Basket
banniere_internet_aeroport.jpg
banniere_internet_aeroport.jpg
SAISON 2018 / 2019
rendez-vous dimanche 30 septembre pour le premier match au Rhenus
sig_asvel_frank_ntilikina.jpg
Actualités Playoffs2017_SIG Strasbourg-ASVEL match#5 Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Une cinquième finale !

Hitchcock n'aurait pas mieux fait ! Au terme d'un insoutenable suspense, la SIG Strasbourg s'est offert une cinquième finale de suite en remportant la cinquième manche sur le plus petit des scores (70-69), qui plus est en renversant, contre l'ASVEL, une série où elle était menée 2 à 0. La revanche d'une finale perdue. Cette fois, il faudra de nouveaux exploits, contre Chalon, pour décrocher enfin le Graal !

 

La donne

L’équation est on ne peut plus simple : le vainqueur va en finale, le perdant est en vacances ! Mais après des duels acharnés et serrés jusqu’au bout, la manche décisive risque bien de se jouer sur un ou deux détails…

Premier quart temps : une période résolument… offensive
Frank Ntilikina (9 d’évaluation dans le premier quart) met le feu au Rhenus et Murphy ajoute une couche derrière l’arc : 7-0 (2e’). Mais Villeurbanne et Jean-Charles répliquent, les débats s’équilibrent : 7-4 (4e’), 11-9 (6e’) et 15-14 (7e’). Les changements se sont multipliés, dans les deux camps, et l’intensité ne baisse pas, le niveau de jeu non plus, résolument offensif. Matt Howard est sanctionné de deux fautes sur David Andersen, qui la joue vieux roublard, mais trois lancers de Lacombe redonnent un mini-break : 18-14. Hélas, deux balles perdues de suite, un raté de Jaiteh et Villeurbanne (3 sur 4 à trois points) a inversé la tendance, par Bandja Sy notamment, et après un 0-6, vire en tête à 20-22. Évaluation : 24 à 27.
Deuxième quart temps : c’est fermé, on ne passe pas
Des deux côtés, on met les barbelés… Nelson frappe le premier (20-24, 12e’), mais Slaughter à 6,75m puis Pape Sy donnent un souffle d’avance à leur équipe : 25-24. Le temps mort de Jackson est bénéfique (25-28, 16e’), les balles perdues coûtent cher (6 contre 1) mais le temps mort de Collet fait aussi son effet. Slaughter égalise et les deux équipes ne se lâchent (presque) plus : 33-34. Évaluation : 13 à 10 (total : 37 à 37).
Troisième quart temps : un break vite anéanti…
Après 10 échecs en playoffs, Paul Lacombe réussit enfin son premier primé. Les bras levés au ciel, il le vit comme une délivrance… Masi Watkins enfonce à l’intérieur (36-38) avant un festival de Slaughter (41-38, 23e’). Casper Ware (0 point, 1 d’évaluation) sort pour trois fautes… mais son équipe résiste : 44-45 (25e’). Ntilikina est énorme des deux côtés du terrain et la SIG marque enfin deux paniers intérieurs par Travis. Et quand le premier break est fait (56-49, 29e’) après deux primés de… Lacombe et Walker, ce diable d’Andersen annule tout d’un panier à… quatre points, suivi d’un 3e primé (sur 3 tirs) : 56-54 ! Évaluation : 22 à 26 (total : 59 à 63). 
Quatrième quart temps : incroyable suspense
Rien ne sera facile, le suspense durera jusqu’au bout. Villeurbanne monte encore d’un cran en défense avec son trio Kahudi/Jean-Charles/Watkins. Et si Travis score le premier (58-54), le 0-7 de l’ASVEL fait mal. La SIG est de plus dans la pénalité et ne trouve aucune solution… En 6’30’’, elle doit se contenter de deux lancers-francs de Pape Sy. Heureusement, Ntilikina va au cercle, Leloup marque derrière l’arc après un rebond offensif de Travis (65-63, 38e’). Mais la fin de match reste suffocante. Cardiaques, s’abstenir ! Nelson égalise, Leloup remet le couvert à 6,75m à 1’30’’ de la fin (68-65), mais Kahudi trouve une brèche et s’y engouffre : 68-67. Intenable… Slaughter croit délivrer la SIG à 17 secondes de la fin en faisant ficelle, mais Ware héritera de deux lancers à trois secondes du buzzer. Il marque le premier, veut rater le second mais… le marque : 70-69 ! Évaluation : 17 à 19 (total : 76 à 82).

Le match en vitesse

SIG STRASBOURG – LYON-VILLEURBANNE 70-69. Rhenus Sport. 6 166 spectateurs. Arbitres : MM. Maestre, Collin et Rosso.
Les périodes : 20-22, 13-12 (mi-temps : 33-34), 23-20 (56-54), 14-15.

LE TABLEAU DES PLAYOFFS

bracket_playoffs_v16.jpg

LE TEASER de la finale

Articles liés: 
Toutes les actualités