donne

Si Chalon est invaincu au Colisée depuis le 5 mars – deux défaites seulement dans la saison –, la SIG Strasbourg n’a pas perdu à l’extérieur depuis le 11 février. Une série va s’arrêter. Mais ce n’est évidemment pas le seul intérêt de l’épisode 1 des finales…
Premier quart temps : faux départ
Si dès le début, la fébrilité est dans les deux camps (2-2, 3e’ et quelques ratés), les interceptions de Nzeulie font mal. Chalon trouve de la vitesse, les Strasbourgeois ont des semelles de plomb : 9-2. Pourtant, Fall, Clark et Roberson manquent des paniers qui paraissent faciles mais les hommes de Collet n’y sont pas. Ils perdent des balles (5 dans la période), laissent le rebond offensif (4 prises) à l’adversaire et sont d’une maladresse insigne (1 sur 12 pour commencer) ! C’est l’avalanche : 23-3 puis 25-6 à la fin de la période. Tous les changements de Collet n’y changeront rien et l’écart à l’évaluation est abyssal. Évaluation : 38 à -3
Deuxième quart temps : pas de réaction mais des blessés
On attendait évidemment une réaction. Leloup (cinq points) tente d’initier la révolte mais les Chalonnais, passés en défense de zone, continuent de dérouler en attaque avec Ibekwe, Clark ou Roberson : 37-11 (54 à…0 à l’évaluation) puis 44-16 (18e’). La défense prend l’eau de toutes parts, Clark contre Ntilikina et Nzeulie (15 points, 18 d’évaluation à la mi-temps) s’en va dunker… Collet se fâche au temps mort : « On ne va pas revenir avec l’attaque, mais avec des stops. Vous n’avez donc aucune fierté ! »
Le pire est cependant à venir. Lacombe est mis K.-O. par Ibekwe et Murphy qui vient de marquer son 8e point, retombe sur le pied de Clark et se donne une méchante entorse. On ne les reverra plus sur le parquet en espérant les revoir avant la fin de cette série finale. Un cauchemar. Le sursaut de Slaughter avant la mi-temps ne suffira pas à calmer la colère légitime du coach : 50-26. Évaluation : 38 à 21 (total : 76 à 18).
Troisième quart temps : Slaughter et Jaiteh réduisent l’écart
Les attitudes ne sont plus les mêmes, Slaughter montre la voie, Jaiteh lui emboîte le pas et à 53-37 (24e’), Choulet s’empresse de prendre un temps mort. Fall et Clark se remettent à l’endroit (57-39) mais après une nouvelle série alsacienne (57-46), c’est Harris qui fait très mal : 67-51.
Quatrième quart temps : on limite la casse
Heureusement, les Strasbourgeois ne baisseront jamais les bras, se battront jusqu’au bout, obligeant Choulet à tirer sur les titulaires malgré l’écart (Nzeulie à cinq fautes, Harris et Roberson à 37 minutes, Fall à 30) mais ils sont tombés sur un Lance Harris euphorique (27 points à 7 sur 12 à trois points, 32 d’évaluation) et malgré un dernier retour à 74-61 (35e’), puis 85-75 (39e’), ils s’inclineront logiquement : 89-75. Réaction attendue dès jeudi. Évaluation totale : 118 à 75.

Le match en vitesse

CHALON – SIG STRASBOURG 89-75. Chalon mène la série 1-0. Arbitres : MM. Maestre, Collin et Thépenier.
Les périodes : 25-6, 25-20 (mi-temps : 50-26), 17-25 (67-51), 22-24.
Articles liés: 
Toutes les actualités