Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
asvel_erik_murphy.jpg
Actualités Playoffs2017_ASVEL-SIG Strasbourg match#4 Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

La décision se fera au Rhenus !

C'est une équipe de la SIG Strasbourg en mode commando qui avait gagné le droit de disputer un match #4 dans cette demi-finale face à l'ASVEL. Une nouvelle fois en terrain hostile à l'Astroballe pour ce match crucial, les SIGmen ont mis leurs tripes sur le terrain pour arracher une victoire de haute lutte, 64-68, et de continuer à croire en une qualification pour la finale!

C'est une SIG Strasbourg très appliquée en défense qui débutait le match, tambour battant. Sous l'impulsion d'un Paul Lacombe au four et au moulin les Strasbourgeois verrouillaient le cercle et jouaient intelligemment en attaque pour mener 2-10 après 4'. Il n'en fallait pas plus pour voir JD Jackson rappeler ses hommes sur le banc pour remettre les pendules à l'heure. De retour sur le parquet, les Villeurbannais tentaient tant bien que mal de mettre leur jeu en place, mais l'adresse fuyait littéralement les verts en ce début de match. Et comme dans le même temps Erik Murphy et Jérémy Leloup trouvaient la mire à longue distance, l'écart se creusait pour atteindre 12pts (4-16, 7'). Hélas l'engagement que mettaient les SIGmen les exposait aussi aux fautes et, un léger relâchement sur le fin, les voyait encaisser un 10-2 pour finir le premier acte. Fin du 1er quart temps: 14-18 (évaluation : 14-23).
Un relâchement qui se poursuivait en début de 2ème quart-temps jusqu'au fait de voir l'ASVEL prendre la tête pour la première fois de la partie après un 2+1 de Bandja Sy: 19-18, 11'30. La SIG Strasbourg était clairement dans le dur... Il fallait attendre 4'30 pour voir (enfin) les rouges marquer dans le jeu. Heureusement pour eux les SIGmen avaient de l'avance, sinon la sanction aurait pu être plus dure: 24-22, 15'. Mais l'ASVEL durcissait le ton et, portés par un Charles Kahudi une nouvelle fois des grands soirs (12pts, 3rbs, 2ints à la pause), les verts creusaient doucement l'écart à 6pts à 2' de la pause : 30-24, 18'. Une adresse famélique pour les Strasbourgeois dans la période les desservait considérablement et, malgré un sursaut en fin de mi-temps, les SIGmen rejoignaient les vestiaires avec un débours de 7pts en encaissant un 20-9 en 10'. Mi-temps: 34-27 (évaluation : 39-24). Avec ses deux leaders offensifs, AJ Slaughter et Erving Walker, à 0pt, la SIG Strasbourg peinait en attaque. Il faudrait à coup sûr un réveil de leur part en seconde période pour espérer quelque chose...
Vincent Collet revenait avec ses tauliers après la pause, et cela payait puisque AJ Slaughter trouvait enfin le chemin du cercle après 22' de mutisme, aussitôt embrayé par Paul Lacombe qui, suite à une interception, ramenait la SIG Strasbourg à 2pts: 37-35, 12'. Mais Casper Ware l'imitait immédiatement et profitait de quelques oublis défensifs pour refaire gonfler l'avance des siens (46-38, 15'). Heureusement Jérémy Leloup trouvait la mire et, avec Aj Slaughter, rapprochaient leur équipe de nouveau à 3pts (48-45, 26'30). Mais ce même AJ commettait sa 4ème faute et devait retourner sur le banc... ce qui paradoxalement libérait un peu plus encore Jérémy Leloup et Paul Lacombe qui plantaient un 0-7 aux locaux en 1'20 pour conclure le quart-temps sur un buzzer beater de "the Wolf" ramenant la SIG Strasbourg à égalité à la fin du 3ème quart temps: 52-52 (évaluation : 56-49).
Le dernier quart-temps serait tendu et intense... Ce qui avait pour conséquence, un retour sur le banc de Paul Lacombe, meilleur strasbourgeois offensivement, à 8' du terme. Mais les fautes s'équilibraient aussi, ce qui faisait que les deux équipes se retrouvaient dans le bonus dès le 32ème minute; il faudrait aux deux équipes avoir les nerfs solides sur la ligne... Suivait alors un véritable combat où les protagonistes se rendaient coups pour coups, ci bien que l'écart ne bougeait guère avant qu'Erik Murphy ne sorte un tir d'outre-tombe à 8m30, au buzzer des 24 secondes, pour offrir 4pts d'avance aux siens: 57-61, 35' ! Romeo Travis en remettait une couche derrière mais Jean-Charles et Watkins portaient leur équipe dans une Astroballe en ébullition totale, pour revenir à 2 petits points à 1' de la fin (63-65): Irrespirable! Mais Jérémy Leloup assumait son rôle de capitaine et sortait ses habits de lumière pour successivement contrer Kahudi poste bas à 37" du terme avant de provoquer le marcher de Jean-Charles quelques secondes plus tard. De l'autre côté du terrain Romeo Travis provoquait deux lancers avant de marquer le premier et de ... Prendre son propre rebond offensif sur le second: quelle hargne! Paul Lacombe verrouillait sur la ligne et derrière et la SIG Strasbourg arrachait la victoire  sur le score final: 64-68 (évaluation finale: 66-63 ). Une belle victoire qui permettait surtout aux  Strasbourgeois de jouer un match #5 dès vendredi à 19h, dans son Rhenus qui promet et qui devra être incandescent!
Que d'émotions ! Quelle hargne! Quelle réaction !... Et quel beau cadeau d'anniversaire pour Vincent Collet qui fêtait aujourd'hui ses 54 ans!
#SIGARMY RENDEZ-VOUS VENDREDI!  
Franklin Tellier

Le match en vitesse

LYON VILLEURBANNE - SIG STRASBOURG : 64-68. 5500 spectateurs. Arbitres : MM. Viator, Hamzaoui, Thepenier
Les périodes : 14-18, 20-9 (mi-temps : 34-27), 18-25 (52-52), 12-16.

LE TABLEAU DES PLAYOFFS

bracket_playoffs_v14.jpg
Articles liés: 
Toutes les actualités