Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
louis_labeyrie_nanterre.jpg
Actualités J7 ProA 2017/18_Nanterre - SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

Double prolongation fatale aux SIGmen...

Dans un match absolument incroyable les Strasbourgeois se sont inclinés après une double prolongation (102-100) sur la parquet de Nanterre dans une rencontre où ils ont montré qu'il avaient les moyens de gagner. Héroiques mais fatigués les SIGmen ont dû baisser pavillon au bout de 50' de grande intensité. Il faut maintenant très vite tourner la page car le prochain match à Venise arrive très vite...

La SIG Strasbourg démarrait fort en défense mais hélas manquait de nombreux paniers en attaque. Mais David Logan montrait encore une fois toute sa classe en scorant derrière l'arc, dont un panier incroyable sur un pied en déséquilibre. Et quand l'arrière n'était pas au scoring c'est à la passe qu'il se montrait à l'aise permettant aux siens de mener après 5', 7-10. La puissance des hommes de Vincent Collet s'exprimait par une ultra-domination dans la peinture des deux côtés du terrain (14 rebonds à 5 pour les SIGmen après 10'). Et cette belle énergie permettait même aux Alsaciens de passer un 12-0 aux Franciliens pour creuser un écart après 7'30: 10-22. Mais l'ancien SIGman Erik Murphy; fraîchement entré, se rappelait aux bons souvenirs de la SIG Strasbourg. Il plantait cinq points et ''caviardisait'' Passe Ducteil pour conclure le premier quart-temps par un 10-0 et rapprocher son équipe. Fin du premier quart-temps: 20-22 (évaluation 23-24).
.
Nanterre revenait avec beaucoup d'énergie. Jo Passave Ducteil se faisait de la place dans la raquette et, même si Darion Atkins faisait de beaux passages en attaque, les locaux opéraient leur retour car les Strasbourgeois devenaient trop permissifs en défense (28-28, 13'). Mais les SIGmen ne paniquaient pas et restaient dans le match. Si Miro Bilan ne trouvait pas ses marques en attaque il était particulièrement important dans la peinture pour verrouiller le rebonds (9 prises à la pause). Et même si la SIG Strasbourg manquait des tirs elle était légèrement en tête à 5' de la pause (28-30, 15'). Mais les 3' qui suivaient voyaient Nanterre prendre l'avantage pour la 1ère fois du match en infligeant un 7-3: 35-33, 18'. Vincent Collet n'attendait pas plus longtemps pour prendre un temps mort et remettre tout en ordre et Strasbourg finissait bien avec un 2-6 qui permettait aux rouges de mener à la mi-temps: 37-39 (évaluation 43-44).
.

Les SIGmen revenaient avec beaucoup d'envie et celle-ci était parfaitement symbolisée par Louis Labeyrie qui écrasait deux dunks sur la tête de la défense nanterienne tout en provoquant les fautes pour redonner quatre longueurs d'avance à la SIG Strasbourg: 45-49, 23'30. Les locaux resserraient aussi en défense et musclaient un peu plus leur jeu ce qui offrait des lancers francs à David Logan et les siens pour rester devant à 4' de la fin de la période: 47-51, 26'. Nanterre n'y arrivait plus en attaque et petit à petit Strasbourg creusait l'écart, si bien qu'après un nouveau triple de David Logan les visiteurs menaient de 8pts à la 28': 49-57. Mais, fidèle à sa réputation, Nanterre plantait deux banderilles à longue distance pour recoller encore une fois à la fin du troisième quart-temps: 55-57 (évaluation 62-60).
.

Le mano a mano ne faiblissait pas et les deux équipes se rendaient coup pour coup en ce début du dernier acte. A un panier strasbourgeois répondait systématiquement un panier nanterrien, ce qui faisait qu'à 6' du terme l'avantage de deux points pour la SIG Strasbourg était toujours là: 63-65. C'est alors que Terran Petteway sonnait la révolte dans Maurice Thorez en plantant un panier primé avant d'égaliser pour les siens 5'20 de la fin: 67-67... Et de s'élever à 7m pour faire passer Nanterre en tête: 72-71, 36'10. Le money time prenait alors des allures surréalistes avec des actions et des tirs incroyables. Heiko Schaffartzik donnait trois points d'avance à Nanterre mais Michael Dixon plantait à 8m. Zack Wright montait alors au plafond de la salle pour arracher un rebond offensif ultra important à 1'14 de la fin et scorer sous le cercle pour redonner 4pts d'avance: 76-80. La fin de match devenait littéralement irrespirable avec Alade Aminu qui égalisait à 35" du buzzer (80-80). Froid comme une lame, Zack Wright ne tremblait pas sur la ligne (80-82, 39'45) mais Erik Murphy sur un rebond offensif égalisait à cinq secondes de la fin et envoyait tout le monde en prolongation... 82-82 (évaluation 92-95).
.
Cette prolongation ne trouvait pas preneur en son début, même si Michael Dixon, actif et sûr de lui, permettait à Strasbourg de mener d'un tout petit point à la moitié de celle-ci: 86-87, 42'30. Jamal Shuler permettait aux siens de reprendre l'avantage 91-90 mais Labeyrie puis Wright donnaient 3 points d'avance à la SIG Strasbourg à 16" de la fin. Mais dans un match surréaliste, Jamal Shuler une nouvelle fois, profitait du fait que les Strasbourgeois ne fassent pas faute pour s'élever à 8m pour égaliser 5" de la fin: 94-94 (évaluation 106-110) et emmener les protagonistes dans une seconde prolongation: DINGUE!
.
Nanterre prenait alors rapidement six points d'avance pour mener 100 à 94 après 1'50 dans ce deuxième ''extratime''. Mais l'expérimenté David Logan assurait. Et il fallait bien cela tellement la maladresse des Strasbourgeois était critique et couteuse aux lancers francs avec un 0/2 pour Atkins puis pour Bilan au pire des moments (102-98, 48'30). Le Croate marquait bien un ultime panier dans la raquette mais les neuf lancers francs abandonnés dans ce match pesaient définitivement trop lourd et plombaient Strasbourg qui s'inclinait 102-100 (évaluation 116-103).
.

Rageant lorsque l'on sait que les SIGmen avaient eu l'occasion de tuer ce match à la fin du temps réglementaire mais l'oubli défensif sur l'ancien SIGman Erik Murphy aura permis de relancer Nanterre. Il faut maintenant très vite tourner la page et oublier cette défaite cruelle pour regarder vers Venise où aura lieu dans 48h le prochain match de la SIG Strasbourg.
F.T.

LE MATCH EN VITESSE

NANTERRE 92 - SIG STRASBOURG 102-100. Palais des Sports Maurice Thorez. MM Bissang, Deman, Murillon.
Les périodes: 20-22, 17-17 (mi-temps 37-39), 18-18 (55-57), 27-25 (fin du temps réglementaire 82-82), 12-12 (fin de la première prolongation 94-94), 8-6 (score final 102-100).
Articles liés: 
Toutes les actualités