Basket
merci_3_bandeau_site_.jpg
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
sig_le_mans_david_logan.jpg
Actualités J5 ProA 2017/18_Limoges - SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Photos

A Limoges pour enchaîner

Ce dimanche soir, à 18h30 (en direct sur SFR Sport 2), la SIG Strasbourg affrontera le Limoges CSP dans son antre pour un match qui sera une bascule pour deux clubs actuellement à l'équilibre, avec deux victoires et deux défaites.

Après la victoire face à Ljubljana, les SIGmen ont eu quatre jours pour préparer ce déplacement qui sera tout sauf un voyage tranquille. A l'issue du match contre les Slovènes, coach Collet avait montré sa déception concernant la 2de période de ses hommes. La ligne directrice du restant de la semaine a donc été claire: travail, travail et travail encore et toujours, afin de trouver enfin une stabilité défensive obligatoire afin de viser haut cette saison.
ljubljana_david_logan_vincent_collet.jpg

Vincent Collet : "on ne peut pas attendre d'être prêt pour gagner des matches"

En cela l'entraînement de ce samedi matin a pleinement satisfait le staff: "on a été plus solide, on a fait beaucoup moins d'erreurs que depuis le début de la saison". L'attaque, elle, viendra plus tard, pas de panique, surtout lorsque l'on sait les calibres qui constituent l'effectif. Pour le moment la SIG Strasbourg encaisse 77,5pts en ProA et, des dires mêmes du coach, "on est loin des standards d'une bonne équipe, qui sont plutôt en dessous de 72... 77,5 c'est cher! Mais il y a un critère positif, c'est le pourcentage concédé aux adversaires: 42%, c'est correct". En revanche l'autre point noir actuel vient du secteur intérieur et plus particulièrement du rebond. Après quatre rencontres les SIGmen concèdent près de 15 rebonds offensifs à ses adversaires: "c'est beaucoup trop!" tranche sans équivoque Vincent Collet, qui rebondit immédiatement "ce qui est vraiment très embêtant ce sont les seulement 5,5 interceptions pour nous. Le 0 à ce niveau contre Le Mans... je n'avais jamais vu ça. Cela veut dire que nous ne contestons pas assez et que nous ne sommes pas dans les lignes de passes. Mais c'est en cela que l'entraînement de ce matin était très positif; parce que nous étions plus agressif... plus impactant!"

Et impactant il va falloir l'être pour ce match à Limoges. "C'est certain, car si on n'est pas prêt à se défendre, on va subir". Ce Limoges version 2017/18 semble avoir été bien construit, même si seul le temps nous permettra de mieux en juger. Quoiqu'il en soit, "ils ont saisi de belles opportunités comme Axel Bouteille qui, associé à William Howard et Mam, forment un trio de Français parmi les plus performants de ProA pour le moment". Il est certain que peu d'équipe peuvent se targuer d'avoir un trio français alignant les trois meilleures évaluations de leur équipe. "C'est un point fort chez eux, auquel on peut ajouter Morency qui apporte son agressivité. Et comme ils ont des Américains complémentaires... Il y a de la création avec Gibson, Hayes est vraiment un booster offensif et il y a des soldats, comme Conklin qui est vaillant et Zerbo fidèle au poste. English est incertain et n'a pas donné sa pleine mesure mais il est dangereux. Carter est polyvalent... C'est une équipe équilibrée". A n'en pas douter, ce Limoge CSP a les armes pour (re)venir jouer un rôle dans le haut du tableau de ProA. Attention donc pour ce déplacement face à une équipe qui a dominé Levallois et qui a tenu la dragée haute en Eurocup au Kuban d'un Mardy Collins transparent cette semaine: "ils avaient matière à gagner" relève même Vincent Collet qui a vu de nombreuses séquences de cette rencontre.

"C'est parti, on est dans la lessiveuse. On est dans le tambour et il se met à tourner vite"
Petit point noir sur les Strasbourgeois à ce jour, les doutes concernant la participation de Zack Wright. Lui qui souffre d'une petite lésion à la cuisse est incertain pour ce match. Et il est évident que pour le couteau suisse aucun risque ne sera pris, lui qui n'a pas pu beaucoup s'entraîner cette semaine: "la douleur est encore présente. Dans tous les cas nous ne prendrons pas de risque. S'il y a contre indication du staff médical il ne jouera pas". Méfiance, mais sérieux avant tout pour ce match, surtout si les SIGmen ne veulent pas revenir avec des valises plus lourdes au retour qu'à l'aller. Et l'enjeu est simple: "à l'issue de ce match une équipe aura un bilan positif et l'autre négatif. Etre à 2/3 ce n'est pas un bon score; 3/2 en début de saison ce n'est pas dramatique. Pour nous ce serait une belle perf de gagner pour effacer la défaite face au Mans et ça nous permettrait  de préparer au mieux la suite". En effet, il est clair que la venue de Hyères-Toulon et, avant cela, un déplacement au combien dangereux à Bamberg, pour jouer Medi Bayeuth en BCL, seront des échéances importantes. A n'en pas douter le calendrier commence à se corser. "Nous avons eu quatre jours pour préparer ce match, c'est bien mais ce sera compliqué derrière. On rentre lundi, on repart mardi à Bamberg. C'est parti, on est dans la lessiveuse. On est dans le tambour et il se met à tourner vite", ponctue avec raison l'entraîneur.

On l'a vu cette semaine, c'est toujours plus facile de continuer à progresser quand on gagne que lorsque l'on perd... Il y a d'avantage de sourires aux entraînements... En cela le coach le reconnaît et conclut: "Il faut que l'on gagne des matches. C'est le début de saison, on n'est pas totalement prêt mais, malgré tout, c'est obligatoire de gagner des matches. On ne peut pas attendre d'être prêt pour en gagner".
Le message est clair!
Rendez-vous demain pour voir les SIGmen essayer de mettre les (bons) actes sur les paroles de leur coach.
 

F.T.
Articles liés: 
ljubljana_zack_wright.jpg
Coupes d’Europe

Une entame victorieuse

25 minutes bien ficelées – de la 5e à la 30e’ – ont permis à la SIG Strasbourg d...
Toutes les actualités