Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
sig_chalons_reims_vincent_collet.jpg
Actualités J4 ProA 2017/18_SIG Strasbourg - Le Mans Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

Vincent ​Collet : « La volonté collective a été gâchée par des actions personnelles »

Vincent Collet était mi-figue, mi-raisin après la courte défaite concédée au Mans, son ancienne équipe (76-78) : « L'entame était bonne, c'est dommage de l'avoir gâchée. On est malheureusement passé d'un basket collectif à du n'importe quoi après l’entrée de Dixon. On finit le premier quart temps avec six points d’avance seulement et c’est dommage. A 21-12, on a la balle en main, on tire et on prend le rebond et on concède un « 2+1 ». Le Mans est ensuite monté en intensité défensive, on a beaucoup plus précipité, on a franchement eu un deuxième quart temps compliqué. Le point positif, c’est l'engagement, surtout chez des joueurs comme Atkins, avec ses rebonds. Il faut  apprendre à avoir plus de consistance dans le jeu. On ne joue pas une bonne équipe de cette façon. La volonté collective a été gâchée par des actions personnelles. Je suis remonté contre Dixon mais pas que lui. C’est devenu contagieux… Fall nous a fait mal. Il bouge bien les pieds, il est plus mobile que son homonyme. Logan a fait une excellente entame, ensuite il n'a pas été suffisamment aidé. On l'a trop laissé seul. C'est notre attaquant numéro 1 donc il est bien ciblé par les adversaires ».
Interrogé pour savoir s’il a trouvé des motifs de satisfaction dans la rencontre, le coach de la SIG a conclu : « On n'est jamais satisfait d'une défaite, mais ce n'est pas un désastre, c'est le début de saison, contre une bonne équipe. Il faut en retenir les leçons. Pour l'instant, on n'a pas la réponse.  Les fins de quart temps nous ont fait mal, et les lancers... On en a peu (NDLR : 14 contre 24 au MSB) mais en plus on en manque trop (NDLR : 8 réussis seulement). Enfin, toutes ces balles perdues au milieu de terrain... Et puis je note aussi qu’on a fait zéro interception… »
Jérémy Leloup, le capitaine, avait aussi son explication à la défaite : « Il a manqué de l'intelligence pour trouver les bons shoots dans les bons timings. Sur la durée du match, on a été défensivement plus consistant. Il y a des progrès en défense, c’est clair, à nous de travailler pour trouver des solutions collectives en attaque. L'entame fut bonne. Une fois que les rotations se sont mises en place, on n'a plus eu le même rythme, cela leur a donné confiance. Je pense que Le Mans est plus en place que nous, ça se ressent sur le terrain. On voit qu'il nous manque des semaines, des heures d'entrainement pour trouver une intelligence de jeu ».
Eric Bartécheky, le coach manceau, ne cachait pas sa satisfaction : « Cette victoire à Strasbourg, après celle obtenue à Monaco, c'est énorme. On savait qu'on devait faire face à l'agressivité de Strasbourg qui nous a valu un début de match compliqué. On a pris conscience que prendre 21 points au premier quart temps, ça n'allait pas. On a corrigé le tir et puis on a fait un 3e quart de bonne tenue.  Dans les situations délicates, sur la fin, on a aussi montré une capacité de réaction, mais il faut qu'on améliore les autres aspects. Cinq balles perdues, c’est plus que bien. J’aimerais que cette bonne gestion de la balle devienne un atout. Par ailleurs, je n'ai pas de doute concernant l'équipe de Vincent Collet, elle va monter en puissance ». 
Justin Cobbs, meilleur marqueur du match, savourait l’excellent début de rencontre de son équipe après avoir connu l’inverse avec Gravelines la saison passée…  « C’est vrai, j’en suis très content. La clé fut de ne pas perdre le ballon sur les cinq dernières minutes, d’assurer les rebonds et de surveiller David Logan de près ». 
 
Articles liés: 
Toutes les actualités