Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
ljubljana_louis_labeyrie_et_david_logan.jpg

Et le piège se referma...

Pour son premier match de la phase retour de saison régulière de Basketball Champions League, la SIG Strasbourg était en déplacement à Ljubljana dans la Stozice Arena. Une salle qui ne pouvait que rappeler de bons souvenirs à Vincent Collet, sacré dans celle-ci champion d'Europe en 2013 avec l'équipe de France. Pour son retour sur ce parquet en tant que coach de la SIG Strasbourg, Vincent Collet n'a pas connu la même histoire en s'inclinant 78-77 dans un match à vite oublier pour se tourner vers le futur et l'intégration de Dee Bost à cette équipe dont le résultat de ce soir ne reflète pas les capacités certaines.

Pour ce match de BCL, l'ambiance n'était pas au rendez-vous au moment du coup d'envoi pour les joueurs de la SIG Strasbourg avec des travées très clairsemées et une salle qui sonnait affreusement creux.
Une ambiance bizarre qui se ressentait sur le jeu en début de rencontre. En effet, les protagonistes jouaient légèrement sur un faux rythme et le score avait peine à décoller, si bien qu'après 5' les deux équipes étaient au coude à coude: 9-8. David Logan et Zack Wright mettaient un peu de rythme en attaque et Pape Sy faisait le travail en défense permettant aux SIGmen de prendre la tête après 6' (9-12). Coach Collet faisait déjà beaucoup tourner son effectif et Ludovic Beyhurst venait apporter son aide à la mène et Olivier Cortale dans la peinture. Le premier quart-temps de terminait sur un petit avantage pour les Alsaciens 16-18 (évaluation 16-20).

Olivier Cortale se montrait à son aise en ce début de 2ème période et dans l'ensemble se sont les SIGmen qui s'appliquaient en défense en étant bien présents sur les lignes de passe à l'image, une nouvelle fois, d'un Pape Sy appliqué (18-23, 13'). Hélas du côté de l'attaque ce n'était pas la même limonade, car les Strasbourgeois se cassaient les dents sur la défense de zone des locaux. Mais sur une interception de l'homme de la 1ère mi-temps, Pape Sy, la SIG Strasbourg parvenait malgré tout à s'offrir un panier facile pour prendre un peu le large: 22-28, 16'30. Un écart qui allait même gonfler au bénéfice d'un 3-12 en faveur de Strasbourg pour atteindre les 10 unités à 2' de la pause (25-35). Mais Ljubljana réagissait par l'intermédiaire d'un Jordan Morgan au four et au moulin et réussissait à se rapprocher. Mais c'est bien la SIG Strasbourg qui menait à la Mi-temps: 32-37 (évaluation 35-42).

Les paniers primés tombaient sur la tête des SIGmen qui ne pouvaient stopper l'expérimenté Lorbek au retour des vestiaires. Et petit à petit Ljubljana grappillait pour réduire l'écart et même égaliser après 4'30 (47-47, 24'30). Tout était à refaire et surtout il ne fallait pas plier en défense face à la réussite des Slovènes. Les deux équipes se répondaient  mais les noirs et verts reprenaient la tête peu de temps après deux lancers francs de l'ancien de Rouen, Devin Oliver: 52-50, 26'30. Mais, Zack Wright en mode scoreur et Jérémy Leloup adroit ce soir, permettaient aux SIGmen de reprendre les rênes et finir le troisième quart-temps légèrement en tête: 58-60 (évaluation 64-67).

Vincent Collet remontait ses hommes afin qu'ils assument leur statut de favoris et cela semblait fonctionner en ce début d'ultime quart-temps. En effet, sous l'impulsion du capitaine Jérémy Leloup, les Alsaciens passaient la vitesse supérieure pour scorer un 3-10 en 3' leur permettant de reprendre le large : 61-70, 33'. Mais la fatigue se faisait sentir et comme l'adresse diabolique des Slovènes ne diminuait pas, tout le travail effectué était mis sous l'éteignoir après un coup de fouet des locaux, qui passaient un 17-3 à la SIG Strasbourg en 3'50 pour mener à l'entame du money time: 78-73, 38'. Louis Labeyrie arrachait un 5ème rebond offensif pour rapprocher les SIGmen (78-75, 38'20). La SIG Strasbourg semblait tout droit tomber dans le piège et même si Zack Wright entretenait le suspense en convertissant ses deux lancers-francs à 31" du buzzer, les Alsaciens allaient au final s'incliner après avoir eu malgré tout la balle de match entre les mains de Zack Wright... Score final: 78-77 (évaluation 88-83).
Une défaite qui fait mal tant ce match semblait à la portée de la SIG Strasbourg qui, face à l'adresse à trois points de Ljubljana, 10/20 au final, n'a pas réussi à conserver, ni faire fructifier les deux mini breaks de 10 et 9 points qu'elle s'était procurée... Dur!

F.T.

LE MATCH EN VITESSE

LJUBLJANA - SIG STRASBOURG 78-77. Stozice Arena. MM Anastopoulos (GRE), Michaelides (ROU) et Stoica (ROU).
Les périodes: 16-18, 16-19 (mi-temps 32-37), 26-23 (58-60), 20-17 (score final 78-77).
Articles liés: 
sig_strasbourg_banvit_david_logan.jpg
Coupes d’Europe

Assurer l’essentiel !

Pour son premier match de la phase retour de la saison régulière de Basketball...
Toutes les actualités