Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
zack_wright_4.jpg
Actualités J9 ProA 2017/18_Monaco - SIG Strasbourg Présentation Résumé Statistiques Interviews Photos

Zack Wright: "l'alchimie prend vraiment"

A l'issue de la très belle victoire sur le parquet de Monaco Vincent Collet était heureux et tenait à souligner le nouvel état d'esprit de son équipe qui a permis de remporter ce match de gala.

Vincent Collet: Avec Louis Labeyrie et Miro Bilan on a pu s'appuyer sur un axe intérieur qui a été dominateur, clairement! A la mi-temps c'était déjà impressionnant. Michael Dixon a eu un passage capital à un moment où l'agressivité monégasque était très forte et où on était en difficulté. Nous n'avions perdu que 8 balles en 30' et à ce moment là nous en perdons 4 en deux minutes. Face à leur suragressivité il a su être percutant et aller chercher des paniers qui nous ont permis de maintenir l'écart. Mais nous avons eu encore une fois un grand match de Zack qui a confirmé en étant un peu moins en réussite que face à l'AEK mais en étant très très précieux dans la construction. Je trouve que l'on a très bien joué pendant 29'. Depuis deux semaines on progresse vraiment. Le match de Nanterre a été un électrochoc. L'état d'esprit depuis le match contre Venise, malgré la défaite, est différent. On en avait parlé longuement. Si nous voulions avoir une chance face à Monaco il fallait défendre et nous l'avons très bien fait en première mi-temps. On sent véritablement un autre état d'esprit. C'est également beaucoup mieux en attaque. Les choses se mettent en place et on trouve mieux nos points forts, à l'image de ce qu'on a fait avec Miro ce soir.

Zack Wright: C'est un bon souvenir pour moi de revenir à Monaco. J'ai connu une excellente saison l'année dernière et j'ai lié de très bons contacts ici, notamment avec les supporters. Le match était intéressant et typique des grosses rencontres. Nous avons mis en place une très bonne défense en première mi-temps. Nous contrôlions le match et c'était encore le cas lors du troisième quart temps. Mais quand on s'est mis à jouer plus simple et moins intense en défense on a vu le résultat. Ils ont mis plus de pression sur nous et tout est devenu difficile. Ils sont revenus proches mais nous avons trouvé des paniers faciles à la fin pour garder le cap. C'était un vrai match, intense... un gros match ! Et surtout une très grosse victoire pour nous ! Depuis quelques jours l'alchimie prend vraiment. Tout le monde se plie à la philosophie du coach et on se rend compte qu'on devient meilleur en tant qu'équipe. C'est une nouvelle équipe pour beaucoup de monde et pour ma part il me fallait un peu de temps pour m'adapter mais maintenant je me sens bien. Le coach sait comment m'utiliser et j'essaye de jouer comme un bon meneur qui contrôle son équipe en appliquant ses systèmes. C'est bon de goûter de nouveau à la victoire à l'extérieur et enchaîner une troisième victoire consécutive mais il y a encore beaucoup de travail à faire.

Du côté de Monaco on reconnaissait sans équivoque cette défaite, mais on tirait aussi le positif d'avoir une équipe qui n'a jamais lâché...
Olivier Basset: Ce match tient à beaucoup et peu de choses en même temps. Il est vrai que l'on attaque le match en se laissant un peu marcher dessus. Nous n'étions pas dans nos habitudes. Ils prennent 10 rebonds de plus que nous et surtout sur les rebonds offensifs. Ils nous ont verrouillé la raquette et on a essayé de se reposer sur notre adresse ce qui est aléatoire. En première mi-temps on a trouvé des positions dans la raquette et même des 2+1 mais on ne met pas les lancers francs. Cela nous coûte cher, on en loupe trop, c'est une catastrophe. Une fois que l'on a pris autant de retard et face à Strasbourg ce n'est pas facile de revenir.

Georgi Joseph: Strasbourg était très agressif en première mi-temps et on n'a pas réussi à les contrecarrer. Nous nous sommes réveillés trop tard. Nous avons eu un beau sursaut d'orgueil à la fin et c'est positif. Nous n'avons jamais abandonné. Strasbourg n'est plus la même équipe que celle du début de championnat. Ils seront dans le top 4 en fin de championnat. Nous aurions pu prendre ce match mais sûrement pas en commençant comme ça et cela doit nous servir de leçon pour les prochains matches et jusqu'à la fin de la saison.

Articles liés: 
Toutes les actualités