Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
cholet_louis_rucklin.jpg
Actualités [Espoirs] Si près si loin

[Espoirs] Si près si loin

En ouverture des pros, c'est un match de gala qui avait lieu entre les deux premiers du championnat Espoirs. SIG Strasbourg-Cholet, un match entre deux candidats au titre de champion. Un match durant lequel les protagonistes auront mis du temps à se mettre la tête à l'endroit mais un match au final remporté Cholet par le plus petit des écarts : 68-69. Quel dommage!

La tension était palpable en début de rencontre. Toutes deux bien en place, les deux équipes se neutralisaient si bien que le score avait peine à évoluer: 5-5, 4'. Néanmoins les jeunes SIGmen avec patience mettaient en place leur jeu en attaque pour prendre les commandes après 5'30 (8-5). Un avantage qu'ils allaient conserver grâce à une défense match-up efficace. Si bien qu'après 10' la SIG Strasbourg menait dans ce choc du championnat Espoirs. Fin du premier quart-temps: 18-14.
Mais les Choletais ne sont pas premiers eux aussi du championnat pour rien. Sans briller mais de manière très efficace les visiteurs reprenaient la tête 3' après le retour sur le parquet sur un dunk explosif de Govindy: 18-19, 13'. Fort heureusement la défense strasbourgeoise était en place et permettait de limiter la casse car, après 5' dans la 2ème période, le scoring des joueurs de Bogavac était réduit à peau de chagrin: 18-22, 15'. Il fallait attendre 6'32 pour voir Quentin Goulmy retrouver le chemin du cercle pour son équipe, ce qui provoquait un électrochoc général relançant les SIGmen qui finissaient beaucoup mieux la mi-temps en plantant un 12-5 du meilleur effet. Mi-temps: 30-27.
.
cholet_marc_kwedi.jpg
Marc Kwedi aura tout tenté mais au final ce sont bien les Choletais qui se sont imposés sur le parquet du Rhenus

Un écart de trois points qui perdurait après la pause. En effet par l'intermédiaire de Goulmy et Pota en percussion, les SIGmen restaient en tête à la 23': 36-33. Ce même Goulmy qui passait la seconde pour donner six longueurs d'avance après un très beau mouvement dans la peinture: 41-35, 25'. Un écart qui allait même monter à 12pts après deux lancers de l'inévitable Goulmy très à l'aise dans l'exercice (11/12): 49-37, 27'. Le niveau de jeu était en nette hausse et les SIGmen tiraient véritable leur épingle du jeu pour boucler le quart-temps avec une belle avance. Fin du troisième quart-temps: 55-42.
Cholet passait en défense de zone à l'entame du dernier acte, et la pression faisait perdre leurs moyens aux SIGmen qui encaissaient un 2-11 en 2'30 (57-53) conduisant Bogavac à voir rouge! Le match était même totalement relancé quand, sur un dunk de Govindy, Cholet reprenait la tête à 6'46 du buzzer: 58-60. 3-18 en 3'10... Incroyable tant la maîtrise de la SIG Strasbourg semblait totale peu de temps avant. Mais ces jeunes ont du cœur et ne lâchaient rien. Laissant passer l'orage les locaux revenaient dans la partie grâce à un Louis Rucklin au contre en hautes altitudes avant de planter un triple pour mener 66-60 à l'entrée du money time. Les rouges n'étaient pas morts pour autant et à 1' de la fin le match n'avait pas du tout choisi son vainqueur (68-67). Kylian Hayes, discret jusque là, ne tremblait pas sur la ligne redonner la tête à Cholet à 24 secondes du terme. De l'autre côté, les Strasbourgeois ne trouvaient pas la faille pour au final s'incliner sur le plus petit des écarts : 68-69. Rageant!

LA REACTION DE NEBOJSA BOGAVAC

« Nous n’avons pas réussi à trouver de bonnes solutions face à la zone presse que Cholet a mis en place lors du dernier quart-temps. A ce moment-là nous avons subi leur pression et perdu trop de ballons bêtement, leur donnant des paniers faciles. Ils sont vite revenus dans le match, mais en même temps Cholet est une excellente équipe, tout le monde le sait. C’était sûr qu’ils n’allaient pas lâcher. Alors que nous étions bien organisés jusque-là, tout a explosé et nous avons perdu confiance. Cholet a montré une nouvelle fois pourquoi c’est l’une des équipes avec les plus grosses qualités individuelles et collectives du championnat. Mais ce soir les deux équipes auraient mérité la victoire, hélas à la fin elle est pour eux. C’est comme ça. La saison est encore longue et rien n’est fait bien évidemment. L’objectif principal pour le moment est de travailler encore et encore ».

Les statistiques du match

stats_cholet_espoirs.jpg