Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
sig_orleans_vincent_collet.jpg
Actualités Playoffs2017_Chalon-SIG Strasbourg épisode#1 Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

​Vincent Collet : « trouver les ressources et proposer quelque chose de différent »

Après la défaite essuyée par la SIG Strasbourg lors de l’Episode 1 des finales 2017, Vincent Collet se tournait déjà vers le match de jeudi et espérait surtout pouvoir récupérer Paul Lacombe et Erik Murphy pour ce match crucial.

Vincent Collet : « Notre premier quart-temps était un cauchemar. Chalon est entré dans le match de la meilleure des façons contrairement à nous. A l’issue du premier-quart le mal était déjà fait. Nous étions KO au sens figuré et Paul, lui, l’était au sens propre. J’espère sincèrement qu’il pourra jouer le match de jeudi. En revanche pour Erik ce n’est pas la même histoire, car l’entorse semble sévère. S’il venait à être absent, cela nous compliquerait la donne à l’intérieur. Moustapha Fall a régné ce soir. Il était la plaque tournante de leur équipe. Maintenant nous sommes menés 1-0. A nous de montrer dès jeudi qui nous sommes, de trouver les ressources et de proposer quelque chose de différent. Je suis très déçu car on pouvait s’attendre à tout sauf à ça. Ce soir il y a eu de l’incompréhension que je ne sais pas expliquer à chaud. Peut-être que l’équipe a surfé sur une vague illusoire... Chalon est une bonne équipe et l’a encore montré ce soir. Au final la blessure d’Erik est plus problématique que la fessée prise ce soir. »
Mam Jaiteh : « Je pense que nous sommes peut-être restés sur l’euphorie des matches contre Villeurbanne. Nous sommes peut-être arrivés trop confiant ou confortable. Nous n’avons pas su exécuter les consignes du coach. En seconde période, nous nous sommes retrouvés dos au mur et nous n’avions plus rien à perdre. Nous étions plus appliqués dans nos systèmes et jouions sans penser au score. Au final nous avons perdu, mais l’écart importe peu. Nous sommes menés 1-0, mais rien n’est fini. Il faudra analyser et revoir à la vidéo nos erreurs. La motivation est toujours là. »
En revanche du côté chalonnais, la satisfaction de remporter ce premier épisode était évidemment présente sans pour autant oublier que la route est encore longue...
Jean-Denys Choulet : « Ce soir nous avons fait ce que globalement nous souhaitions faire. Je suis très satisfait de notre début de match. C’est difficile de redire quelque chose quand son équipe boucle le premier quart-temps sur un 25-6 ; surtout en encaissant que six points ! Je suis moins satisfait de la seconde période car on a coupé nos systèmes. On s’attendait à un retour de la SIG Strasbourg, même plus près que ça mais nous n’avons pas craqué. Maintenant il n’y a rien à célébrer ce soir, car nous sommes encore loin du but ».
Moustapha Fall : « Ce n’est qu’un match et rien n’est fait. Ils vont faire des ajustements. Le match de jeudi sera forcément plus difficile. Avant ce match on ne pensait pas développer notre jeu aussi facilement. Ils n’étaient peut-être pas prêts au début, ce qui nous a clairement rendu le match plus facile ». 
Articles liés: 
erik_murphy2.jpg
Pro A

Cauchemardesque

Totalement submergée en début de rencontre (25-6 après 10 minutes), la SIG Strasbourg a...
Toutes les actualités