Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
asvel_sig_romeo_travis_matt_howard.jpg
Actualités Playoffs2017_ASVEL-SIG Strasbourg match#3 Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

Ils ne sont pas morts !

Au terme d’un nouveau combat sans merci et malgré quelques imperfections, la SIG Strasbourg a remporté le match 3 à l’Astroballe (64-67). Villeurbanne, tenu à 26 points en seconde mi-temps, n’est pas encore en finale. Dès mardi, les Strasbourgeois, portés ce soir par le duo Walker-Slaughter (37 points sur 67), sont bien décidés à lui mener la vie dure et à accrocher un match 5 au Rhenus !

La donne

La SIG Strasbourg est dos au mur. Une troisième défaite dans la série et elle est… en vacances. Tout près de l’ASVEL lors des deux premières manches, l’équipe de Collet peut miser sur le manque d’aisance des Villeurbannais devant leur public. Mais il faudra surtout que les Strasbourgeois se surpassent et donnent tout plutôt que de compter sur l’adversaire…
Premier quart temps : un départ catastrophique
Le moins que l’on puisse dire, c’est que les attitudes n’y sont pas. L’ASVEL rate les deux premiers tirs mais prend deux rebonds offensifs et Watkins dunke. Le pivot champion de France continue et score 8 points en cinq minutes. La SIG est plutôt restée aux vestiaires… Même le temps mort de Collet à 8-0 ne relance pas son équipe (10-0, 5e’). Et il faudra attendre 4’10 pour que Travis marque enfin. L’entrée de Lacombe – victime d’une gastro-entérite, il n’était pas dans le cinq et avait retardé son échauffement – mais aussi celle de Howard seront bénéfiques (12-10) et malgré cinq points d’Andersen (19-12), Walker et Jaiteh entretiennent les espoirs d’un exploit : 22-17. Évaluation : 27 à 17.
Deuxième quart temps : un retour méritoire malgré les bévues
Howard marque quatre points (22-21) et Jackson prend un temps mort. L’étonnant Noua sort du bois (27-23) et la SIG offre trop de munitions aux Lyonnais sur un enchaînement de mauvaises passes inquiétant (8 balles perdues à la pause) et se montre trop maladroite à l’extérieur (3 sur 16 dont 1 sur 8 à trois points). Malgré cela, au combat, avec Travis, Ntilikina, un bon Pape Sy qui signe son retour, ou Slaughter, en artiste, la SIG revient à égalité avant de prendre un court avantage (33-34) qu’elle laisse filer dans les ultimes secondes de la période : 38-34. Évaluation : 24 à 21 (total : 46 à 38).
Troisième quart temps : du combat, de la défense, mais des occasions manquées
La tension reste palpable. Howard et Walker renversent le score (43-45, 25e’) et la SIG profite d’un excellent Pape Sy qui s’occupe de Kahudi (-2 d’évaluation à la pause). A coup de lancers-francs, et profitant des occasions manquées (deux lay up de suite pour Howard !), les Villeurbannais qui ne marqueront que deux paniers (sur 14 tirs) dans la période, reviennent et virent en tête : 49-48. Coup dur, Howard, touché aux côtes, rejoint les vestiaires et ne réapparaîtra plus sur le parquet ! Évaluation : 8 à 15 (total : 54 à 53)
Quatrième quart temps : Slaughter et Walker assument
L’intensité reste la même, les maladresses se multiplient – fatigue ? pression de l’enjeu ? – mais Erving Walker et A.J. Slaughter ne tremblent pas. Kahudi non plus qui marque deux « primés » au meilleur moment pour les siens : 57-53, puis un retour à 62-63 (39e’). Car entretemps, le duo d’arrières strasbourgeois s’est occupé de tout, inscrivant la totalité des points du dernier quart ! Trois paniers derrière l’arc et un impeccable 6 sur 6 pour le petit meneur qui permet de basculer de 59-56 à 59-63. Un 0-7 décisif dans un match étouffant. La défense avait bien sûr fait le job, alors que Lacombe et Leloup (1 sur 7) encore en dedans, mais aussi Jaiteh ou Travis et surtout Murphy n’ont pas pris leurs responsabilités en attaque. Kahudi et Watkins sur un rebond échappé par le Finlandais de la SIG firent encore trembler les supporters alsaciens (64-65), mais l’essentiel était sauf. La SIG Strasbourg a largement mérité cette manche, mais devra encore hausser le ton dans deux jours pour espérer revoir le Rhenus… Évaluation : 15 à 18 (total : 69 à 71).

Le match en vitesse

LYON-VILLEURBANNE – SIG STRASBOURG 64-67. Arbitres : MM. Maestre, Chambon et Rosso.
Les périodes : 22-17, 16-17 (mi-temps : 38-34), 11-14 (49-48), 15-19.
 
bracket_playoffs_v11.jpg
 
Articles liés: 
sig_asvel_matt_howrad_livio_jean_charles.jpg
Pro A

Plus le choix

Menée 2 manches à 0, la SIG Strasbourg a atteint le point de non-retour dans sa demi...
Toutes les actualités