Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
matt_howard_1.jpg
Actualités ​Merci à Matt Howard !

​Merci à Matt Howard !

La SIG Strasbourg a décidé de ne pas faire de proposition de prolongation à Matt Howard qui vient de passer trois saisons au club. L’ancien de Butler, vaillant au combat comme personne, très gêné par des blessures successives au cours des derniers mois, ne laissera que des bons souvenirs de son passage en Alsace. Et le club tient à le remercier chaleureusement.

« Il fait partie de ces joueurs rares que l’on préfère avoir avec soi plutôt que contre… » Combien de fois a-t-on entendu cette phrase qui résonnait comme un compliment, parfois dans la bouche même du coach, Vincent Collet. Au cours des trois saisons pendant lesquelles Matt Howard a porté les couleurs de la SIG Strasbourg, chaque supporteur a pu juger de son engagement sans faille et de sa constante volonté de mettre ses ambitions personnelles au second plan pour privilégier son équipe. Le président, Martial Bellon, a tenu à lui rendre hommage au nom de toute la communauté SIG Strasbourg : « Il faut remercier Matt pour ce qu’il a apporté au club pendant trois ans. On l’a appelé le ‘’warrior’’ pour sa capacité de combat, rarement vue au Rhenus. Malheureusement, cette dernière saison il a été souvent blessé. Pour autant, il restera un joueur emblématique parmi tous ceux qui sont passés à la SIG. Au delà du joueur, c’est un type adorable, sans problème, unanimement apprécié ». Dans la petite vidéo qu’il nous a fait parvenir, il n’a pas manqué de remercier Martial Bellon et Vincent Collet de lui avoir donné l’opportunité de jouer à Strasbourg et de souhaiter bonne continuation aux entraîneurs, à Jérémy Leloup, Pape Sy et Olivier Cortale, les trois rescapés de l’effectif qu’il a côtoyés la saison dernière.
Issu d’une famille de dix enfants, Matt Howard a toujours eu le souci des autres. Il n’oubliera jamais que son premier enfant, Micah, est né à Strasbourg. Et qu’il aimait plus que tout les balades dans les Vosges ou en Forêt-Noire, avec Britney, son épouse.
Parmi la #SIGArmy, l’intérieur US qui a disputé 170 matches en trois saisons – 115 en ProA dont 32 de playoffs, 42 en Coupes d’Europe – ne laissera que des bons souvenirs. Lui en a emporté un, auquel il tenait particulièrement : un poster qui garnissait les coulisses du Rhenus sur lequel il figurait avec Tony Dobbins… Quant aux supporters, ils savent mieux que quiconque la part active qu’il a prise dans les trois finales de championnat disputées, même s’il a souvent été diminué, dans la formidable campagne d’Eurocup qui s’est achevée en finale contre Galatasaray, et bien sûr, dans les trois trophées (Leaders Cup, Coupe de France et Match des Champions) remportés en 2015.
De tout cœur, la SIG Strasbourg lui souhaite bon vent, en espérant bien le croiser à nouveau sur les parquets et lui faire, lors d’un passage au Rhenus, l’ovation qu’il mérite…