Basket
pub_banniere_boutique_en_ligne.jpg
pub_banniere_boutique_en_ligne_v2.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
chalon-sig_-_epilogue_1.jpg
Actualités Playoffs2017_Chalon-SIG Strasbourg épilogue Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

La tête haute

Les Strasbourgeois ont été tout proches de réaliser un exploit retentissant. Battus (74-65) pour avoir cédé dans le dernier quart-temps d'un match terriblement serré jusque là, les hommes de Vincent Collet peuvent être fiers de leur parcours dans ces play-offs. Il restera de la déception, forcément, mais aussi beaucoup de belles choses à travers ce parcours héroïque.

 

LA DONNE

Pour ce match 5 des Finales de ProA et cet Epilogue de la saison, les choses sont extrêmement claires avant le coup d'envoi : l'équipe remportant cette rencontre sera sacrée Championne de France. "Do or die", en quelque sorte...
Après avoir égalisé en début de semaine (84-78), au Rhenus, la troupe de Vincent Collet doit réaliser l'exploit de battre Chalon dans un Colisée à guichets fermés et en feu.
Les Strasbourgeois peuvent compter sur Frank Ntilikina, arrivé à temps après avoir été drafté par les Knicks quelques heures auparavant. 

PREMIER QUART-TEMPS : ULTRA-SERRé

La tension était palpable dans les deux camps. Dès l'engagement, ça se dispute le moindre centimètre de parquet, la bataille est rude dans la raquette, les contacts sont rugueux. Bref, on est bien dans un match couperet. L'Elan et la SIG ne se lâchent pas (4-4 et 6-6). Personne ne veut voir l'équipe adverse s'échapper.

Côté strasbourgeois, Lacombe et Jaiteh (4 points chacun) sont bien rentrés dans leur match. Les deux formations sont au coude-à-coude tout au long de ce quart-temps. Quand l'une croit pouvoir creuser l'écart, l'autre revient sur ses pas dans la foulée (9-12 puis 13-12, 7'). En fin de quart-temps, quand Nzeulie donne quatre longueurs d'avance aux Chalonnais, c'est Pape Sy qui lui répond derrière l'arc (19-18). 

DEUXIEME QUART-TEMPS : NTILIKINA ET SY ASSURENT

La SIG démarre ce quart-temps pied au plancher grâce à Jérémy Leloup qui dégaine (19-21, 11'). Mais les hommes de Choulet, grâce notamment au jeune Pitard, ne se laissent pas faire (25-23). Il faut que le duo Sy (5 points et 4 rebonds) - Ntilikina (5 points, 1 passe décisive) assurent pour permettre aux Alsaciens de coller aux basques adverses (28-30, 15').

Ce quart-temps durant lequel le chassé-croisé entre les deux équipes se confirme est suffoquant. Si Chalon, grâce à un 6-0 qui lui donne l'avantage (34-30, 18'), pense avoir fait le plus dur, Paul Lacombe (6 points, 4 pd et 12 d'évaluation à la pause) est là pour permettre à la SIG de rentrer aux vestiaires avec deux longueurs de retard, seulement. 

TROISIEME QUART-TEMPS : LA SIG PREND LES DEVANTS

Ce quart-temps est celui de la SIG. Les hommes de Vincent Collet débutent bien (34-35 grâce à Slaughter) et, surtout, enchaînent. Slaughter et Lacombe, encore lui, portent l'écar à 5 points (37-42, 25'). Il faut toute la maîtrise de Clark puis Harris pour permettre aux Chalonnais de ne pas se faire distancer trop longtemps (42-42, 27').
Mais la SIG appuie sur l'accélérateur. Mam Jaiteh redonne l'avantage aux siens (42-44) avant que Captain Leloup ne permette à son équipe de virer en tête à dix minutes du terme (46-47).

QUATRIEME QUART-TEMPS : LA SIG DISTANCéE

La SIG démarre très mal ce dernier quart-temps. Encaissant un 7-0, elle voit Chalon, porté par un public en transe, faire la différence. Clark régale à 3 points. La SIG est touchée mais ne coule pas. Lacombe, toujours, maintient un écart raisonnable (63-57, 36'). Avant que Nzeulie puis Roberson ne portent l'avantage à 9 et 12 points (69-57, 37'). Le Colisée, qui sent son équipe proche de soulever le trophée de champion, est sur le point d'exploser. Malgré un ultime sursaut par Leloup (69-62, 38'), c'est Bouteille qui vient donner le coup fatal (72-62, 39'). 

Il n'aura donc manqué que dix petites minutes à la SIG Strasbourg pour décrocher ce trophée tant convoité. 
 

LE MATCH EN VITESSE

CHALON - SIG STRASBOURG : 74-65. Chalon remporte la série (3-2). Le Colisée (Chalon). XX spectateurs. Arbitres : MM. Viator, Maestre et Collin.

Les périodes : 19-18, 15-14 (mi-temps : 34-32), 12-15 (46-47), 28-18