Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
espoirs_bogavac.jpg
Actualités [Espoirs] Victorieux dans la douleur

[Espoirs] Victorieux dans la douleur

Une nouvelle fois privés de leur meneur Ludovic Beyhurst, les espoirs de la SIG Strasbourg ont décroché leur sixième succès de suite en prenant le meilleur des jeunes de Boulazac (74-77).

Le match commençait tambour battant grâce à un tir longue distance conclu par Louis Rucklin. Mais la formation de Boulazac avait à cœur de confirmer après sa victoire contre Dijon. L’implication du cinq de Bertrand Parvaud se confirmait à la fin du quart-temps (23-17, 10’).
Les Strasbourgeois recollaient au score grâce à Vincent Pota (25-25, 14’). L’apport des intérieurs était tout aussi important pour les Alsaciens. Le pivot Marc Kwedi était inarrêtable des deux côtés du terrain (11 pts, 7 rbds durant la 1ère période). Offensivement les jeunes pousses de Boulazac étaient dans un bon jour, Alexandre Aygalenq enfilait trois primés de suite. (Mi-temps : 40-36).
Au retour des vestiaires les deux équipes continuaient à scorer. (43% aux tirs pour Boulazac et Strasbourg après 25 minutes). La rencontre était un véritable un mano à mano mais les Périgordins gardaient l’avantage. C’était Louis Rucklin qui sonna la révolte. Il redécouvrait le chemin du panier au meilleur moment (51-45, 18’). A la fin du 3ème quart-temps la SIG Strasbourg possédait une minuscule avance (55-56, 30’).
La suprématie strasbourgeoise commençait à payer. Les pivots Quentin Goulmy puis Marc Kwedi confirmaient (58-65, 35'). Boulazac s'accrochait et égalisait grâce à Alexandre Aygalenq (67-67, 38'). Le dénouement du match se finissait sur la ligne des lancers-francs. Très en vue dans le championnat espoir depuis le début de saison, Quentin Goulmy (16 pts pour 12 d'évaluation) ne tremblait pas sur la ligne. La SIG Strasbourg s'imposait in-extremis au terme d'un match très serré. (Fin du match : 74-77, évaluation : 69-82)

La réaction de Julien Lenne (coach adjoint)

« C'était un match très compliqué pour nous. On ne l'a pas entamé de la bonne manière. Nous n’avons pas réussi à faire la différence aussi bien en attaque qu’en défense. Le manque d’agressivité et surtout de cohésion sur certaines phases de jeu a failli nous être fatal. Boulazac a bien joué à l’image de Aygalenq qui fait un énorme 8/12 à 3pts. Globalement nous avons manqué de rythme tout le match. Mais la force d’une grande équipe est sa capacité à réagir, et nous l’avons fait à la fin à l’image de Quentin Goulmy, en difficulté pendant 37 minutes, mais qui inscrit un gros tir dans le money time. L’essentiel est fait en repartant avec la victoire, mais il en faudra bien plus si on veut espérer battre Cholet la semaine prochaine ».

LES STATISTIQUES DU MATCH

stats_espoirs_boulazac.png
Articles liés: 
Toutes les actualités