Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
SAISON 2018 / 2019
rendez-vous dimanche 30 septembre pour le premier match au Rhenus
michael_dixon_levllois.jpg
Actualités J2 ProA 2017/18_Levallois - SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

La SIG Strasbourg se fait peur mais l'emporte

Après la défaite encaissée vendredi en ouverture du championnat sur le parquet d'Antibes, la donne était simple: gagner pour ne pas commencer la saison avec deux défaites. Longtemps dominateurs dans ce match face à Levallois, les SIGmen se sont fait peur en fin de match mais l'ont finalement emporté 81-83. Si le chemin est encore long, David Logan et les siens ont majoritairement montré de meilleures intentions ce soir.

La SIG Strasbourg montrait un beau visage en début de rencontre mais cela ne suffisait pas pour prendre le large. Malgré tout, David Logan et Michael Dixon, bien en jambes, guidaient leur équipe comme par exemple Louis Labeyrie qui montait au dunk dans le trafic: 8-9, 3'. Les Strasbourgeois affichaient une belle agressivité. Un visage qui faisait plaisir à voir, mais qui, hélas, offrait des lancers francs à Levallois qui restait dans le match grâce à cela: 17-17, 8'. Mais la classe de David Logan éclaboussait ces 10 premières minutes. Auteur d'un très beau 4/4 à 3pts avec des tirs aussi acrobatiques les uns que les autres, l'arrière permettait à la SIG Strasbourg d'être en tête après 10'. Fin du premier quart-temps: 20-23.
 
Une belle dynamique strasbourgeoise que le coach de Levallois tentait de stopper en passant en défense de zone. Mais celle-ci n'avait pas l'effet escompté et les rouges creusaient un premier écart grâce à un Jérémy Leloup inspiré: 26-33, 13'. Il fallait bien cela car le pivot de Levallois, Ware faisait un chantier dans la raquette (15pts, 7rbs à la pause) pour maintenir les siens à distance: 35-38, 15'. Mais Michael Dixon assumait son statut et montrait la voie en étant l'instigateur d'un 13-2 en 2'30, permettant à la SIG Strasbourg de prendre le large à 2' de la pause: 37-51, 18'. Un festival offensif et d'adresse des hommes de Vincent Collet, qui shootaient à ce moment du match à 67% au global dont un insolent 8/8 à 3pts, qui permettait à la SIG Strasbourg d'arriver en tête à la pause. Mi-temps: 41-54. Avec pratiquement autant de points inscrits en une mi-temps que lors du dernier match face à Antibes, les Strasbourgeois montraient très clairement un bien meilleur visage... à confirmer en seconde période!
 
Le retour sur le parquet laissait voir une nouvelle fois un Michael Dixon très en verve à l'image de ce 2+1 après avoir été chercher le sommet du pléxi sur un tir arc en ciel: 41-58, 22'. Mais la belle mécanique strasbourgeoise se grippait alors et Vincent Collet était obligé de rappeler tout le monde à l'ordre après avoir encaissé un 8-0 en 1'50 qui permettait à Levallois de repasser sous la barre des 10pts de retard: 49-58, 24'. Un temps mort bénéfique puisque son soldat David Logan réveillait son équipe pour lui permettre de reprendre le large en étant exemplaire: 49-65, 26'. Le quart-temps se finissait alors assez sereinement pour la SIG Strasbourg qui gérait pour boucler le troisième quart en conservant ses 13pts d'avance. Fin du troisième quart-temps: 57-70.
 
Vincent Collet décidait de reposer David Logan en le rappelant sur le banc pour commencer le dernier quart-temps. Le coach de Levallois continuait de ce côté à demander à ses joueurs de jouer intérieur. Un choix logique au vu de la domination de Gavin Ware en attaque (26pts, 13rbs ce soir) et payant puisque les locaux grappillaient leur retard par l'intermédiaire du golgoth américain: 68-75, 34'. Un écart qui commençait même à fondre comme neige au soleil lorsque Petr Cornelie scorait seul dans la peinture: 75-80, 37'30. Il était écrit que les SIGmen se feraient peur jusqu'au bout. Encaissant un 13-3 en 3'20 ils sentaient le souffle des joueurs de Levallois dans leurs nuques quand les locaux revenaient à 2pts à 47 secondes du terme (81-83). Heureusement un contre de Labeyrie sur Prepelic à deux secondes du terme et un second de Logan au buzzer, toujours sur le même Prepelic, permettaient aux SIGmen de repartir de Levallois avec leur première victoire de la saison, malgré une fin de partie crispante dont on se serait bien passé... Score final: 81-83.
 
Avec 23 passes décisives, une belle adresse au tir et des phases de jeu de mieux en mieux en place, David Logan et ses coéquipiers ont montré un meilleur visage. Bien sûr tout est loin d'être parfait, et cela le coach le sait, mais place maintenant à une semaine complète de travail avant la venue de Châlons-Reims, au Rhenus mardi prochain, pour le premier match à domicile de la saison de la SIG Strasbourg.
 
F.T.
Le résumé vidéo du match sur LNBTV -> ici

LE MATCH EN VITESSE

LEVALOIS - SIG STRASBOURG 81-83. Palais de Sports Marcel Serdan. MM Dubois, Vansteene et Peyridieu.
Les périodes: 20-23, 21-31 (mi-temps 41-54), 16-16 (57-70), 24-13 (score final 81-83).
Articles liés: 
Toutes les actualités