Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
frank_ntilikina_draft_nba.jpg
Actualités ​Quelle franchise pour Frank ?

​Quelle franchise pour Frank ?

Cet été- là, Michael Jordan enlevait son ultime titre de champion NBA et de MVP des finales avec les Chicago Bulls et quelques semaines plus tard – le 28 juillet – naissait un certain Frank Ntilikina. C’était en 1998.

Dix neuf ans plus tard, Frank s’apprête à rejoindre la confrérie de l’élite du basket mondial : il y sera intronisé dans le cadre de la 71° Draft qui réunit les meilleurs jeunes prospects mondiaux dans la nuit de jeudi à vendredi au Barclays Center de Brooklyn à partir de 1h30 heure française et en direct sur BeinSport. Et réalisera un rêve que caresse la grande majorité des jeunes basketteurs du monde entier.
Cette cérémonie, très cadrée et formelle, destinée à redistribuer annuellement les cartes entre les différentes franchises ( voir l’excellente animation réalisée par l’Equipe.fr -> ici) organisera l’avenir à court terme de ces talents en devenir.
Cette cuvée 2017 fera la part belle aux meneurs puisque les observateurs pronostiquent plusieurs postes 1/2 aux premières places du ranking, qu’il s’agisse de Markelle Fultz (Université de Washington), promis semble-t-il à la première place négociée par les Philadelphie Sixers, Lonzo Ball (UCLA), De Aaaron Fox (Kentucky), Dennis Smith (NC State) ou …un certain Frank Ntilikina (SIG Strasbourg).
Les spécialistes annoncent Frank à la 8° ou la 9° place, ce qui l’enverrait soit vers les New York Knicks ou les Dallas Marevicks. Peut-être sera-t-il drafté aussi haut voire mieux que Joachim Noah drafté à la 9° place en 2007 au sortir de l’Université de Gonzagua. Mais à chaque Draft son lot de surprises, de négociations et de trocs de dernière minute ! En tous cas, notre jeune SIGman, pur produit du basket strasbourgeois (détecté par St Joseph Strasbourg, puis développé par la SIG Strasbourg) et du basket fédéral vivra un grand moment lorsqu’il se verra remettre des mains d’Adam Silver, le commissioner de la NBA, la casquette officielle symbolisant la franchise qui l’aura retenu.
Il n’aura guère le temps de s’attarder puisque quelques dizaines de minutes plus tard, Frank rebasculera immédiatement vers le retour où l’attend un ultime défi français : la match 5 à Chalon avec ses coéquipiers de la SIG Strasbourg.
Notons que deux autres Français seront sur les rangs à cette Draft: Alpha Kaba vu cette saison au Rhenus avec Mega Leks et Mathias Lessort de Nanterre.

Frank Ntilikina en images