Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
sig_hyeres_toulon_vincent_collet.jpg
Actualités J6 ProA 2017/18_SIG Strasbourg - Hyères Toulon Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Vincent Collet : « Notre meilleur match de la saison »

Au-delà de la nette victoire de la SIG Strasbourg sur Hyères-Toulon (90-60), c’est le contenu du match qui a retenu l’attention du coach et du meilleur marqueur, David Logan (23 points).

Pour Vincent Collet, cette rencontre a dépassé ses attentes : « C’est de loin le meilleur match qu’on ait fait. On a poussé l’adversaire à ne pas faire un grand match. Défensivement, c’est notre meilleure partition. Dès l’entame, on a senti une agressivité supérieure, une collaboration meilleure que dans les matches précédents. Ils n’étaient qu’à 37 points après 27 ou 28 minutes. On a fait de bonnes choses en attaque aussi mais le rythme, on l’a trouvé parce qu’on a bien défendu. Le plus important, c’est l’élévation de notre niveau défensif, en particulier chez nos arrières. Je n’ai jamais été vraiment inquiet pour l’attaque, mais en défense, ça commençait à bien faire… »
L’entraîneur ne se contente pas de ces quarante minutes. « Il va falloir consolider, que cela devienne un socle et qu’on intègre rapidement Miro Bilan. Hyères-Toulon a fini par céder, on les a harassés et ils ont craqué. La répartition des tirs est aussi beaucoup plus équilibrée. On a mieux travaillé et on a gardé notre pourcentage à trois points, même si on a été en difficulté dans ce domaine en première mi-temps ». Place maintenant à Estudiantes Madrid… « C’est une forte équipe, leader de notre groupe, un match déjà important pour le classement et un nouveau moyen d’élever notre niveau. Ce sera la première grande soirée européenne, avec beaucoup de monde déjà, peut-être le premier « guichets fermés » de la saison. L’affiche le mérite. Estudiantes, c’est un grand d’Espagne », conclut Collet.
David Logan était satisfait de la manière dont son équipe avait abordé le match : « On a surtout bien entamé le match défensivement en appliquant ce qu’on s’était dit dans les vestiaires. On a pu mener dès le début. Ma performance personnelle ? Mes coéquipiers ont bien travaillé pour moi, j’étais ouvert et j’ai pris de bons tirs. Je suis vraiment très heureux dans cette équipe. On s’améliore de semaine en semaine. J’aime bien mes coéquipiers, ils sont sérieux. Nous avons une grande équipe qui peut nourrir de grandes ambitions ».
Emmanuel Schmitt, le coach de Hyères-Toulon, n’a pas passé une très bonne soirée pour son retour en Alsace. « On savait que la soirée serait difficile, qu’il fallait qu’on soit quasi parfait pour ne serait-ce qu’exister dans ce match. J’étais inquiet avant le match compte tenu de la semaine d’entraînement qu’on a vécue, avec quatre absents jusqu’à jeudi. Avec Terry Smith dont on ne savait pas à cinq minutes du coup d’envoi s’il allait pouvoir jouer (NDLR : le meneur du HTV était encore aux soins pendant la présentation des équipes…) et qui a joué sur une jambe en raison d’une inflammation au genou. On sait qu’on ne joue pas dans la même catégorie que Strasbourg. On a subi dès la première seconde les impacts sur les pénétrations et on a donné des paniers faciles dès le premier quart temps. Contre une équipe comme la SIG, c’est rédhibitoire mais on va apprendre de ce match. C’est douloureux, certes, mais on savait qu’ils devaient gagner ce match et de préférence avec la manière. Ils ont attaqué sur un rythme de Coupe d’Europe et on n’a pas été capable de répondre. Nous ne sommes pas formatés pour rivaliser avec une équipe comme Strasbourg en fin de saison. On ne doit pas se tromper d’objectif. On était venu pour faire ce qu’on sait bien faire, mais c’était insuffisant ce soir ».
Raymond Cowels, le meilleur marqueur varois avec 17 points, était sur la même longueur d’ondes que son coach : « On savait en venant à Strasbourg que ce serait difficile. C’est une grande équipe. On a bien débuté mais on a baissé de pied petit à petit. Bien sûr, le score est lourd, on est venu ici pour résister pas pour en prendre 30. On va retourner au travail et repartir au combat… »
Articles liés: 
Toutes les actualités