Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
otule.jpg
Actualités Chris Otule : « une belle opportunité pour moi »

Chris Otule : « une belle opportunité pour moi »

Le massif pivot est arrivé cette semaine à Strasbourg. Lui qui a pris quelques jours de repos après le championnat chinois arrive reposé et motivé à l’idée de jouer avec ses nouveaux coéquipiers. Joueur très en vue en ProA la saison dernière avec Antibes, il avait séduit le staff en devenant une des recrues prioritaires en début d’intersaison. Rencontre avec Chris Otule le futur patron de la raquette strasbourgeoise…

Franklin Tellier : Comment vas-tu ?
Chris Otule : Je vais bien. Après le championnat chinois je suis rentré chez moi quelques jours aux Etats-Unis pour voir ma famille et me reposer. J’arrive motivé pour commencer à travailler rapidement.

F.T : La saison en Chine ne s’est pas forcement terminée comme tu le souhaitais…
C.O : Oui ça ne s’est pas bien fini. Je n’ai même pas trop compris comment ils en sont arrivés là. Mais je tiens à dire que j’ai apprécié sincèrement cette expérience en Chine et j’ai été très bien accueilli et entouré. Le plus dommage dans tout ça c’est que tout le travail et la bonne saison que nous avions faite n’a servi à rien. Mais honnêtement tout cela est derrière moi et je pense plus à l’avenir maintenant. J’ai hâte de retrouver l’équipe et de commencer à jouer avec eux.

F.T : Tu avais plusieurs propositions. Pourquoi avoir choisi de t’engager avec la SIG Strasbourg ?
C.O : L’élément qui a pesé dans la balance c’est évidemment l’entraîneur. J’ai beaucoup entendu parler de coach Collet. Je sais à quel point il est respecté dans ce championnat mais même dans le basket en général. Je voulais rester en ProA et je voulais jouer dans l’une des meilleures équipes, donc Strasbourg était forcément un bon choix pour moi. Le challenge que m’offre Strasbourg me motive. C’est une belle opportunité pour moi d’avancer dans ma carrière.

F.T : Que penses-tu de l’équipe que le coach a mis en place ?
C.O : Quand tu regardes la liste des noms, l’équipe est incroyablement bonne et forte. Il n’y a que des top-joueurs à chaque poste. Le coach sait où il va et il va nous faire travailler ensemble pour que l’alchimie soit parfaite et je pense que le résultat peut être incroyable.

F.T : Que penses-tu de ton association avec Louis Labeyrie, Darion Atkins et Olivier Cortale ?
C.O : Nous sommes jeunes mais nous sommes quatre joueurs hyper athlétiques et très complémentaires. Je pense que ce sera une bonne chose pour favoriser l’alchimie dans le secteur intérieur. 

F.T : Tu as découvert la ProA la saison dernière. Qu’est-ce que tu penses du niveau du championnat ?
C.O : C’est un championnat relevé et qui est en train de devenir encore meilleur. La ProA est très athlétique, plus que le championnat Allemand par exemple où j’ai déjà joué. Ce sont aussi ces facteurs qui, lors de ma réflexion à l’intersaison, m’ont poussé à privilégier le choix de rester en ProA. L’année dernière je me suis rendu compte que je pouvais franchir des paliers en jouant en France. Je compte bien le faire ici à Strasbourg et le prouver à la ProA.

F.T : Tu vas aussi découvrir la coupe d’Europe cette saison…
C.O : J’ai hâte de jouer une coupe d’Europe. Comme tu le dis, je n’ai jamais eu cette opportunité. En venant ici je savais que j’allais jouer la BCL mais en plus dans une équipe qui peut y faire quelque chose. Autour de moi il y a des gars très expérimentés et qui connaissent le haut niveau européen. Je dois m’inspirer d’eux pour avancer.

F.T : Tu as une progression intéressante durant ta carrière. Quelles sont tes ambitions à venir ?
C.O : Parler de tout ça en début de saison est toujours délicat car tu ne sais pas ce qui peut arriver. On peut imaginer des choses et en fait, lorsque la saison commence, tu te rends compte que ce sera totalement différent. Personnellement je veux jouer, faire de mon mieux et montrer ce dont je suis capable pour aider l’équipe. Je suis un joueur d’équipe, pas individualiste, je veux être le meilleur pour aider mon équipe à atteindre ses objectifs.

F.T : Quel genre de joueur es-tu en dehors du terrain ?
C.O : Les gens apprendront à me connaître mais je suis quelqu’un de très sarcastique, j’aime bien faire rire. Cela étonne pas mal de gens, mais je suis totalement différent sur et en dehors du terrain. A l’entraînement et durant les matches je suis concentré… très concentré. En revanche en dehors, ce n’est pas pareil. Les gens vont le découvrir…