Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
nebojsa_bogavac.jpg
Actualités Nebojsa Bogavac : « Vincent est comme un grand frère »

Nebojsa Bogavac : « Vincent est comme un grand frère »

Arrivé au club pour intégrer le staff de Vincent Collet et comme entraîneur des Espoirs, Nebojsa Bogavac est de retour en Alsace 3 ans après avoir connu une première expérience en tant qu’adjoint en 2013/14.

L’ancien shooteur, passé par Le Mans, l’ASVEL et Dijon, n’a pas tardé à retrouver ses marques au club. N’hésitant pas à mouiller le maillot lors des entraînements, il assiste Lauriane Dolt en attendant le retour de Vincent Collet. Celui qui va fêter ses 44 ans en décembre prochain compte bien mettre à profit l’opportunité que lui offre le club pour apprendre et progresser en tant qu’entraîneur. Toujours souriant, il a accepté de répondre à quelques questions entre deux séances d'entraînement…
.
Franklin Tellier : Es-tu heureux de revenir ici ?

Nebojsa Bogavac : Oui. C’est un retour 3 ans après. Forcement, c’est facile d’entrer à nouveau dans un environnement comme la SIG Strasbourg, où tu connais les gens et la façon de fonctionner. La différence majeure, en revanche, sera que maintenant je suis en charge des Espoirs en plus du travail avec Vincent.

 

F.T : Travailler de nouveau avec Vincent te tenait-il à cœur ?
N.B : Revenir travailler avec lui était une bonne option dans ma carrière. Le basket de Vincent me plaît. C’est une bonne école pour moi et c’est surtout un très grand plaisir de collaborer à nouveau avec lui. Vincent est comme un grand frère pour moi.
 

"Une équipe est avant tout un collectif"
F.T : Et comment s’est déroulé ce retour ?
N.B : Assez simplement. C’est un tout je pense. Le club m’a contacté mais Vincent avait validé l’idée. Lui, le Président et Jérôme Rosenstiehl étaient d’accord donc ça n’a pas été difficile. J’ai signé pour deux saisons, je veux montrer qu’ils ont fait le bon choix.
 

F.T : Un mot sur l’équipe Espoirs…
N.B : Nous avons une bonne équipe, avec de bons jeunes qui ont tous de fortes qualités individuelles. Mais ce n’est que le début. Pour le moment, tout se met en place et on travaille dur. La qualité globale de l’équipe va augmenter avec le temps et le travail.

F.T : Des leaders se détachent-ils de cette équipe ?
N.B : Une équipe est avant tout un collectif. Ça ne fait que cinq jours qu’on travaille ensemble, il faudra un peu de temps pour que les individualités prennent le dessus et, seulement à ce moment-là, il y aura des joueurs qui sortiront du lot pour tirer l’équipe encore plus vers le haut. Mais, pour le moment, l’essentiel est que chacun travaille et se donne vraiment pour l’équipe afin de construire notre collectif. Le basket est un sport collectif avant tout.
 

"Faire grandir et former les garçons"

F.T : Quels sont tes objectifs pour cette saison ?
N.B : C’est peut-être un peu tôt pour en parler car nous n’avons pas encore analysé très précisément et totalement les autres équipes. Mais évidemment nous voulons gagner un maximum de matches et dans un premier temps disons que le top 8 serait déjà positif. Pour le Trophée du Futur, on verra. Si nous avons la qualité pour pouvoir y prétendre… Mais au-delà de tout ça l’essentiel est de faire grandir et de former les garçons.

F.T : Passons à tes missions dans le staff pro. Quelle est ta fonction ?
N.B : Lauriane a travaillé toute la saison dernière avec Vincent. Elle sait comment il procède et ce qu’il attend. Moi, comme on l’a dit, j’ai déjà été son assistant, mais j’ai aussi déjà joué 3 ans pour lui, au Mans et à l’ASVEL. Je connais son basket, c’est un basket propre. C’est facile pour nous de trouver notre place à ses côtés. Mais avant ça Lauriane et moi avons participé aux choix des joueurs. Nous scoutons avec et pour Vincent. Le travail a commencé avant la reprise, nous travaillons ensemble depuis quelques semaines déjà. En dehors de ça nous avons échangé tous les trois pour savoir quels systèmes mettre en place en attendant son retour et sur le jeu qui sera le nôtre cette saison. Nous sommes dans une optique de coaching global avec Lauriane et moi pour aider Vincent.  
 

jeremy_leloup_lauriane_dolt_nebojsa_bogavac.jpg
 

 

Articles liés: 
Toutes les actualités