Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
flag_aek_athenes.jpg
Actualités J5_BCL2018_SIG Strasbourg-AEK Athènes Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos Vidéos

Rester maître chez soi !

Après la belle victoire face à Gravelines il est déjà temps de se tourner vers le premier choc de la semaine avec la réception de l’AEK Athènes mardi 7 novembre à 20h30 (en direct sur Canal+ Sport). Si la victoire est une nouvelle fois indispensable, elle ne sera pas simple loin de là. Les SIGmen auront plus que jamais besoin de la #SIGArmy pour les pousser et contenir des Grecs à coup sûr très vaillants.

Vincent Collet connait bien les principes de bases intrinsèque à la coupe d’Europe : « on sait qu’en coupe d’Europe les victoires à l’extérieur ne sont pas légion donc il faut commencer par protéger son terrain même si on sait que ce ne sera pas facile ». Après avoir accueilli l’Estudiantes Madrid qui venait de battre Barcelone, les SIGmen se préparent à accueillir l’AEK Athènes qui vient d’éliminer le Panathinaïkos en coupe de Grèce. Autant dire que, comme le souligne Vincent Collet, «il n’y a pas de match facile dans cette poule et surtout pas celui-là ». Une chose est sûre personne ne peut lui donner tort. Au moment de jeter un coup d’œil plus précis sur l’AEK Athènes, ce qui saute aux yeux du coach c’est que « c’est un effectif complet avec de la vitesse sur les arrières et de la puissance à l’intérieur ». Toujours privé de Michael Dixon « encore un peu court mais qui va beaucoup mieux » le coach va devoir composer avec les mêmes hommes que samedi lors de la victoire contre Gravelines.

Et parmi ces joueurs, trois sont bien connus en France. Le premier est l’ancien meneur de Paris-Levallois Mike Green (32 ans, 1m85). L’ancien meilleur passeur de l’Eurocup en 2015 est un véritable métronome. Ce meneur gestionnaire à la vision du jeu hors du commun aime le jeu rapide et est en prime un bon défenseur, mais surtout un vrai leader. Le 2ème ex-pensionnaire de ProA joue au poste du pivot, l’ancien Palois : Chinemelu Elonu (30 ans, 2m08). Le Nigérian est arrivé en janvier dernier pour remplacer l’ancien nancéen Randal Falker. Joueur costaud, jouant dur, fort rebondeur et bon contreur, il fait le sale boulot sur le terrain et donnera du fil à retordre à Miro Bilan. Enfin le 3ème est Bandja Sy (27 ans, 2m04) qui connait cette saison sa première expérience hors de France. Mais l’ancien de Pau, Nancy et l’ASVEL se contente pour le moment de miettes avec moins de 10 minutes de temps de jeu, mais attention car « il aura certainement à cœur de montrer des choses malgré tout » commente Vincent Collet.
 

sakota.jpg

             Dusan Sakota le "sniper patenté"

Si Elonu est un dur au mal, que dire de l’autre pivot Dimitrios Mavroeidis (32 ans, 2m12) : un expert du pick and roll au physique de déménageur, lourd et dur au sol. Véritable guerrier dans la lignée des pivots grecs, l’ancien international est un joueur au fort QI basket doté d’une excellente lecture du jeu. Vainqueur de l’Euroleague en 2013 il sera « un adversaire de poids » à prendre très au sérieux tant en attaque, où son panel est très diversifié, qu’en défense. Et lorsque l’on parle d’expérience il est nécessaire de souligner Dusan Sakota (31 ans, 2m10). Double vainqueur de l’Euroleague (2007 et 2009) ce poste 4 est un très fort shooteur, « un sniper patenté » comme dit le coach. Meilleur marqueur de l’équipe en championnat et en BCL, il est bien souvent difficile à arrêter à cause de son physique qui lui permet et poster régulièrement son vis-à-vis. Garant de la discipline de l’équipe, c’est un gagnant qui n’abandonne jamais. Devant lui au poste 4 se trouve le Guyanais James Delroy (30 ans, 2m03). Intérieur hyper puissant, il est très mobile, aime s’écarter et surtout jouer de manière très agressive et intense. Attention à ne pas se laisser surprendre par son engagement !

Sur la ligne extérieur, Kelsey Barlow (26 ans, 1m96), l’arrière américain est arrivé à l’AEK en avril dernier. Shooteur fiable à trois points, il est le joueur de l’équipe qui a le plus de ticket shoot de l’équipe. Joueur complet et athlétique, il peut également facilement partir au drive grâce à un premier pas efficace même si son péché mignon reste le tir longue distance après avoir « tricoté » balle en main. Et côté shooteur, comment ne pas évoquer le swingman Manny Harris (28 ans, 1m96). Riche de 93 matches NBA avec Cleveland, Los Angeles et Dallas, il est arrivé il y a 15 jours au club et n’a pas tardé à se mettre en évidence en BCL. Avec deux matches à 18 points chacun pour 29 et 19 d’évaluation, l’ancienne star de Michigan est une gâchette qui, même s’il est à la peine en championnat, monte en régime semaine après semaine. Si Mike Green est un danger indéniable à la mène il ne faudra pas surtout sous-estimer son back-up, le Grec Vasilis Xanthopoulos (33 ans, 1m88). Aguerri aux joutes européennes avec la Pana, avec qui il a gagné l’Euroleague en 2007, ce meneur sobre mais diablement efficace est le complément parfait à Green. Excellent manieur de ballons, le meilleur passeur de l’AEK est un joueur d’équipe qui sait mettre en valeur ses coéquipiers.

Mais alors quelles seront les clefs de ce match ? A cette question Vincent Collet est très clair et c’est le message qu’il a rabattu à l’entraînement hier et ce matin : « c’est dans l’agressivité que l’on arrivera à déployer que se trouve la clef. C’est une équipe qui attaque plutôt bien, il faudra clairement être très agressif en défense pour les stopper ». L’objectif est clair, place maintenant à la vérité du terrain pour voir si le message sera mis en application, mais à voir l’envie et l’engagement qui se dégage des entrainements depuis deux jours il y a de quoi être optimiste.
 

Franklin Tellier

LE POINT SUR LE GROUPE C

classement_bclj5.jpg
 
 
Articles liés: 
miro_bilan_sig_sgravelines.jpg
Pro A

Ils ont répondu présent

En laissant Gravelines à 50 points et 47 d’évaluation, la SIG Strasbourg a fait ce qu...
Toutes les actualités