Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
flag_medi_bayreuth4.jpg
Actualités Pleins feux sur Medi Bayreuth

Pleins feux sur Medi Bayreuth

Après la victoire face à Ljubljana en ouverture de la Basketball Champions League, les SIGmen seront en déplacement ce mercredi à 20h en Allemagne, afin d’affronter le club allemand en forme de ce début de saison : Medi Bayreuth. A 48h de ce match, présentation de l’adversaire et de ses forces en présence.

medi_bayreuth2.png

Cette semaine la SIG Strasbourg affrontera les Allemands de Medi Bayreuth dans le cadre de la deuxième journée de Basketball Champions League. Club relativement ‘‘jeune’’ (42 ans d’existence), Bayreuth suit une progression régulière depuis quelques années maintenant. Après avoir essuyé des problèmes financiers au début des années 2000, il s’est reconstruit année après année en seconde division jusqu’à finir champion en 2010 pour enfin rejoindre l’élite. Quatrième de la saison régulière et quart de finaliste des Playoffs la saison dernière, le club bavarois découvre la coupe d’Europe cette année. Auteur d’un début de saison en boulet de canon avec quatre victoires pour une seule défaite en championnat et une victoire sans appel de 17 points sur le parquet de Radom pour son entrée en lice dans cette BCL, Medi Bayreuth est à n’en pas douter un adversaire qui ne se laissera pas dompter facilement…

L’EQUIPE 2017/18

Pas de surprise de la part du coach Autrichien de Bayreuth, Raoul Korner, qui après six matches officiels a toujours aligné le même cinq de départ. En tête de celui-ci, le bulldozer égyptien Assem Marei. L’imposant pivot est un joueur agressif et extrêmement physique qui marche littéralement sur ses adversaires en ce début de saison. Tournant à 16,4 points et 10,2 rebonds de moyenne jusqu’à maintenant, il est très à l’aise sur sa main droite et n’hésite pas à attaquer le cercle avec l’énergie qui lui est caractéristique. La capacité à le contenir sera déterminante dans l’optique de ramener un bon résultat. D’autant que son association avec le poste 4 De’Mon Brooks est pour le moins réussie. Joueur hyper athlétique, il est avec Marei l’une des options prioritaires en attaque. Diablement efficace sur pick and roll, il est extrêmement adroit et peut rapidement poser de gros problème si trop d’espaces lui sont concédés. Sur la ligne extérieure les trois Américains apportent une certaine assurance à tous les niveaux. Le plus dangereux offensivement est à n’en pas douter le shooteur Gabe York. Lui qui arrive tout droit de D-League est un sniper patenté. Avec près de huit tentatives à trois points par match en moyenne, il est, tout secteur confondu, celui qui a le plus de tickets shoot. Avec 15,4 points de moyenne cette saison il peut dégainer dans toutes les positions : catch and shoot, en sortie d’écran ou se créer son tir, rien ne l’arrête et attention aussi à son premier pas dévastateur. Sur le poste 3 Nate Linhart est lui aussi à cataloguer dans le rang des snipers. Passé par Venise, le Maccabi Tel Aviv et Saragosse il apporte son expéreince dans le groupe (30 ans). S’il est un attaquant à surveiller, son point faible reste la défense où il est rapidement débordé ou en retard lorsque le jeu de passes de l’adversaire devient bien léché… Une faille dans laquelle les SIGmen pourraient s’engouffrer ? Enfin à la mène le jeune James Robinson est peut-être le moins aguerri des cinq. Arrivé d’Igokea cet été il sort néanmoins d’une saison intéressante en ligue Adriatique (14pts/3,8pds). Ce meneur créateur est reconnu depuis l’Université comme un joueur ne perdant pas beaucoup la balle. Doté d’un physique solide il peut le cas échéant lui aussi utiliser subtilement le pick and roll pour se créer son propre tir.
Medi Bayreuth: une équipe à prendre très au sérieux!

Nous retrouverons ensuite sur le banc l’ensemble des joueurs allemands de cette équipe, à commencer par le meneur remplaçant Bastian Doreth. Joueur rugueux, il ne commet pas beaucoup d’erreurs et, à l’image de cette équipe, tire à trois points avec un bon pourcentage. L’ailier fort Steve Wachalski n’est pas un inconnu pour le Rhenus. Lui qui faisait partie de l’équipe de Bonn affrontée en 2014/15 en Eurocup. Joueur physique qui apprécie le jeu musclé c’est un bon défenseur et, lui qui aime s’écarter, base son jeu en attaque majoritairement sur le tir à trois points. Ajoutez encore le pivot remplaçant Adreas Seiferth doté d’une excellente vision du jeu et qui nécessitera une application particulière en défense ou l’athlétique Robin Amaize sur le poste 2, qui, sur de courtes séquences peut scorer avec réalisme (61% de réussite) et vous obtenez une équipe complète qui justifie son début de saison tonitruant.
.
Méfiance donc pour ce match qui, en prime, aura lieu dans la Brose Arena de Bamberg qui promet d’être pleine comme un œuf avec ses bouillants supporters. Coup d’envoi à 20h pour ce match qui promet d’être intense et pour lequel les Strasbourgeois devront être sérieux et intenses afin de ne pas subir les foudres du club Allemand en forme de ce début de saison.
 

Franklin Tellier

Le programme de la 2ème journée

classement_bclj2.jpg