Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
movistar_estudiantes_flag.jpg
Actualités Pleins feux sur Estudiantes Madrid

Pleins feux sur Estudiantes Madrid

Pour son troisième match de basketball Champions League la SIG Strasbourg reçoit les Espagnols de l’Estudiantes Madrid mercredi à 20h30. Deux jours avant ce match qui promet d’être chaud, présentation de l’adversaire et des forces en présence.

Comme son nom l’indique, l’Estudiantes Madrid a été formé par un groupe d’étudiants en 1948. Présent au plus haut niveau espagnol depuis la création du championnat en 1957, Estudiantes a grandi dans l’ombre de son rival local, le Real. Néanmoins, petit à petit, il a réussi à s’imposer comme une entité forte aux côtés de son voisin avec le 1er trophée de son histoire comme exemple et la coupe du Roi remportée en 1963 en battant en finale…le Real Madrid. Dans le top 8 quasiment chaque année entre 1957 à 2006, l’Estudiantes a découvert la coupe d’Europe en 1974 via la coupe de vainqueurs de coupe FIBA dont elle ira en demi-finale dès la première année. Avec 23 participations aux joutes européennes, dont 6 Euroleagues, avant cette saison de BCL, le club a pour meilleur résultat une finale de coupe Korac en 1999. Quatre fois vice-champion d’Espagne dans son histoire, l’Estudiantes a connu plus de difficulté lors des 10 dernières années. Onzième du dernier exercice, le club n’en est pas moins très ambitieux cette saison et a constitué un effectif à la hauteur de ses ambitions.

L’ESTUDIANTES MADRID VERSION 2017/18

Cette équipe qui apprécie le jeu rapide est capable d’accélérer quand il le faut et ce n’est pas Barcelone, défait 80 à 70 hier qui dira le contraire. Avec deux victoires et deux défaites en ACB l’équipe du coach Salva Maldonado est constituée d’intérieurs de grande taille, mobiles, dominants dans la peinture mais qui aiment s’écarter du cercle et comme beaucoup de clubs espagnols la défense est intense et rugueuse : prudence donc !
.
Et parmi les quatre principaux intérieurs de cette équipe, deux ne sont pas des inconnus. Au poste 4, Nick Caner-Medley (34ans/2m03) portait le maillot de Monaco la saison dernière. Lui qui explosait pour le monde du basket en 2011 avec L’Estudiantes, est un joueur expérimenté. Passé par Valence, Tel-Aviv ou encore Malaga, il est l’un des cadres de l’équipe. Mobile, il peut tirer à trois points mais c’est dans la raquette qu’il sera le plus dangereux. Le second bien connu est le pivot remplaçant Sitapha Savané (38ans/2m01). Déjà affronté lors de la saison 2015/16 lorsqu’il jouait à Gran Canaria, il était un véritable athlète et surtout un excellent défenseur. Mais ce dernier est peu utilisé car devant lui deux pivots trustent le temps de jeu avec en premier lieu Alec Brown (25ans/2m16). Joueur très longiligne avec une envergure impressionnante, l’ancien de l’Université de Green Bay (dont il est le meilleur contreur de l’histoire) est un excellent défenseur et est la tour de contrôle de la raquette madrilène. Drafté par Phoenix en 2014 il est arrivé au club en avril dernier et s’y est très vite imposé. L’autre pivot de l’équipe est Victor Arteaga (25ans/2m13). Formé au Real Madrid, il sait profiter de sa taille pour être un aspirateur à rebonds et bénéficie de beaucoup de tickets shoot car très adroit (56% en carrière). Enfin le dernier intérieur à signaler est le Croate Goran Suton (32ans/2m08). Poste 4 de très grande taille, il n’en est pas moins mobile et, comme tout Croate qui se respecte, il aime s’écarter mais est capable de poster. Doté d’un excellent QI basket, l’ancien de Cedevita aux côtés de Miro Bilan, a une palette technique très développée qui pourra poser des problèmes si les SIGmen lui laissent trop de liberté.
Sylven landesberg le shooteur à surveiller dans cette équipe

Sur la ligne extérieur le danger le plus marqué sera à n’en pas douter l’Américain Sylven Landesberg (27ans/1m98). Ailier hyper complet, c'est un shooteur à surveiller comme le lait sur le feu. Lui aussi doté d’un QI basket au-dessus de la moyenne, il était le coéquipier de David Logan au Maccabi Tel-Aviv où il a joué cinq saisons. Avec 19 points de moyenne en ACB et 28 points en BCL c'est le joueur à ne lâcher sous aucun prétexte. A la mène nous retrouverons l’ancien SIGman Omar Cook (35ans/1m85). Vu sous les couleurs strasbourgeoises en 2007, c'est le leader vocal et le maestro de cette équipe. Meilleur passeur d’ACB (8pds) et 2ème en BCL (7,5pds), l’ancien meilleur passeur de l’Euroleague en 2010 et 2012 apporte son expérience aux jeunes. Le jeune Serbe Aleksandar Cvetkovic (25ans/1m88) en fait partie. Passé par l’Etoile Rouge de Belgrade et le Partizan, il bénéficie d’un bon temps de jeu et a un profil de meneur scoreur et peut évoluer sur le poste 2. Enfin cette équipe possède des « roles players » comme Edgar Vicedo (23ans/2m01) qui est un ailier shooteur assurant une rotation de qualité, le jeune poste 2 Dario Brizuela (22ans/1m93) ou enfin celui qui a été élu dans le meilleur cinq des jeunes du championnat d’Espagne en 2016, le combo international suédois Ludvig Hakanson (21ans/1m93).
.
Méfiance donc face à une équipe bien pensée, solide et qui a les arguments pour prétendre logiquement à la première place de ce groupe C de Basketball Champions League.

Franklin Tellier