Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
sig_le_mans_zack_wright_2.jpg
Actualités J6 ProA 2017/18_SIG Strasbourg - Hyères Toulon Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Entamer la remontée

Avec un bilan négatif après cinq journées, la SIG Strasbourg ne peut plus traîner en route. Avant la qualification de Miro Bilan, le pivot croate arrivé ce vendredi soir, il faut mâter l’équipe surprise de ce début de saison en ProA, Hyères-Toulon (samedi à 20h au Rhenus).

« Même battue, l’équipe varoise sera encore devant nous, regrette Collet. C’est bien dommage. Ce qui leur enlève toute pression alors que nous en aurons beaucoup… Les défaites conjuguées du Mans et de Limoges nous imposent de gagner contre une équipe qui ne sera pas facile à battre. Ils sont à l’aise dans leurs baskets, jouent avec cœur et intensité et cela se ressent dans les chiffres ».
Les dangers de l’adversaire, le coach les a identifiés. « Ils marquent près de dix paniers à trois points par match à 44,6% de réussite (NDLR : le HTV est la meilleure équipe du championnat dans l’exercice devant… Bourg-en-Bresse) et ça traduit leur jeu actuel. Ils ont des fulgurances, mais aussi des passages plus difficiles ». Plusieurs gros shooteurs alimentent le score : Raymond Cowels est le meilleur d’entre eux avec 65,6% et quasiment six tentatives par match et avec Terry Smith (11 sur 25, soit 44% après 5 journées), il est le premier de cordée. « Des dangers publics… », souligne le coach de la SIG. La confiance est de mise chez les hommes d’Emmanuel Schmitt, deuxième entraîneur alsacien après Cédric Heitz (Châlons/Reims) à déposer sa carte de visite au Rhenus. Qui s’appuieront également sur leur pivot, Jordan Tolbert, le mieux évalué, « totalement atypique, une boule de muscles rapide qui fait un début de saison tonitruant », ajoute Collet.
Pour le technicien strasbourgeois, Hyères-Toulon va continuer à surprendre et pourrait bien se mêler à la lutte pour les playoffs. Il espère évidemment que sa formation entamera sa remontée vers les places qualificatives dès ce samedi. Pour cela, il lui faudra compter sur tous ses soldats, le retour de Zack Wright, absent contre Limoges, pouvant s’avérer déterminant. « Notre banc avait été défaillant (NDLR : 6 points seulement et 4 d’évaluation alors que Strasbourg avait été plus efficace dans ce domaine que Limoges –  91 à 84 –) et nous n’avions pas eu beaucoup de solutions en dehors du cinq majeur. Il faudra que tout le monde soit présent et contribue… »
En attendant l’arrivée de Miro Bilan, qui devrait  faire ses débuts contre Estudiantes Madrid, mercredi prochain, la SIG Strasbourg doit faire avec les moyens du bord, en particulier dans le jeu intérieur. « Il faudra de l’investissement. On fait de plus en plus de choses positives mais on a encore des sautes d’humeur qui nous pénalisent beaucoup ou nous empêchent de concrétiser… Surtout quand on perd les trois derniers matches entre deux et six points. On est encore relativement immature ».
Bonne nouvelle dans cette semaine délicate, ponctuée de deux défaites consécutives, l’effectif sera au complet. A chacun de contribuer, y compris les deux jeunes, Beyhurst et Cortale, lorsqu’ils sont sollicités, à la construction d’un indispensable succès. Il sera temps ensuite de se pencher sur la venue du leader invaincu de la poule de Champions League, avant de lorgner vers… Nanterre. Sacré programme !
J.C.F.