Basket
banniere_internet_aeroport.jpg
banniere_internet_aeroport.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
sig_le_mans_louis_labeyrie.jpg

Place à l’Europe

48 heures après avoir cédé face au Mans, la SIG Strasbourg ouvre sa campagne européenne en accueillant l’Olimpija Ljubljana, ce mercredi (20h30) au Rhenus. Face à ce qui n’apparaît pas comme une « top équipe » du groupe, un faux-pas d’emblée serait malvenu.

« L’objectif premier est clair : se qualifier ». Vincent Collet veut bien sûr, a minima, terminer dans les quatre premiers de la poule. Ce qui, déjà, ne serait pas une mince affaire, compte tenu des prochains adversaires. « C’est le groupe le plus relevé, très clairement, avec deux participants du Final Four de l’an passé (NDLR : Banvit, le finaliste, et Venise, le 4e), dont le champion d’Italie. Mais aussi l’AEK Athènes, 3e du championnat grec, Estudiantes Madrid, une valeur sûre du championnat d’Espagne avec Nick Caner-Medley, Bayreuth, 4e en Allemagne. Il faut donc éviter les erreurs à la maison, car on sait que ce ne sera pas facile à l’extérieur, même à Rosa Radom, sinon, on serait déjà dans la difficulté… »
Si la formule n’a pas changé, le coach sait qu’il ne faut pas traîner en route. « C’est un championnat réduit de 14 journées qui va vite. Il faudra gagner la moitié des matches au moins pour passer, alors autant partir du bon pied ».
Trouver le bon compromis dans le jeu offensif
La solidité de l’opposition ne rebute pas Vincent Collet : « La difficulté est aussi un moyen de progresser. A nous de mettre davantage de stabilité dans notre jeu, même si l’équipe a été en progrès contre Le Mans. Il y a eu du positif qu’on veut conserver et du négatif qu’on veut améliorer. Mais on a déjà constaté des avancées dans beaucoup de domaines. Mais à côté de cela, on se délite trop facilement dans le jeu. Certes, l’adversaire est monté en dureté mais la tête n’a pas suivi. Il faut vite corriger cela, même si dans l’intensité, on s’est dépouillé pour revenir, malheureusement trop en désordre », ajoute le coach pour revenir une dernière fois sur le match de lundi soir.
Jordan Morgan, 30 d’évaluation en Ligue Adriatique…
Place maintenant au marathon européen. A regarder le roster de l’adversaire du jour, l’Olimpija Ljubljana, un vieux routier slovène des joutes continentales, Vincent Collet n’a pas été spécialement impressionné. De nombreux Slovènes, mais pas d’internationaux, un Croate et une triplette américaine. A y regarder de plus près, il prévient cependant : « Devin Oliver est chez eux depuis quelque temps, Talor Battle est passé par Cholet il y a quelques années, mais les performances de Jordan Morgan surprennent : 19 points en moyenne et 12 rebonds pour 30 d’évaluation lors des trois premiers matches en Ligue Adriatique ! Ils ont mené de 13 points contre l’Étoile Rouge de Belgrade en première mi-temps, dimanche, avant de perdre pied après la double antisportive à Gregor Hrovat (15 pts et 20 d’évaluation moyenne), un deuxième arrière très complet ».
La prudence sera de mise mais le statut de la SIG Strasbourg ne lui permet pas de passer à côté de cette première en Champions League. Sous peine de compromettre, déjà, la suite…

La première journée

Poule C
Rosa Radom – Bayreuth                               79-96
AEK Athènes – Estudiantes Madrid              79-87
Venise – Banvit                                             108-101 ap. 3 prol.
SIG Strasbourg – Ljubljana                          me 20h30